Qu’est-ce un syndic autorisé en insolvabilité?

Le syndic autorisé en insolvabilité (SAI) est un officier de justice, tout comme l’avocat, qui dispose d’une expertise reconnue par le gouvernement afin de vous offrir tous les conseils, renseignements et services possibles pour vous aider à vous libérer de vos dettes que vous soyez un particulier ou une entreprise.

Le SAI est la seule entité juridique à qui le gouvernement octroie une licence qui est le fruit de l’expertise du SAI sur les solutions à l’endettement encadrées par la Loi sur la faillite et l’insolvabilité. Pour obtenir cette licence, le SAI doit suivre une longue formation et réussir plusieurs examens. En plus des compétences académiques de pointe en droit et comptabilité, un excellent SAI doit aussi détenir toutes les aptitudes humaines nécessaires afin de bien partager ses connaissances, être rassurant et empathique. Le gouvernement délivre cette licence par le biais du Bureau du surintendant des faillites.

Vous pouvez voir le syndic autorisé en insolvabilité comme un expert en désendettement non comme un conseiller en redressement financier comme cela est ancré dans la croyance commune. Chez Groupe Leblanc Syndic, nous voyons notre rôle de syndic comme un créateur de santé financière. Si vous connaissez des difficultés financières, le rôle du SAI est de vous aider à y voir plus clair dans vos finances personnelles afin de déterminer les causes vous ayant conduit à l’insolvabilité. Une fois cela fait, le SAI vous propose la solution la plus adaptée à votre situation financière.

Pourquoi devriez-vous consulter un syndic autorisé en insolvabilité?

Le SAI est celui qui peut vous procurer le plus d’options pour éliminer vos dettes

Le syndic autorisé en insolvabilité est le seul professionnel à qui le gouvernement a accordé un mandat pour administrer les procédures d’insolvabilité qui sont régulées par le gouvernement fédéral à savoir la proposition de consommateur et la faillite. Ce qui fait que le SAI peut vous renseigner sur toutes les solutions pour éliminer vos dettes y compris les procédures d’insolvabilité. Ce qui n’est pas le cas des autres fournisseurs de services qui ne sont pas mandatés par le gouvernement pour ce qui relève des procédures d’insolvabilité et ne peuvent donc pas vous renseigner ou vous parler d’elles avec le niveau de connaissance requis pour en comprendre toutes les subtilités. Par conséquent, vous n’aurez pas avec eux toutes les informations pour pouvoir faire un choix éclairé afin de combattre vos dettes. Or, il s’avère que les procédures d’insolvabilité sont souvent les meilleures solutions pour terrasser vos dettes.

Le SAI communique directement avec vos créanciers en votre nom

Dès l’officialisation d’une des procédures d’insolvabilité, aucun de vos créanciers ne peut vous contacter directement. En effet, ils ne peuvent le faire que par le biais de votre syndic qui parle en votre nom. Aussi, une procédure d’insolvabilité vous protège contre toutes actions légales de recouvrement intentées par vos créanciers à votre encontre.

Un SAI est un professionnel qualifié

Lorsqu’il s’agit de votre vie financière, vous devez vous assurer que les conseils et services que vous obtenez proviennent d’un professionnel qualifié. En optant pour un syndic autorisé en insolvabilité, vous êtes sûrs de remplir ce critère-là. Le SAI est un expert en désendettement dont l’expérience, la compétence et la connaissance lui ont valu l’attribution d’une licence du gouvernement par l’entremise du Bureau du Surintendant des faillites.

Les activités du SAI sont réglementées au niveau fédéral

Le syndic autorisé en insolvabilité est sujet à une supervision permanente du bureau du surintendant des faillites. Aussi du fait de sa fonction, le SAI doit se conformer aux standards fédéraux de pratique, notamment le code de déontologie des syndics autorisés en insolvabilité.

Ainsi donc, si vous pensez qu’un syndic vous a roulé dans la farine, vous pouvez déposer une plainte au Bureau du surintendant des faillites avec la certitude qu’elle sera étudiée et évaluée scrupuleusement.

Les honoraires du syndic sont fixés par le gouvernement

Tout comme ses activités, les honoraires du SAI pour résoudre les problèmes financiers sont fixés par le gouvernement. Ainsi, les honoraires de toutes les propositions de consommateur et faillites sommaires (la presque totalité des faillites déposées par les particuliers) administrées par un syndic autorisé en insolvabilité sont calculés de façon identique, selon un pourcentage prescrit des sommes disponibles pour les créanciers. Un autre aspect à savoir est le fait que vous ne payez pas la première consultation avec un SAI en tout cas chez ceux qui ont à cœur de vous aider.

Le SAI peut être facilement trouvé

Vous pouvez juste taper dans la barre de votre moteur de recherche “syndic autorisé en insolvabilité” suivi du nom de votre province.

Toutefois, le moyen le plus sûr pour trouver un syndic autorisé mandaté par le gouvernement est de chercher dans le registre gouvernemental des syndics autorisés en insolvabilité. Vous y trouverez les syndics qui opèrent,  quelle que soit la province dans laquelle vous vous trouvez.

Quand est-ce que vous devez consulter un syndic autorisé en insolvabilité?

Il n’est pas toujours facile de connaître le moment opportun pour consulter un syndic autorisé en insolvabilité. C’est la raison pour laquelle de nombreux Canadiens endettés reportent la résolution de leurs problèmes de dettes alors qu’ils peuvent limiter les dommages en agissant plus tôt. Fort heureusement vous n’allez plus faire partie de cette majorité de Canadiens, car vous saurez quels sont les signaux qui doivent vous pousser à contacter immédiatement un syndic autorisé en insolvabilité.

Ainsi, si vous êtes dans une des situations suivantes, vous devez rapidement trouver un SAI :

  • Vous avez de la peine à vivre avec une tranquillité d’esprit, car vos dettes vous donnent du stress et de l’angoisse de manière chronique et vous empêchent souvent de trouver le sommeil.
  • Votre endettement commence à irradier sur vos relations avec vos proches en créant des conflits. Ça pourrait être dû à la peur de partager vos problèmes avec vos proches ou tout simplement à cause de la frustration entraînée par le fait que vous ne pouvez plus vous permettre d’avoir le niveau de vie d’antan.
  • Le montant total de vos dettes augmente drastiquement. En d’autres termes, même sans octroyer d’autres prêts et en faisant de votre mieux pour rembourser le maximum de vos dettes, le solde du augmente à la fin de chaque mois.
  • Le montant de vos dettes diminue très lentement malgré vos gros efforts pour rembourser vos dettes. En d’autres termes, le montant total de vos dettes est presque le même que celui d’il y a 3, 6 ou 12 mois. En effectuant des simulations, vous voyez que ça ne risque pas de changer beaucoup dans les mois à venir.
  • Vous commencez à ne plus pouvoir subvenir à vos besoins primaires. En d’autres termes, votre revenu ne vous permet plus d’effectuer les paiements relatifs à vos besoins élémentaires de telle sorte que vous devez avoir recours aux prêts pour les satisfaire.
  • Vous commencez à recevoir différentes notifications de la part de vos créanciers. Ce sont généralement des messages provenant des agences de recouvrement, des avis de débranchement provenant des fournisseurs de services d’utilité publique ou des messages provenant de vos créanciers.

Comment devenir un syndic autorisé en insolvabilité?

Pour devenir syndic autorisé en insolvabilité, vous devez avoir des qualités humaines nécessaires à l’exercice de la profession auxquelles vous devez ajouter un programme précis de formation pour que vous puissiez développer les compétences techniques et l’expertise du syndic.

Vu que vous devez résoudre des problèmes personnels qui relèvent du tabou, vous devez donc être une personne digne de confiance ayant une bonne intégrité et moralité dont la crédibilité est prouvée par le fait que vous soyez solvable.

Outre les aspects humains, vous devez suivre le plan de formation qui suit en accomplissant avec brio les étapes suivantes :

  1. Le programme de qualification que vous devez suivre au niveau de l’association  des professionnels agréés en insolvabilité et la réorganisation (ACPIR).
  2. Le cours de qualification  pour les praticiens et les conseillers en insolvabilité.
  3. L’examen national sur l’insolvabilité.
  4. Le test oral à passer devant un panel comprenant des avocats spécialisés en insolvabilité, des syndics en insolvabilité et des agents du Bureau du surintendant des faillites.

Je me sens libérée d’une tonne de stress. Je tenais à vous faire savoir toute ma reconnaissance et particulièrement, souligner le professionnalisme, l’humanité, l’écoute et l’empathie dont fait preuve Stephanie Prescott. C’est une perle rare!

L.G

J’avais des problèmes financiers à cause d’un conjoint. Maintenant ma situation financière est de mieux en mieux. Ça va très bien. J’ai même fait mon premier voyage de ma vie cette année.

Véronique Sigouin

Les dettes se sont accumulées. Je ne voyais plus le bout de tout payer. La faillite m’a permis de remonter. Ma situation s’est améliorée grandement. Je vais m’acheter une maison la semaine prochaine.

Véronique Nadeau

Je recommande vivement cette entreprise qui sait comment vous faire sortir du cauchemar dans lequel vous vivez. En un clin d’œil, ils vous donnent la chance de recommencer à vivre et à dormir comme du monde sans anxiété, ni angoisse, ni appréhension.

Témoignage de V.C
Aller à la barre d’outils