Trop de dettes et de cartes de crédit? Il est temps de trouver la bonne solution!

Avec la situation économique des dernières années, beaucoup de Québécoises et Québécois ont dû avoir recours au crédit afin de joindre les deux bouts. Afin d’alléger le fardeau de leur endettement, plusieurs tenteront de résoudre leurs problèmes financiers en frappant à la porte d’entreprises qui ne sont pas accréditées pour vous protéger en matière d’insolvabilité.

Depuis quelque temps nous remarquons un phénomène grandissant où plusieurs compagnies prétendent être consultants budgétaires et vouloir venir en aide aux gens en difficulté financière tout en faisant du profit au détriment des consommateurs surendettés. Certaines d’entre elles ont des budgets publicitaires énormes et mentionnent être sans but lucratif.

Mais ces compagnies sont-elles vraiment honnêtes et intègres ? Ont-elles vraiment l’expertise requise et les solutions appropriées ?

Effectivement, suite à de nombreux reportages portant sur cet engouement, nous constatons que plusieurs personnes se sont fait flouer en croyant faire affaire à des professionnels. Certaines entreprises vous offrent des services afin de diminuer vos dettes, et ce jusqu’à 50%. Ils prétendent prendre un arrangement avec vos créanciers et vous demandent de payer une somme mensuelle afin de régler lesdites dettes. D’autres vous accorderont un prêt avec des taux d’intérêt substantiels ou vous demanderont des frais importants pour finalement vous reconduire chez un syndic de faillite de leur choix.

Ce que le consommateur endetté ne sait pas, c’est que ces « redresseurs financiers » ne sont pas accrédités et ne peuvent pas vous protéger contre les saisies de salaire, saisies de biens et meubles et toute action de recouvrement de vos créanciers. En croyant régler vos problèmes, vous pourriez vous retrouver dans une situation embarrassante et empirer votre condition. Sans parler des frais inutiles qu’ils vous chargeront. De plus, lorsque vous faites affaire avec ce genre de service, votre bureau de crédit est affecté au même titre qu’une faillite et vous pourriez devoir payer vos dettes avec les intérêts, sans jouir d’une protection adéquate. Seul un syndic de faillite peut légalement suspendre une procédure en vertu des dispositions de la loi sur la faillite et l’insolvabilité.

Avant de faire confiance à un organisme de la sorte, vous devez vous informer pour vous assurer de faire affaire avec des gens accrédités qui ont la formation, les compétences nécessaires afin de vous venir en aide et bien vous conseiller ainsi qu’une excellente réputation. Certains redresseurs financiers peu scrupuleux annoncent leurs services dans les petites annoncent des journaux ou transmettent des avis par le courrier dès qu’une procédure juridique est entreprise contre vous.

Seul un syndic, qui a obtenu sa licence auprès du bureau du Surintendant des faillites, un organisme gouvernemental, peut vous assurer la protection contre vos créanciers. Le site du surintendant des faillites permet de consulter la liste des syndics accrédités.

Le syndic se doit d’évaluer votre situation financière et de vous expliquer les options qui s’offrent à vous. Le syndic dispose de certains pouvoirs en vertu de la Loi sur la faillite et l’insolvabilité, dont celui de suspendre toutes actions ou procédures encourues contre vous en matière de recouvrement. Il est aussi le seul à pouvoir déposer une proposition de consommateur à vos créanciers. De plus, en cas peu probable de désaccord avec votre syndic, vous pourriez porter plainte au Surintendant des faillites, lequel inspecte régulièrement tous les syndics. Les compagnies qui ne sont pas accréditées n’ont aucune norme ou règle qui déterminent leurs honoraires ou la qualité de leurs interventions et souvent profite de la détresse des gens endettés pour s’en mètrent plein les poches et abuser de leur confiance.

Soyez vigilant ! Souvent, une simple recherche sur internet permet d’en connaitre beaucoup sur la réputation d’un redresseur financier.

Pour faciliter vos recherches, nous mettons quelques liens vers des articles ou reportages provenant d’émission tels que la facture de Radio-Canada, Protégez-vous ou même le Journal de Montréal, La Presse ou la Coalition des associations de consommateurs du Québec.

Un court article traitant des redresseurs financiers selon la facture démontre leur façon de procéder et les dangers de suivre de mauvais conseils.

Un article de La Presse ainsi que de TVA indiquant la condamnation à la prison pour un redresseur financier

La Coalition des associations de consommateurs du Québec a rédigé un article concernant les redresseurs financiers alors que le site internet de la revue Protégez-vous a aussi publié un article sur le sujet.

Vous pouvez consulter un reportage de l’émission la facture de Radio-Canada qui tire la conclusion suivante : « SOS Dettes est un organisme de bienfaisance qui veut venir en aide aux consommateurs surendettés. Plusieurs d’entre eux croyaient avoir frappé à la bonne porte, mais ils se sont rendu compte que le programme de remboursement de dettes de l’organisme était irréaliste et qu’en fin de compte, ils devaient faire faillite. »

Espérant que cet article vous sera utile lorsque viendra le temps de choisir un professionnel pour en finir avec vos dettes, nous vous invitons à nous transmettre vos questions ou commentaires. Il nous fera plaisir de vous lire et d’échanger avec vous!