Remboursement d’impôt : qu’en ferez-vous cette année?

Vous vous demandez quoi faire de votre remboursement d’impôt et vous désirez bien l’utiliser, consultez ce blogue pour connaître nos suggestions.
Si vous n’avez pas produit votre déclaration de revenus, vous êtes probablement sur le point de la faire. Si vous figurez parmi les chanceux qui auront un remboursement d’impôt plutôt qu’une facture! Laissez-nous vous présenter quelques suggestions pour rentabiliser la somme que vous recevrez.
Cinq suggestions pour utiliser judicieusement votre remboursement d’impôt :
1. Payer des dettes. Si le montant est suffisant, remboursez complètement le solde d’une de vos dettes, que ce soit une carte de crédit, un prêt ameublement, le solde d’un prêt-auto… Finaliser une facture vous donnera un bon coup de pouce pour les mois à venir, car en ayant un paiement de moins à faire, vous aurez un surplus budgétaire. Ce qui est non négligeable, car l’argent pourra être utilisé pour payer plus rapidement une autre dette et ainsi de suite…

2. Établir un fonds d’urgence. Je sais, je vous entends me dire que ce n’est pas simple de se créer un fonds d’urgence avec tous les paiements mensuels que vous avez à faire et je comprends. Toutefois, si votre remboursement d’impôt est assez important prenez un 100$-200$-300$… (le montant qui vous convient) et placez-le dans votre compte d’épargne. De cette façon, le jour où vous aurez un pépin, vous serez très satisfait d’avoir accès à ce montant. Ce sera un peu comme trouver un 20$ au bon moment au fond de votre portefeuille. La règle d’or du fonds d’urgence est de ne jamais l’utiliser pour un bien de consommation… Utilisez-le seulement si vous avez réellement besoin de ce montant par exemple pour un bris sur l’auto, une facture inattendue…
3. Planifier les vacances estivales. Les vacances estivales ont souvent le tour de bloquer un budget. Alors, pourquoi ne pas conserver un montant de votre remboursement en prévision de ce moment de l’année. De telles sortes que votre budget ne sera pas plus serré cette année lorsque cette chaude période sera au rendez-vous.

4. Cotiser à un REER. Si le cœur vous en dit ou plutôt si vos finances vous le permettre, cotisez sans plus tarder à un REER. Le REER est un placement important en vue de la retraite et il vous permettra de bénéficier d’un report d’impôt.
5. Cotiser à un REEE. Pour sa part, le REEE ne permet pas de report d’impôt, toutefois le gouvernement participe, selon votre revenu, à la cotisation au REEE. De cette façon, vous tirerez profit d’un surplus pour le financement des études de vos enfants.
Quoi qu’il en soit, lorsque vous recevrez votre remboursement d’impôt, laissez passer quelques jours avant de l’utiliser. Vous prendrez probablement une meilleure décision quant à son utilisation après mure réflexion.
Cependant, si votre remboursement d’impôt ne vous permet pas de reprendre le contrôle de vos finances, contactez-nous pour une consultation gratuite avec une conseillère en insolvabilité chez Groupe Leblanc Syndic. Nous sommes toujours disponibles pour vous écouter et trouver une solution à vos problèmes financiers.