Des habitudes de surconsommation.

De nos jours, nous entendons régulièrement parler de surconsommation et de société de consommation. Chaque individu développe des habitudes financières qui lui sont transmises par la famille, l’école ou la société. Que nous achetions par besoin, par plaisir, par pression sociale ou encore sous l’influence de la publicité, notre quotidien déborde d’achats de toutes sortes. Cette consommation a un impact direct sur la santé de notre vie financière. Parfois, nous avons développé de saines habitudes, mais souvent nos comportements sont risqués. Tentons de voir quelles habitudes financières sont plus propices au surendettement. Si vous n’êtes plus en mesure de gérer vos dettes, vous pouvez faire une demande de consultation gratuite sur dettes.ca.

1. Le manque d’équilibre budgétaire

Bien sûr, faire un  budget  n’est pas un luxe, mais une nécessité. Sans celui-ci, nous n’avons aucun contrôle sur nos dépenses et nous ne pouvons pas être assurés que les fonds seront suffisants pour boucler le mois. Par conséquent, nos dépenses peuvent rapidement dépasser nos revenus et nous obliger à utiliser nos cartes de crédit par nécessité. Pour avoir un contrôle sur nos dépenses, il faut obligatoirement se mettre à l’œuvre et faire notre budget mensuellement. De cette façon, vous aurez un contrôle plus serré de vos dépenses.

2. Le manque d’épargne

Évidemment, il est très laborieux d’économiser. Après Bell, Hydro, l’essence, l’épicerie, le véhicule, les assurances, le dentiste… et j’en passe, le montant alloué aux économies est très mince et souvent inexistant. Toutefois, il est nécessaire de se mettre un peu d’argent de côté, de se créer un fond d’urgence. Même si la somme amassée tous les mois n’est pas très volumineuse, elle fera une différence après quelques mois. Et surtout, elle évitera, si vous avez des ennuis quelconques, d’utiliser votre crédit. Analysez les dépenses que vous faites chaque mois et éliminez-en une seule qui est un désir plutôt qu’un besoin et déposez ce montant dans un compte d’épargne et l’utiliser en cas d’urgence seulement.

3. Convoiter autrui

Certainement, le gazon est toujours plus vert chez le voisin. Consommer pour ressembler aux autres n’est pas un critère justifiable. Malheureusement, de nos jours la pression sociale est si forte qu’elle nous pousse à convoiter les biens d’autrui et en faire un désir personnel. Toutefois, cette envie de ressembler à l’autre nous pousse à acheter des biens de façon irréfléchie et souvent à crédit, car nous n’avons pas toujours les mêmes moyens que le voisin! C’est parfois difficile à croire, mais nous ne sommes pas le résultat de notre pouvoir d’achat. Si vous avez besoin de rencontrer un syndic de faillite, visitez-nous sur dettes.ca pour une consultation gratuite.

4. Vivre au-dessus de ses moyens

Parfois, les revenus sont largement insuffisants par rapport aux besoins du mois. Toutefois, à certains moments, nous nous permettons des achats qui devraient être évités. Il faut beaucoup de discipline pour respecter notre budget et laisser tomber les dépenses qui n’en font pas partie. Vivre au-dessus de ses moyens peut entrainer plusieurs problèmes comme l’absence d’épargne et surtout la vie à crédit et lorsqu’un gros problème survient on augmente encore nos dettes. Alors, pourquoi ne pas apprendre à vivre en dessous de ses moyens et se créer une autre occasion d’épargner. Il faut se reprogrammer à ne pas dépenser lorsque notre budget ne nous le permet pas.

5. Achat non réfléchi

Avez-vous déjà acheté un bien et une fois à la maison vous le regrettiez; il vous a couté trop cher ou encore il a occasionné un manque important dans votre budget. Avant de se procurer un bien, il faut réfléchir aux répercussions budgétaires de son acquisition. Serez-vous en mesure de le payer tous les mois, ou aviez-vous économisé pour vous le procurer? Avant de faire un achat important, il est conseillé de laisser passer quelques jours. Cette période de temps vous fera réaliser si cet achat est nécessaire ou s’il peut attendre. De plus, soyez patient, économisez la somme nécessaire et ensuite passez à l’action. Si vous n’êtes pas capable d’économiser le montant nécessaire, comment auriez-vous été capable de rembourser le crédit plus les intérêts? Vouloir tout, tout de suite, est une habitude que l’on doit changer!

6. Manque de satisfaction

Faites-vous souvent des dépenses superflues? Êtes-vous régulièrement insatisfait matériellement? Malheureusement, pour certaines personnes, la consommation est un désir continuellement inassouvi. Cette habitude représente un danger, car elle pousse les individus à dépenser continuellement pour des biens dont ils n’ont souvent pas besoin. De plus, elle conduit souvent à un non-respect du budget mensuel. Ce qui peut vous positionner dans une situation précaire et occasionner un problème de dettes pouvant vous conduire à la faillite ou la proposition de consommateur. Si tel est le cas, une conseillère en insolvabilité de chez Groupe Leblanc Syndic peut assurément vous aider.

7. Absence d’objectifs financiers

L’absence d’objectifs financiers nous amène à tout dépenser au fur et à mesure et à se retrouver dans une situation de surendettement, car nous n’avons aucune attente monétaire. Finir son mois avec 2$ en banque n’est pas rare pour les gens qui n’ont pas encore songé à leurs objectifs. Pourtant, ils sont un outil important, car ils représentent une source de motivation importante. Ils nous permettent d’avoir un but et de nous y référer en cas de difficulté. Un objectif efficace donne des résultats efficaces, alors à vos crayons et à vos nouvelles résolutions!
Vous verrez, améliorer vos habitudes financières sera grandement profitable à votre budget et plus vous serez déterminé, plus les changements paraitront rapidement.

Surtout, n’oubliez pas que la consommation est nécessaire à la vie et la réflexion est nécessaire à la consommation.

Sachez, il y a toujours la possibilité de consulter des professionnels en insolvabilité afin de vous renseigner, conseiller ou bien de régler vos problèmes financiers.

Pour plus d’informations ou pour une consultation gratuite, consultez le www.dettes.ca

férences

1-http://www.dettes.ca/consultation-gratuite/

2-http://www.dettes.ca/

3-http://www.dettes.ca/budget-en-ligne/

4-http://www.dettes.ca/evaluation/taux-endettement/

5-http://www.dettes.ca/solutions/faillite-personnelle/