La santé financière des ménages

Saviez-vous que près de la moitié des propriétaires, soit exactement 46% selon le journal Les Affaires*, désirent changer de maison dans les 5 prochaines années… et ce, même si une hausse de taux est probable en ce qui concerne le marché immobilier et que la plupart d’entre eux vivent sur le crédit? Bien entendu, les Canadiens sont très optimistes à l’égard de ce marché, mais suite à la dégradation du contexte économique mondial, la Banque du Canada conserve une porte bien ouverte à un resserrement de sa politique monétaire avec un 2% d’inflation pour 2014, en ce qui concerne les taux d’intérêt.

Le service d’études économique de la Banque de Montréal (BMO), quant quant lui, dévoile cependant un portrait peu reluisant de la situation économique des Canadiens : « une hausse de taux menacerait les finances de 3 ménages sur 4 »**!

N’oublions pas de mentionner que la Banque du Canada à la stratégique intention de retirer ses conditions de crédit très accommodantes, en raison de la surchauffe de l’immobilier au pays et de l’endettement élevé des ménages.***

Tout ceci laisse donc tous les propriétaires, ayant acquis ou désirant acquérir une propriété, sur un pied d’alerte imminent. La marge de manœuvre est donc très mince puisque, selon les propriétaires répondant au sondage de la Banque de Montréal (BMO), 34% d’entre eux ont réduit leurs achats pour régler leurs mensualités et  25% ont réduit leur épargne dans le même but. De plus, 17% des répondants ont puisé dans leurs économies pour payer leurs mensualités.

Même s’ils sont 92% à croire que l’endettement des ménages est un problème sérieux au Canada, 36% songent tout de même à devenir propriétaire si les taux augmentent jusqu’à concurrence de 5%, contrairement à 46% si le marché immobilier n’augmente pas ses taux. Malgré la population optimiste à la vue de devenir propriétaire, les mensualités d’une propriété semblent être un lourd fardeau, surtout lorsque de simples changements des conditions du marché immobilier pourraient mettre plusieurs projets sur la glace ou augmenter le niveau d’endettement de la population canadienne.

Tous doivent cependant se poser la question suivante: Suis-je prêt à y aller de l’avant avec une nouvelle résidence, sachant que les taux du marché immobilier augmentent, que les conditions de crédits se resserrent et que le pourcentage d’endettement des Canadiens est élevé? Où vous situez-vous face à cette problématique?

Si vous êtes déjà étouffé par vos dettes et que la hausse du marché immobilier vous préoccupe, sachez que Groupe Leblanc Syndic Inc. est une excellence source de conseils et d’informations utiles. Il vous suffit de faire une demande de consultation gratuite à notre CLINIQUE LIBERTÉ en ligne afin de mettre un terme à vos problèmes financiers. Plusieurs autres informations d’envergure non mentionnées dans cette présente infolettre sont aussi disponibles en cliquant ici.

 

Groupe Leblanc Syndic Inc. est là pour vous, profitez de

NOTRE EXPERTISE POUR RÉSOUDRE VOS PROBLÈMES FINANCIERS!

                                 

Dans la prochaine infolettre du Groupe Leblanc Syndic Inc., nous vous donnerons des trucs utiles de la vie de tous les jours afin de réduire vos dépenses! Restez à l’affut afin d’en savoir plus!

Pour plus d’informations ou pour une consultation gratuite à notre CLINIQUE LIBERTÉ, consultez le www.dettes.ca.