La grève scolaire fait les manchettes depuis plusieurs semaines. Après 8 jours de grève depuis septembre, et combien d’autres encore à venir, cette situation a un impact financier important sur la vie de plusieurs familles.

Effectivement, Nous sommes plusieurs à devoir nous absenter du travail pour rester avec nos petits à la maison. Mais en fin d’année, la plupart d’entre nous avons écoulé nos journées personnelles payées, pour ceux qui en bénéficient.

 

Êtes-vous prêt à assumer une journée de moins sur votre paie?

Dans un communiqué publié par l’Association canadienne de la paie, 48% des répondants affirment qu’ils auraient de la difficulté à respecter leurs obligations financières si leur paie tardait d’une semaine. Et qu’en est-il si votre paie est réduite de 2 ou 3 journées suite à la grève des enseignants? Serez-vous en mesure de garder le cap jusqu’à la fin du mois? Avez-vous l’épargne nécessaire pour pallier à ce manque sans utiliser votre crédit?

Lorsque vous avez des entrées d’argent imprévues, avez-vous déjà songé à vous créer un peu d’épargne pour remédier aux moments plus difficiles ou aux imprévus? Il n’est jamais trop tard pour songer à entamer un fonds d’urgence.

Oui c’est vrai, je vous l’accorde, pour être en mesure d’épargner pour ce fonds vous devrez réorganiser votre budget. Vous devrez probablement réduire ou même abolir certaines dépenses, mais avez-vous déjà songé au bénéfice de ce coussin financier qui vous épargnera des soucis en cas de besoin?

Plusieurs experts s’entendent pour dire que le fonds d’urgence devrait représenter de 3 à 6 mois de dépenses. Oui, oui vous avez bien lu, dépense et non salaire. Pourquoi? Simplement parce qu’en cas de perte d’emploi vous devez être en mesure d’assumer le coût de vos dépenses mensuelles, c’est pourquoi ce calcul se fait de cette façon. Toutefois, avec un ratio d’endettement moyen de 164% en 2014 selon l’Institut de la statistique du Québec, probablement que le montant de vos dépenses équivaut au montant de votre salaire ou même plus.

 

Ratio d’endettement

Au Canada, en 2014, le ratio d’endettement moyen était de 164%. Ce qui veut dire qu’un Canadien ayant un revenu de 40 000$ a une dette moyenne de 65 600$.

 

Trois raisons d’amorcer votre fonds d’urgence

  1. Diminuer l’impact financier des imprévus

Assurément en ayant un fonds d’urgence, lorsqu’un imprévu se présente il n’y a aucune raison de paniquer. Par exemple, si vous déposez 50$ par mois dans votre Compte Fonds d’Urgence au bout d’un an vous aurez 600$ d’accumulé. Ce qui peut aider à être plus relax lorsque l’auto brise où qu’une grève quelconque soit annoncée.

  1. Diminuer la vulnérabilité économique

Avoir de l’épargne diminue la vulnérabilité économique, car elle vous permet une autonomie financière. Vous ne vous retrouvez pas le bec à l’eau au moindre pépin. Selon plusieurs experts, le taux d’épargne idéal est de 10% par paie net, c’est-à-dire, après déduction. Vous me direz que c’est énorme, effectivement, mais c’est aussi une question d’habitude financière. D’ailleurs, pourquoi ne pas commencer par progression? Pendant un mois, vous faites un transfert automatique équivalent à 2% de votre paie net dans un compte d’épargne. Pour s’introduire à l’épargne, ensuite pendant un autre mois 4%, et ainsi de suite…

  1. Limiter l’utilisation du crédit

La vulnérabilité financière va de pair avec l’utilisation du crédit. C’est un cercle vicieux assuré. Par contre, avec un fonds d’urgence, si un imprévu se présente, il n’est pas nécessaire de tout mettre sur la marge de crédit. Vous serez en mesure de payer comptant. Ainsi, vous n’augmenterez pas le poids de votre dette.

Cependant, si vous croulez sous le poids des dettes et qu’il est impensable pour vous d’entamer un fonds d’urgence, il serait nécessaire de rencontrer un conseiller en insolvabilité. Ce dernier pourra évaluer votre situation financière et vous proposer des solutions adaptées à vos besoins pour améliorer votre santé financière.

Il ne faut pas apprendre à vivre avec des problèmes financiers, il faut les régler rapidement. Pour une consultation gratuite, contactez-nous!