Les publicités des redresseurs financiers sont omniprésentes dans les médias à cette période de l’année. Le titre qu’ils se sont attribués pourrait amener certaines personnes à les confondre avec un syndic de faillite. Sachez qu’un syndic n’est pas un redresseur financier, mais un expert de l’insolvabilité.

Selon le reportage de TVA Nouvelles publié le 26 janvier 2016, les consommateurs qui se tournent vers les redresseurs financiers se retrouvent parfois devant des situations hasardeuses. Les frais d’ouverture de dossier et de consultation font grimper la facture assez rapidement.

Souvent, il sera nécessaire de cogner à une autre porte pour rétablir la situation, mais pourquoi ne pas visiter un expert dès les premiers signes de difficultés? Le syndic évaluera votre situation et vous proposera une solution adaptée à vos besoins. De plus, la consultation est gratuite et sans engagement.

Consulter un vrai professionnel dès le départ n’a pas de prix. Vous économiserez temps et argent et nous savons à quel point l’argent est précieux en période de souci financier. Lisez cet article pour être bien informé sur les compétences d’un syndic.

 

Pourquoi consulter un syndic avant tout

  1. Sa formation relève du gouvernement fédéral.

– Le syndic détient une licence émise par le Bureau du surintendant des faillites.

– Il a réussi divers examens, dont l’examen national sur l’insolvabilité.

– Il a réussi un examen oral devant un jury composé d’au moins un membre du milieu du droit, d’un syndic et d’un fonctionnaire du Bureau du surintendant des faillites.

  1. Il a le devoir de vous conscientiser sur les solutions possibles à l’endettement.
  2. Il agit selon la Loi de la faillite et de l’insolvabilité
  3. Ses honoraires sont inclus dans le montant de la faillite ou de la proposition de consommateur et sont régis par la loi. Donc, aucune mauvaise surprise et aucun frais caché.
  4. Il est en mesure de vous offrir des protections importantes contre les saisies. La Loi de la faillite et de l’insolvabilité prévoit une suspension des procédures dans le cadre des procédures entreprises sous ses directives.
  5. Le Bureau du surintendant des faillites fait de nombreuses vérifications auprès des bureaux de syndics pour s’assurer de l’intégrité de la pratique de ces derniers.
  6. Rencontrer un syndic ne veut pas dire obligatoirement faire faillite, le syndic est aussi le seul professionnel en mesure d’administrer des propositions de consommateur.

Les redresseurs financiers ont tendance à vendre leur produit comme une proposition de consommateur, mais sachez que si vous n’êtes pas chez un syndic il est impossible que cela en soit une. Informez-vous des modalités de celle-ci pour bien la reconnaitre et ne pas vous faire prendre.

 

Vous désirez que la situation s’améliore dès maintenant? Venez nous rencontrer pour une consultation gratuite en moins de 48heures. Vous serez assuré de pouvoir vous informer auprès du professionnel qui pourra réellement régler vos difficultés financières.