Connaissez-vous bien les responsabilités d’être endosseur?

Plusieurs personnes doivent un jour avoir recours à un endosseur ou co-emprunteur pour garantir un prêt ou un financement. Que le prêt soit pour consolider des dettes existantes, faire l’achat de biens ou réaliser un projet, l’endosseur est généralement un membre de la famille ou un ami proche solvable qui accepte volontiers de faire confiance. Mais cette confiance est-elle aveugle ? Connaissez-vous les risques et conséquences que peut engendrer la responsabilité d’être endosseur?

La clause de déchéance du terme

Voici quelques informations que vous devez connaître avant d’accepter la caution d’un prêt pour une tierce partie. Lorsqu’on se prête cautionnaire (endosseur), il faut bien comprendre la clause de déchéance du terme au contrat que vous allez signer. La déchéance du terme signifie que si l’emprunteur n’honore pas les versements envers le créancier, celui-ci peut promptement demander à l’emprunteur d’acquitter entièrement le prêt, même si la date d’échéance du terme n’est pas encore échue.

Advenant le cas d’un défaut de paiement, d’une faillite ou une proposition de consommateur de l’emprunteur principal, la déchéance du terme s’applique également au cautionnaire. Par conséquent, le prêteur peut également se retourner vers le cautionnaire et exiger le plein paiement du solde de la dette. Il est à noter qu’une ordonnance de libération de la faillite du débiteur principal ne libère pas une personne qui, au moment de la faillite était co-emprunteur ou endosseur. En outre, à titre d’endosseur ou co-emprunteur, vous serez entièrement responsable d’acquitter ladite dette envers le prêteur auquel vous avez garanti le prêt. A défaut d’entente, ce créancier pourra entamer des recours juridiques allant jusqu’à la saisie de salaire ou saisie de biens.

Subrogation du créancier

Si vous remboursez la totalité de la dette, vous pourriez subroger les droits du créancier. La subrogation vous permettrait de prendre des procédures juridiques contre l’emprunteur ou de soumettre une réclamation au syndic, en soumettant le formulaire prescrit de preuve de réclamation, si l’emprunteur a déposé une faillite ou une proposition de consommateur. Dans un tel cas, selon la réalisation au dossier, vous pourriez recevoir un dividende.

Dossier de crédit

De plus, il faut aussi savoir que le prêt endossé sera inscrit à votre dossier de crédit et aura un impact, même si le débiteur principal respecte ses engagements financiers envers l’institution financière. En effet, vous pourriez être refusé pour un nouveau prêt ou avoir un taux d’intérêt plus élevé.

Pourquoi l’institution exige un endosseur?

Une institution financière telle qu’une banque ou une caisse populaire exige un endosseur parce qu’elle considère que le débiteur principal représente un risque plus élevé que ce qu’elle accepte de prendre. Considérant les risques et les impacts pour l’endosseur, le cautionnaire doit s’assurer qu’il ne met pas sa propre situation financière en danger s’il devait rembourser le prêt.

Les devoirs avant d’accepter d’endosser un prêt

Avant d’accepter de cautionner le prêt, vous devriez avoir une saine discussion avec l’emprunteur pour bien comprendre les causes de la demande de prêt et de la caution ainsi que vérifier si vous venez vraiment en aide en acceptant de cautionné ou si vous ne faite pas que retarder l’échéance de difficulté financière encore plus importante.

Pourquoi ne pas demander à consulter le dossier de crédit et analyser le budget afin de bien connaître votre risque?

Vous avez des questions ou des commentaires, il nous fera plaisir de vous lire et d’échanger avec vous!