COVID-19 : Consultation par téléphone ou en vidéoconférence
Blogue

COVID-19 : Comment gérer ses finances durant une crise?

Une période de crise et d’instabilité peut devenir une source de stress pour plusieurs personnes. Certains facteurs contribuent également à augmenter le niveau de stress, surtout s’il s’agit d’un élément sur lequel nous n’avons aucun contrôle.

Si vous êtes aux prises avec des dettes ou avec des problèmes financiers, la situation actuelle occasionnée par le coronavirus peut vous amener à vous poser beaucoup de questions. Sachez que Dettes.ca / Groupe Leblanc Syndic est là pour vous aider. N’hésitez pas à planifier une rencontre en appel vidéo grâce à notre Clinique Liberté.

Dans l’article qui suit, nous vous proposons une liste des mesures prises par le gouvernement pour vous aider durant cette période. S’y retrouvent également des conseils pouvant vous aider à bien gérer vos finances le temps que la situation revienne à la normale.

Mesures mises en place par le gouvernement

Les gouvernements fédéral et provincial ont répondu à l’inquiétude grandissante de la population en offrant plusieurs mesures d’aide financière.

La nouvelle Prestation canadienne d’urgence offre aux personnes admissibles un montant imposable de 2 000 $ par mois pour une durée maximale de quatre mois. Les personnes admissibles sont :

  • Les personnes qui doivent arrêter de travailler à cause de la COVID-19 et qui n’ont pas accès à des congés payés ou à un autre type de revenu;
  • Les travailleurs malades qui sont en quarantaine ou ceux qui doivent s’occuper d’une personne atteinte par la COVID-19;
  • Les parents qui doivent cesser de travailler pour s’occuper d’un enfant malade ou qui ont besoin d’aide supplémentaire en raison de la fermeture des écoles et des garderies;
  • Les travailleurs ayant encore un emploi, mais qui ne reçoivent pas de salaire, car leur employeur leur a demandé de ne pas venir travailler;
  • Les salariés, les travailleurs autonomes et les travailleurs à contrat qui ne sont pas admissibles à l’assurance-emploi.

La Prestation canadienne d’urgence sera accessible aux travailleurs admissibles qui en font la demande en ligne via leur compte Mon dossier ARC. Il est recommandé de s’inscrire au dépôt direct pour recevoir le montant de la prestation plus rapidement.

Vous pouvez également faire une demande de prestation d’assurance-emploi si :

  • Vous occupez un emploi assurable;
  • Vous avez perdu votre emploi sans en être responsable;
  • Vous n’avez pas travaillé et n’avez pas reçu de salaire durant au moins sept jours consécutifs au cours des 52 dernières semaines;
  • Vous avez travaillé pendant le nombre requis d’heures d’emploi assurable au cours des 52 dernières semaines ou depuis votre dernière période de prestations (la période la plus courte étant retenue);
  • Vous êtes prêt à travailler et capable de le faire en tout temps;
  • Vous cherchez activement du travail (n’oubliez pas de prendre en note le nom des employeurs avec qui vous avez communiqué ainsi que le moment où vous l’avez fait).

Si vous êtes admissible à cette prestation, vous pourriez recevoir 55 % de votre rémunération hebdomadaire moyenne jusqu’à un montant maximal de 573 $ par semaine, et ce, durant une période variant de 14 à 45 semaines. La demande doit être faite en ligne sur le site du gouvernement du Canada. N’oubliez pas de remplir la déclaration obligatoire aux deux semaines sans quoi vous pourriez perdre votre droit à la prestation.

Les familles auront automatiquement droit à une augmentation temporaire de leur allocation familiale. Cela représente un montant de 300 $ par enfant et une moyenne de 550 $ par famille. Les familles qui ne reçoivent pas déjà l’Allocation canadienne pour enfants doivent présenter une demande sur le site web du gouvernement du Canada.

Les familles à revenu faible ou modeste admissibles obtiendront automatiquement un versement unique du crédit pour la taxe des produits et services. Ce montant sera versé d’ici le début du mois de mai et sera de 400 $ en moyenne pour une personne seule et de 600 $ en moyenne pour un couple.

Concernant les impôts, la date limite pour envoyer votre déclaration de revenus pour l’année 2019 a été reportée au 1er juin 2020.

Si vous éprouvez des difficultés financières dues à la COVID-19, vous pouvez également communiquer avec votre institution financière afin de demander un report hypothécaire.

Pour consulter toutes les mesures mises en place pour aider les travailleurs et les personnes en difficultés, rendez-vous sur le site web du gouvernement du Canada.

Le gouvernement provincial a également mis en place certaines mesures. Le Programme d’aide temporaire aux travailleurs (PATT) offre aux personnes admissibles un montant forfaitaire de 573 $ par semaine pour une période de 14 jours d’isolement. Dans certains cas, la période peut être prolongée à 28 jours. Les travailleurs admissibles :

  • Ont contractés le virus COVID-19 ou présentent des symptômes;
  • Ont été en contact avec une personne atteinte du virus;
  • Reviennent de l’étranger;
  • Ne sont pas indemnisés par leur employeur;
  • N’ont pas d’assurance privée;
  • Ne sont pas couverts par les programmes gouvernementaux tels que l’assurance-emploi du gouvernement fédéral;
  • Sont des travailleurs âgés de 18 ans ou plus.

Pour faire une demande, il faut d’abord remplir un formulaire en ligne sur le site web du gouvernement du Québec afin de valider votre identité. Une fois cette étape effectuée, vous recevrez un lien pour accéder au formulaire de demande.

Quelques conseils pour bien gérer vos finances

En période de crise, il est primordial de bien gérer ses finances pour éviter de mauvaises surprises. Cela est d’autant plus vrai si vous avez subi la perte d’un emploi ou si les entrées d’argent ont été diminuées.

D’abord, il importe de calculer vos liquidités afin de déterminer ce que celles-ci vous permettent de faire et surtout, pour combien de temps. Dans une situation comme celle que nous vivons présentement, ce sont les besoins de base qui priment, c’est-à-dire se nourrir, les besoins d’hygiène et les besoins reliés au domicile comme l’électricité.

Pour les familles et les individus possédant un fond d’urgence, c’est le moment de l’utiliser si vous en avez besoin. Votre fond d’urgence devrait idéalement se trouver dans un compte d’épargne à intérêt élevé ou dans un placement à faible risque.

Si vous n’avez pas de fond d’urgence et que vous ne pouvez plus travailler, il sera essentiel de suivre un budget selon le montant d’argent mensuel que le gouvernement vous allouera pour vous venir en aide. Pour ne pas vous endetter durant cette crise, vous devrez diminuer les achats non essentiels. De plus, vous pouvez utiliser une marge de crédit comme plan B. Cependant, il est fortement déconseillé d’utiliser votre carte de crédit à titre de fond d’urgence.

Pour plusieurs, la période de crise les obligera à revoir leurs dépenses. Faites un budget pour vos dépenses essentielles et éliminez tout ce qui est superflu. Une période de crise n’est pas le moment de faire de grosses dépenses. Si vous êtes confinés à la maison sans possibilité de télétravail, c’est plutôt le moment de vous serrer la ceinture et de considérer uniquement ce que vous êtes en mesure de payer avec l’argent disponible, sans vous endetter.

Attention à la fraude financière

Durant les périodes de crise, certaines personnes malintentionnées tenteront de profiter des plus vulnérables. Vous pourriez recevoir des appels, des courriels ou même des textos frauduleux en lien avec la COVID-19. Soyez très prudent lorsque vous recevez ce type de messages. Voici quelques conseils pour vous aider :

  • Ne cliquez jamais sur un lien ou sur une pièce jointe d’un message suspect ou non sollicité;
  • Ne communiquez jamais vos renseignements personnels ou financiers par courriel ou par texto (les institutions financières ne vous demanderont jamais de leur envoyer de type d’information par courriel ou par texto);
  • Pour effectuer des opérations bancaires en ligne, entrez toujours vous-même l’adresse du site web de votre institution financière dans votre navigateur;
  • Méfiez-vous des offres liées aux cures du virus;
  • Si vous avez besoin de renseignements concernant la COVID-19, consultez des sources fiables telles que le site du web du gouvernement du Canada ou celui du gouvernement du Québec.

Si vous avez d’autres inquiétudes, n’hésitez pas à communiquer avec le Centre antifraude du Canada.

L’importance de contacter son institution financière

Avant d’être en défaut de paiement, il est recommandé de contacter sans attendre votre institution financière. Plusieurs d’entre elles ont mis en place des mesures pour vous aider à traverser la crise. Celles-ci peuvent être, par exemple, un report des paiements hypothécaire ou encore, un allègement sur d’autres produits du crédit.

Avant de vous déplacer en succursale, vérifiez si votre institution financière pourrait vous offrir un rendez-vous téléphonique ou vidéo. Vous pourriez ainsi obtenir une consultation dans le confort de votre domicile et sans aucun risque pour votre santé.

Si vos ennuis financiers vous occasionnent du stress et de l’anxiété, contactez notre équipe sans attendre. Nous analyserons votre situation financière avec vous afin de vous venir en aide durant cette période difficile. Grâce à un appel vidéo de la Clinique Liberté, vous obtiendrez les conseils nécessaires de notre équipe de créateurs de santé sans même vous déplacer. Soyez assurés que Dettes.ca / Groupe Leblanc Syndic répondra à toutes vos questions et trouvera la meilleure solution pour vous selon vos besoins et qui s’adaptera à la situation actuelle.

Réglez vos ennuis financiers aujourd'hui!

Obtienez tous les conseils nécessaires de notre équipe de créateurs de santé à distance.

Planifier mon appel