La proposition concordataire, une alternative à la proposition de consommateur?

La proposition concordataire est prévue  aux termes de la section I de la partie III de la Loi sur la faillite et l’insolvabilité si vous avez une entreprise insolvable ou si vous avez personnellement accumulé plus de 250 000 $ de dettes, excluant la résidence principale. Une offre de paiements est alors présentée à vos créanciers dans le but de réduire le montant total des dettes dues ou d’en reporter l’échéance de remboursement.

CONSULTATION GRATUITE ET CONFIDENTIELLE
Le délai pour honorer les termes d’une proposition concordataire est habituellement de 60 mois, ou 5 ans, à quelques exceptions près ou, avec l’approbation des créanciers, peut être prolongé d’une durée supplémentaire.

Lors d’une proposition concordataire, certains paiements sont à prévoir, nommément :
  • Les arrérages de D.A.S. dans les 6 mois suivant l’approbation de la proposition par le tribunal, le tout payable en totalité.
  • Les salaires, jusqu’à concurrence de 2 000 $ par employé (3 000 $ dans certains cas), dès l’approbation.
Les réclamations privilégiées, en application de l'article 136(1) de la Loi sur la faillite et l'insolvabilité, en priorité sur les créances ordinaires.