Lors d’un précédent article, je vous indiquais avoir vu des états de compte exigeant jusqu’à 399 ans de versements mensuels pour en éliminer le solde provenant du crédit et je vous invitais à vérifier vos états de compte pour en connaitre l’échéance.

Si le délai indiqué à votre état de compte vous parait irréaliste, voici quelques solutions pour en terminer beaucoup plus rapidement avec cette frustration ressentie et ce solde qui refuse de diminuer.

Judith était surprise lorsqu’on lui a expliqué qu’elle pouvait économiser 5972 $ d’intérêt sur le remboursement de sa carte de crédit au solde de 10 000 $ en négociant une diminution du taux d’intérêt de 19 % à 12 %. Pourquoi sa banque ne lui avait pas proposé, qu’elle se demandait? Il est à noter que si elle avait pu obtenir un prêt au taux de 9 %, elle aurait économisé 7589 $ en intérêt et réduit à 14 ans le délai de remboursement initialement prévu de plus de 21 ans.

En effectuant plus que le paiement minimum

vous pouvez réduire substantiellement le temps requis et les intérêts pour ainsi en finir avec le solde de cette carte de crédit qui vous avait adopté depuis déjà trop longtemps!

Éliminez les assurances crédits et autres frais périodiques

exigés sur votre carte de crédit. L’utilité réelle de ces frais est souvent discutable. Toutefois, avant d’agir, consultez un expert pour évaluer les besoins véritables en assurance de votre famille.

Évitez de faire des avances de fonds

sur une carte de crédit, car les intérêts sont calculés dès le 1er jour alors que plusieurs institutions demandent un taux plus élevé pour les avances de fonds que les achats.

Vous aimeriez connaitre l’impact d’une baisse de taux ou de l’augmentation de vos versements? Rien de plus facile!  Un outil simple et confidentiel est disponible sur dettes.ca

Vous êtes incapable de réduire vos cartes dans un délai vous étant acceptable? Vous pourriez alors envisager d’autres solutions, telles que la proposition de consommateur ou même la faillite.

Je vous invite à me faire part de vos commentaires et questions.