NOUVEAU : Rencontrez rapidement un conseiller en appel vidéo.
Blogue

Comment éviter le surendettement

comment briser son endettement en 4 étapes

Le surendettement, comment s’en sortir?

Au Canada, le bilan sur la situation économique des ménages n’est pas très flatteur. De surcroît, depuis le deuxième trimestre de cette année, la situation a empiré. Actuellement, sur 1 dollar gagné, la dette des ménages s’élève à 1.74 dollar. (Selon Le Devoir, article paru le 15 décembre 2018.)

Il est possible de faire face à ce genre de situation et de sortir de l’endettement. Par ailleurs, la première étape vers la rémission consiste en la compréhension de sa situation.

Comprendre le surendettement

 

On ne devient pas surendetté du jour au lendemain. Il existe quelques phases par lesquelles on passe avant d’arriver à ce statut. En effet l’accumulation de dettes s’explique soit par des événements imprévus dans le parcours d’une personne dit accidents de la vie, soit par d’autres facteurs dont les plus communs sont le crédit pour la consommation, les études et l’investissement immobilier.

Une personne ayant une créance n’est pas toujours surendettée. Il existe différents statuts de débiteur suivant sa situation économique :

  • L’endettement : c’est lorsqu’on a contracté une dette, mais qu’on reste dans une stabilité économique et qu’on arrive à rembourser notre due sans grandes difficultés.
  • Le mal endettement : il s’agit d’une situation plus complexe de remboursement de la créance. Il se traduit le plus souvent par la mauvaise gérance du remboursement et des fins de mois difficile. Toutefois, on arrive quand même à garder la tête hors de l’eau bien que ce soit un peu difficile.
  • Le surendettement : dans ce cas-là, le débiteur de bonne foi n’arrive plus à faire face à ses dettes. Dans la plupart des cas cette situation est causée par une détérioration de la qualité de vie du débiteur : dépense imprévue, baisse de revenu ou autres.

Ainsi, il existe effectivement des cas où le surendettement résulte de la mauvaise gérance du revenu et des dépenses. Par contre, l’accumulation des dettes n’est pas l’unique critère à considérer dans un cas de surendettement.

 

Se sortir du surendettement en 4 points

Le cycle du surendettement peut paraître infernal pour vous. Toutefois, il vous est possible de vous en sortir grâce à une procédure en 4 étapes.

 

1. Faites un bilan de votre situation économique

En premier lieu, faites le point sur votre situation économique. De combien est votre revenu? Quelles sont vos charges constantes ? A combien s’élève vos dépenses mensuelles ? Où en êtes-vous par rapport à vos remboursements ? Combien vous reste-t-il sur votre budget mensuel ?

Répondez à toutes ces questions en suivant les instructions suivantes :
  • Listez méticuleusement toutes vos sources de revenus en précisant le montant de chacune d’entre elles et établissez un montant total des rentrées d’argent.
  • Faites la même chose en ce qui concerne toutes vos dépenses. Définissez la nature des dépenses et leur valeur. Précisez si les charges sont constantes ou variables. Le budget alloué à votre loyer et à vos factures peut être constant tandis que les dépenses pour les consommables peuvent varier suivant la saison et la réalité. En d’autres termes, vous pourrez dépenser moins en saison morte qu’en saisons de fêtes.
  • Établissez une liste de vos dettes en tenant compte du montant, du taux d’intérêt et des indicateurs de progression afin de vraiment vous situer par rapport à la procédure de remboursement qui vous avantage.

Soyez précis dans la réalisation de vos tâches pour éviter l’erreur de calcul qui faussera votre bilan et par conséquent votre procédure. Dans le cas où le chiffre exact ne peut être défini, prévoyez une marge d’erreur pour ne pas être pris au dépourvu.

Si vous dépensez plus que ce que vous avez prévu, vous pouvez avoir recours à la marge. À l’inverse, si vous dépensez moins, cette marge sera cumulée pour les mois un peu plus difficiles. Les objectifs de cette étape sont de pouvoir gérer votre situation, de vous motiver dans votre remboursement et d’en arriver au bout.

 

2. Établissez un ordre de priorité des paiements

Dans la deuxième étape, les listes dressées précédemment constitueront des outils pour vous guider dans l’établissement de priorité de remboursement.

Deux cas de figure peuvent se présenter :

  • Pour deux ou plusieurs créances de même montant, établissez une liste de priorités en vous fiant aux indicateurs et aux taux d’intérêt.
  • Dans le cas où les montants des dettes diffèrent, priorisez la somme la moins élevée. Vous verrez un résultat plus rapidement ce qui va vous motiver à persévérer dans vos paiements.

3. Gardez une constance dans vos remboursements

Troisièmement, gardez la même constance dans votre perspective. Veillez à ce que le budget alloué au remboursement reste le même bien que certaines créances soient déjà remboursées. En effet, le fait d’avoir réussi un remboursement ne doit pas constituer un motif de relâchement. Une fois que vous allez dans ce sens, il est plus dur de se concentrer de nouveau vers l’atteinte de vos objectifs.

Restez motivé dans le remboursement malgré le temps que cela prend

Dans une situation de surendettement, la procédure de remboursement peut s’étaler sur plusieurs mois, voire des années. En respectant les mesures citées plus haut, il vous sera plus simple de rester motiver à changer votre situation. La démotivation est par ailleurs votre principal ennemi si vous voulez arriver à un remboursement intégral de vos dettes.

 

4. Essayez de prévoir le surendettement

Il faut beaucoup de bonne volonté et de maîtrise de soi et de son budget sur une longue période pour arriver à bout d’un surendettement. Le mieux est alors de faire ce qui est en son pouvoir pour ne pas se trouver dans cette situation sans se priver de recourir au système de crédit.

Pour cela, il vous faut connaître toutes les offres de crédits et le taux d’intérêt qui vous sera attribué dans le cas où vous en contractez. En d’autres termes, choisissez votre crédit en étant sûr que c’est la meilleure offre adaptée à votre situation.

Il existe un moyen pour voir hypothétiquement les engagements financiers par rapport à une offre de crédit : la simulation de crédit. N’hésitez pas à y avoir recours si vous n’êtes pas sûre dans votre demande de créance. Dans la simulation de crédit, on tient compte de votre situation réelle et du type de crédit que vous demandez. Cela vous permet de savoir dans quoi vous allez vous retrouver, où cela va vous mener et surtout si cela vous convient ou non.

 

On règle ça bientot?

Ne laissez pas le surendettement nuire davantage à votre vie. Laissez notre équipe vous conseiller vers une solution adaptée à votre situation.