Avoir une bonne cote de crédit.

Pour avoir la cote auprès des prêteurs, il faut avant tout utiliser son crédit de façon responsable, et éviter les retards de paiement. Les agences de la consommation en matière financière du Canada conseillent également de posséder plusieurs instruments de crédit (carte, marge, prêt personnel) et de garder ses comptes de crédit ouverts longtemps. Ainsi, il est recommandé de ne pas fermer une ancienne carte de crédit, même si on en transfère le solde sur une nouvelle.

Il faut aussi faire en sorte d’utiliser moins de 35 % de la totalité du crédit disponible. En effet, plus on utilise un pourcentage élevé, plus les prêteurs nous considèrent à risque, et ce, même si on paye entièrement le solde à l’échéance.

Par ailleurs, les demandes de consultation du dossier de crédit par des organismes prêteurs dans un court laps de temps sont également mal vues. Elles donnent l’impression qu’une personne est en difficulté financière et cherche désespérément du crédit auprès de différents prêteurs, ou encore d’un individu vivant au-dessus de ses moyens n’ayant pas la capacité de rembourser l’argent emprunté!

Rétablir son crédit après une faillite

Une faillite personnelle marque un dossier de crédit au fer rouge et fait descendre la cote au plus bas. Une première faillite restera inscrite pendant six ans dans les dossiers dÉquifax, sept ans dans ceux de TransUnion. Une deuxième faillite demeurera 14 ans au dossier.

Certes, la faillite rend les prêteurs considérablement frileux à notre endroit. Mais il est possible de remonter progressivement la pente, une fois libéré de la faillite, généralement au bout de neuf mois. « On peut commencer par demander une carte de crédit avec une garantie, l’utiliser de façon responsable et effectuer ses remboursements à échéance », explique Guylaine Fauteux. Le principe de ces cartes, offertes par la plupart des grands émetteurs, est de déposer des fonds à l’avance qui constitueront une garantie pour le prêteur. Une fois que l’on a bâti un bon historique de paiement, on peut demander que la garantie soit enlevée et continuer à utiliser la carte de façon raisonnable.

«On évite également de faire des demandes de crédit sans raison valable, car si le prêt est refusé, cela reste dans le dossier et peut jouer en notre défaveur », fait remarquer Mme Fauteux, qui conclut toutefois qu’en matière de dossier de crédit après une faillite, il n’y a que le temps et l’assiduité qui puissent effacer vos difficultés passées ».

Changez vos habitudes

Pour améliorer votre dossier, il est conseillé de changer vos habitudes. Tentez de toujours payer vos factures à temps et essayer de maintenir vos cartes de crédit à 35% de leur limite. N’hésitez surtout pas à consulter le blogue «comprendre mon pointage de crédit?» Afin de connaître les facteurs essentiels qui diminuent et augmentent le pointage de votre crédit!

Être vigilant

On a tendance à ne pas trop s’inquiéter face à notre dossier de crédit, mais il est important d’être vigilant, car ce dossier à un impact non négligeable sur notre situation financière. Surtout, n’attendez pas pour signaler des transactions non autorisées portées à votre compte!

dettes.ca se tient à votre entière disposition pour toutes demandes relatives à l’insolvabilité, la finance. Nos conseillères se feront un plaisir de vous rencontrer!

 

Références:

1- http://www.consumer.equifax.ca/home/en_ca
2- http://www.transunion.ca/ca/home_fr.page
3- livret-agence de la consommation en matière financière du Canada