Un retour avantageux.

À ce temps-ci de l’année, plusieurs personnes attendent avec impatience leur remboursement d’impôt. Parfois pour payer ses dettes ou même pour se procurer un bien tant souhaité, quoi qu’il en soit, le remboursement d’impôt représente une somme d’argent imprévu qui est toujours la bienvenue. Cette année, si vous désirez l’investir plutôt que de vous offrir un bien matériel,  voici quelques pistes pour que cet impôt travaille pour vous.

Comment les Canadiens utilisent-ils leur remboursement d’impôt?

Avant de penser à rentabiliser votre remboursement, essayons de voir comment nous l’utilisons. Selon un sondage de la CIBC, traité dans un article du magazine Les Affaires[1], les Canadiens utiliseront leur remboursement d’impôt à des fins totalement différentes et selon leurs besoins du moment. D’ailleurs, la majorité d’entre eux, soit 22%, affirment qu’ils profiteront de ce montant pour alléger le solde de leurs cartes de crédit. Tandis que 19% d’entre eux le débourserons dans les dépenses quotidiennes. Uniquement 10% des individus songeront à l’investissement de cette somme imprévu. Tandis que 15% des gens allouerons leur remboursement à un projet plus dispendieux comme un voyage. Finalement, une minorité de 3% voudra le placer dans le remboursement anticipé de leur hypothèque. Peu importe où vous vous situez dans ce portrait, nous vous présentons quelques options qui peuvent rendre votre remboursement d’impôt favorable à votre avenir financier.  

Un remboursement plus profitable à notre portefeuille, c’est possible?

Bien qu’il soit agréable de dépenser notre retour d’impôt pour des désirs quelconques, il serait beaucoup plus avantageux à long terme de réinvestir cette somme. De plus, si nous respectons notre budget, ce remboursement d’impôt représente une somme  inattendue qui n’est peut-être pas nécessaire pour boucler notre fin de mois. Si c’est le cas, pourquoi ne pas songer à l’investir?

Dans un REER, ce qui vous fera possiblement bénéficier d’un autre remboursement d’impôt l’an prochain et qui a son tour pourra être réinvesti et ainsi de suite… De cette manière, nous pouvons espérer avoir un bon montant à la retraite.

Dans un CELI, ce compte d’épargne libre d’impôt n’est pas un compte courant, mais il est une bonne option pour déposer son remboursement d’impôt et avoir enfin un fonds d’urgence accessible assez rapidement.

Dans un REEE, si vous désirez épargner pour les futures études postsecondaires de vos enfants. Le REEE est intéressant, car il est libre d’impôt  et le gouvernement versera 20% de la cotisation donnée par les parents jusqu’à concurrence de 500$ par année ou de 7 200$ pour la durée totale du REEE.

 

Quoi qu’il en soit, prenez quelques temps pour réfléchir à ce que vous ferez de cet argent qui vous est retourné, c’est la meilleure façon d’éviter les dépenses inutiles. D’ailleurs, pourquoi ne pas faire les deux, vous offrir un petit plaisir et investir l’autre moitié? Ce sera un bon départ!

 

Sachez, il y a toujours la possibilité de consulter des professionnels en insolvabilité afin de vous renseigner, conseiller ou bien de régler vos problèmes financiers.

Pour plus d’informations ou pour une consultation gratuite, consultez le www.dettes.ca

Références