Pour obtenir une solution à vos dettes par téléphone ou vidéoconférence
Blogue

Enfin des réponses à vos questions!

Par Pierre Leblanc, CPA, CMA, CIRP, SAI - 12 mars 2021

Bonjour,

J’ai eu plusieurs propositions de sujet depuis mes précédents courriels. Je réponds à plusieurs des questions les plus demandées concernant la faillite et ses effets.

J’ai d’abord envie de vous partager qu’alors que je reconduis mes parents à leur rendez-vous pour recevoir leur première dose du vaccin contre la Covid, avec l’espoir d’avoir un été plus normal, j’ai une tonne de souvenirs qui me passent à toute vitesse dans la tête.

Sans vraiment pouvoir tous les attraper, un peu comme un métro qui passe devant la station en omettant de faire l’arrêt, en voici des brides! Vous faites le voyage dans le temps avec moi?

Je me rappelle des premiers jours de mars 2020. Tout roulait comme d’habitude, c’est-à-dire beaucoup trop vite à bien des égards, du moins pour moi! 

Le gouvernement du Québec présentait un budget prévoyant des surplus et ne démontrait aucune inquiétude pour l’avenir. Pourtant!!! Quel avenir avons-nous eu!

Presque jour pour jour en 2020, nous étions tous incrédules et n’avions aucune idée de ce qui se produisait! Mais vraiment aucune! 

Est-ce que vous vous souvenez que les journalistes parlaient alors du « nouveau Coronavirus » alors que nous n’avions pas vraiment connaissance qu’il y en avait eu un ancien! Et une maudite chance que l’ancien n’ait pas laissé le même souvenir!

On ne savait pas trop comment dire Covid et il y avait des questionnements à savoir si on devait écrire Coronavirus en 2 mots. Certains ont même boycotté la bière mexicaine Corona, croyant que c’était la cause du problème.

On n’avait jamais utilisé autant de désinfectant à mains! On ne savait pas qu’il pouvait en avoir qui puaient autant ou qui étaient visqueux comme un poisson pas frais! Sérieux, certains étaient franchement dégueulasses et facilitaient le 2 mètres de distance… si seulement avoir les bras plus longs était possible! Confidence, j’ai des bras de Tyrex selon mon garçon.

Je réalise que je divague un peu et que vous pourriez vouloir prendre connaissance des réponses immédiatement sans vous rappeler la dernière année telle que je la revois.

Prenez connaissance des questions les plus fréquentes concernant la faillite en 2021

Nous ne savions pas porter un masque, devenu par la suite un couvre-visage. Les mots confinement, déconfinement, distanciation sociale et variant n’avait aucun sens pour nous! Et si vous êtes comme moi, nous n’avions jamais autant eu envie de prendre une marche après 8h en janvier à -20 que pendant le couvre-feu! 

Maintenant, on sait même combien de personnes peuvent entrer dans nos commerces favoris. On n’aurait jamais pensé devoir faire la queue à l’extérieur plus longtemps pour acheter un concombre à l’épicerie que pour voir un match de hockey ou un spectacle au centre Bell!

Nous sommes devenus des maîtres de la vidéoconférence – qu’on utilise même pour un 5 à 7 avec des amis ou rencontrer notre famille!

En fait, nos amis et familles étaient des gens bien. Ils sont devenus des tueurs en série potentiels qu’on ne doit approcher pour aucune raison!

Chez Groupe Leblanc Syndic | dettes.ca,  dès les premières annonces de nos gouvernements, nous avons rapidement pris des mesures afin de protéger nos opérations. Aucune chance à prendre. Je me fous royalement du soldat Ryan , je veux sauver notre équipe restante alors que nous avons plusieurs déserteurs, préférant la sécurité de la PCU aux risques du travail de bureau! 

On s’inquiète pour notre collègue Daisy Bernier, créatrice de financière en séjour prolongé en Asie.  Est-ce qu’elle pourra réintégrer le pays avant l’arrêt des vols? Malgré les 12 heures de décalage horaire, elle avait déjà fait la preuve depuis deux mois qu’il était possible de travailler à distance et d’aider les gens aux prises avec des difficultés financières en vidéoconférence ou par téléphone. 

Des décisions sont prises rapidement et l’équipe réalise l’impossible! En moins de 2 semaines, on ferme 24 bureaux et sort toute l’équipe en télétravail, tout en maintenant le service à notre précieuse clientèle.

  • D’abord, on isole le plus possible chaque membre de l’équipe en réduisant les rencontres afin de diminuer les risques de propagation et d’absence du personnel. Pour ce faire, les membres de l’équipe qui n’avaient pas absolument besoin de venir au siège social y sont interdits. 
  • Nous établissons de nouvelles procédures et ajoutons des licences pour permettre le télétravail. Des applications de vidéoconférence, signature de documents électronique, VPN et autres pour que chacun puisse travailler de chez lui. 
  • On constate que Rawdon a plus du Rwanda qu’on n’aurait pu le croire! Avec sa connexion internet du tiers monde, notre collègue a de la difficulté à  assister à une vidéoconférence! 
  • L’ajout de wi-fi sur des ordinateurs de table afin de permettre à notre équipe de soutien d’oeuvrer de la maison avec notre équipement, sans avoir devoir travailler collé sur le téléviseur ou avec un câble réseau traversant la maison.
  • On était parfois installé tout croche… et pour plusieurs, nous avons changé notre poste de travail maison à quelques reprises!
  • On a aussi eu à apprendre à travailler sans collègues proches pour être satisfait à une petite vite. (On parle ici d’une question rapide, si vous y aviez vu autre chose!)

Des moments de stress, de difficultés, d’incompréhension. De l’angoisse, des peurs et des pleurs… mais aussi de magnifiques moments d’entraide, de compassion, de partage, de solidarité et même de fou rire intense! 

Aujourd’hui, mon équipe et notre clientèle apprécient la facilité qu’apporte nos moyens de communication afin d’éviter les coûts et le temps qu’exigeaient les déplacements.

Alors que plusieurs commerces et industries ont été durement affectés par les effets des mesures prises par les gouvernements afin de protéger notre système de santé et nos personnes âgées, les gouvernements mettaient en place plusieurs mesures de soutien économique pour les individus et les commerces.

Étrangement, alors que nous vivons possiblement la pire crise économique de notre histoire, toutes les mesures proposées par les gouvernements et nos institutions financières ont eu pour impact d’améliorer la situation financière pour plusieurs. Est-ce que votre bien-être s’est amélioré ou détérioré pendant cette période historique?

En effet, selon les statistiques du bureau du surintendant des faillites, le nombre de dossiers de faillite et proposition de consommateur a diminué de 48.5% au Québec entre le 1er avril 2020 et le 31 janvier 2021 en comparaison de la même période l’année précédente.

Ne pouvant consommer comme à l’habitude, ni faire plusieurs activités sociales ou voyager alors que plusieurs ont beaucoup plus de temps disponible, les Québécois se garrochent sur toute sorte de nouvelles activités, telles que faire du pain! Il est presque impossible d’acheter une piscine, un spa ou tout équipement de sport ou loisir extérieur! 

On développe de nouvelles passions. De nouvelles habitudes. Et pour plusieurs, on dépense moins! Incroyable, mais en moyenne, les Québécois se sont même enrichi de 4%.

Pour ma part, avec ma conjointe, on s’initie au kayak.  On aime tellement qu’on regarde des destinations où faire du kayak serait agréable. On a remplacé les trop nombreuses sorties au restaurant par la préparation de toute sorte de plat, presque toujours très bon! On est devenu des accros des micropousses, on en met sur presque tout. Je suis devenu un maitre du risotto! 

Ayant beaucoup plus de temps (vive le télétravail!), j’ai modifié ma routine quotidienne afin d’augmenter mon énergie et améliorer ma santé. L’objectif: être solide comme le rock à 80! Alors, rarement je saute un matin sans prendre un verre d’eau citronné, suivi d’un jus de céleri, d’une séance de trampoline et d’une douche glacée. Je suis passé de 5 à 8 cafés par jour à peut-être 4 par semaine. Moins de restaurants, moins de déplacement et d’essence, une vie plus saine, moins à la course et plus d’économie pour les vieux jours ajoutés par ce nouveau style de vie !  Une année folle qui aura aussi eu de bons côtés!

Je suis curieux, quels ont été les impacts pour vous de cette mémorable année? Quelles sont les nouvelles habitudes que vous avez développées et que vous comptez conserver, au moins partiellement, lorsque nous reviendrons à une vie normale? Svp, me répondre dans les commentaires ci-bas.

Je vous souhaite une excellente fin de semaine

Pierre

Pierre Leblanc, CPA, CMA, CIRP, SAI 

Fondateur de dettes.ca | Groupe Leblanc Syndic Inc. 

P.S. Vous pouvez prendre connaissance des réponses aux questions les plus fréquentes concernant la faillite en 2021

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

VOUS CHERCHEZ UNE SOLUTION POUR VOS DETTES ET VOTRE STRESS?

Retrouvez votre paix intérieure en réservant une consultation gratuite avec nos experts qui vous aideront à vous libérer de vos dettes

Je veux me sentir libre à nouveau!