Qu’est-ce qu’un ratio d’endettement?

Le ratio d’endettement est utilisé par les établissements de crédit pour évaluer votre capacité de remboursement théorique. Il permet de comparer votre revenu total et le montant total de vos obligations financières. Les institutions financières considèrent un ratio d’endettement:

  • Excellent, lorsqu’il se situe en bas de 30%
  • Bien, lorsqu’il se situe entre 30 et 35%
  • En mauvais état, lorsqu’il est supérieur à 35%

Sauf pour de rares exceptions, les institutions financières acceptent généralement un ratio d’endettement maximal de 40%. Au-dessus de cela, votre ratio d’endettement pourrait rendre difficile l’approbation d’un prêt.

Vous devez toutefois considérer ces chiffres comme un maximum prescrit. Vous devriez donc viser un ratio inférieur afin de pouvoir profiter d’un style de vie plus agréable.

Groupe Leblanc Syndic vous propose une évaluation taux endettement en ligne !

Taux d’endettement
contactez-nous

Nous vous recommandons de faire le calcul de votre taux d’endettement en utilisant cet outil calculateur:

DEPENSES
$/mois
$/mois
$/mois
$/mois
$/mois
$/mois
$/mois
$/mois
REVENUS
(sans déduction) $/mois
$/mois
$/mois
$/mois


RÉSULTAT DE CALCUL
 

Prenez note que les dépenses non génératrices d’endettement, comme la nourriture et les services publics (téléphone, transport, etc.), ne sont pas prises en compte dans le calcul du ratio d’endettement. Toutefois, il est essentiel de connaître aussi le montant total de ces dépenses pour ne pas dépenser plus que votre budget le permet.

Tableau indicatif des critères d’évaluation

Taux d’endettement

Appréciation

40% ou plus *
De 36 à 40% **
De 30 à 35% ***
De 25 à 29% ****
Moins de 25% *****

AMORTISSEMENT BRUT DE LA DETTE (ABD) Pour obtenir un prêt hypothécaire, les institutions financières considèrent un 2e ratio d’endettement, soit l’amortissement brut de la dette ou ABD. Habituellement, ce montant doit être inférieur à 33% du revenu mensuel brut. L’ABD identifie les nouveaux frais de logement proposés (versements hypothécaires, impôts fonciers, coûts de chauffage et 50% de frais de condominium, le cas échéant). Par exemple, si votre revenu mensuel brut se situe à 3 000 $, vous ne devriez pas dépenser plus de 960 $ en frais de logement mensuels.