NOUVEAU : Rencontrez rapidement un conseiller en appel vidéo ou téléphonique
3 NOUVELLES SUCCURSALES : LAVAL, MONTRÉAL ET TROIS-RIVIÈRES
Blogue

Les bonnes et les mauvaises dettes

quels sont les bonnes et les mauvaises dettes

Quelles sont les bonnes et les mauvaises dettes?

Les bonnes dettes existent. Toutefois, la ligne est mince. Il faut toujours peser le pour et le contre avant d’acheter un bien à crédit et surtout être conscient des impacts sur le budget.

 

Les dettes – 5 nuances pour ne pas s’enliser

Nuance no. 1 : la période de grâce

Le crédit peut être avantageux si seulement vous êtes en mesure de le rembourser durant la période de grâce. C’est-à-dire lorsque vous utilisez votre carte de crédit et que vous la remboursez en totalité avant terme. Alors, de cette façon vous ne payez aucun intérêt sur vos achats et vous débourserez le coût réel de votre produit. Autrement, pensez-y un instant, chaque fois que vous déboursez un montant pour un produit et que vous y ajouter les intérêts encourus mensuellement, votre article peut vous coûter réellement plus cher.

 

Nuance no. 2 : les avances de fonds

Évitez les avances de fonds, car ils n’offrent aucun délai de grâce et les intérêts débutent au moment même du retrait. Vous n’avez donc aucun avantage avec ce genre de crédit, car il vous coûtera automatiquement plus cher que le montant retiré.

 

Nuance no. 3 : le crédit pour tout payer

Lorsque l’on utilise toujours le crédit pour payer un désir, il y a un problème. Il n’est pas à votre avantage de dépenser plus que ce que vous gagnez. Il faut respecter votre budget pour éloigner la vulnérabilité financière. Rendez-vous sur notre site internet pour calculer votre taux d’endettement.

 

Nuance no. 4 : le crédit n’est pas de la liquidité

Le crédit n’est pas une extension de votre salaire. Lorsque les fonds ne sont plus suffisants dans votre budget, c’est que vos revenus ne vous permettent plus de dépenser davantage. Lorsque vous utilisez le crédit comme extension de salaire, il y a de fortes chances que si un imprévu arrive, comme une perte d’emploi, une diminution de revenu… vous ne puissiez plus assumer vos mensualités. Alors, pour conserver une certaine latitude dans votre budget, il faut tenter de minimiser le crédit. Rendez-vous sur notre site internet pour calculer le coût de vos cartes de crédit

 

Nuance no. 5 : le crédit n’est pas un fonds d’urgence

Tout le monde devrait avoir un fonds d’urgence pour pallier au divers imprévu de la vie. Certes, il est très difficile de trouver du surplus pour épargner une fois que toutes les obligations sont payées, mais il faut être discipliné et mettre le minimum possible de côté pour se bâtir un fonds d’urgence en liquide. Pensez-y, si vous utilisez souvent le crédit comme fonds d’urgence, vous augmentez vos obligations au lieu de les faire diminuer. Optez plutôt pour un virement automatique mensuel pour vous créer un compte coussin. Le montant alloué à cette épargne ne doit pas être gigantesque, mais vaut mieux un minimum que rien du tout.

 

Quoi faire ensuite si vos dettes représentent un fardeau dans vos obligations financières

Chez Groupe Leblanc, nous vous offrons une consultation gratuite avec une conseillère formée pour vous offrir des solutions à vos problèmes financiers. Venez nous rencontrer pour en finir avec vos dettes.

Vous désirez en finir avec vos dettes?

Les intérêts et les frais s’accumulent? Les créanciers vous harcèlent? La pression est de plus en plus forte?

Planifiez votre Clinique Liberté