image qui en avant plan le texte suivant : comment éviter la faillite personnelle ?

Comment éviter la faillite personnelle ?

Par Pierre Leblanc, CPA, CMA, CIRP, SAI - Modifié le

image qui en avant plan le texte suivant : comment éviter la faillite personnelle ?

Voici le meilleur article qui puisse vous dire comment éviter la faillite personnelle.
De nos jours, presque tout le monde a un accès facile au crédit qui vient en plusieurs catégories. C’est ainsi que vous verrez des cartes de crédit, des prêts personnels, des marges de crédit, des prêts sur salaire, des prêts d’hypothèque, etc. C’est peu dire que la tentation est énorme. 

Le revers de cette facilité d’accès est la mauvaise gestion des dettes qui débouche sur le surendettement et l’insolvabilité. Beaucoup de personnes dans ce genre de situation pensent systématiquement qu’ils auront à faire faillite. Or, dans les faits vous avez plusieurs options à explorer avant la faillite.

Contrairement à la croyance commune, le Groupe Leblanc Syndic n’est pas une firme de faillite- nous sommes plutôt une firme qui vous permet de refaire votre santé financière en vous appuyant sur des fondations solides et pérennes. En fait, la faillite est la solution de dernier recours après avoir exploré toutes les autres options. Vous serez surpris de savoir que moins de 10 % de ceux qui nous contactent finissent par déclarer faillite. La raison à cela est que nous analysons la faisabilité de toutes les alternatives à la faillite que je vous présenterai dans cet article. Sans plus tarder voyons ces options alternatives.

Les 7 solutions pour éviter la faillite personnelle ?

Si vous arrivez à peine à avoir la tête hors de l’eau du fait de votre surendettement, vous avez des solutions à envisager avant la faillite et ils sont généralement au nombre de 7. Voici les 7 solutions pour éviter la faillite personnelle :

  1. Réorganisez votre budget mensuel pour éviter la faillite personnelle.
  2. Vendez vos biens non essentiels.
  3. Négociez à l’amiable avec vos créanciers.
  4. Consolidez vos dettes.
  5. Songez au programme de gestion de dettes.
  6. Utilisez le dépôt volontaire.
  7. Déposez une proposition de consommateur.

Il n’existe pas une solution parfaite. En fait, la faisabilité et la pertinence d’une solution dépendent des circonstances uniques de chaque individu. Vous verrez dans la prochaine section chacune des solutions de manière plus détaillée.

Comment éviter la faillite personnelle ?

Réorganisez votre budget pour éviter la faillite personnelle

Le remboursement de vos dettes n’est pas quelque chose de simple et facile. Bien au contraire. La première question que vous devez vous poser est la suivante : suis-je en mesure de rembourser mes dettes par moi-même ?
Pour apporter une réponse à cette question, vous devez passer par l’établissement ou la réorganisation de votre budget. Le budget est une illustration claire et précise de votre situation financière qui vous permet de mieux gérer votre argent. En effet, il vous permet de faire la lumière sur vos dépenses inutiles et vous fait ressortir l’argent disponible pour rembourser vos dettes. Parallèlement, vous devez également lister toutes vos dettes en incluant pour chaque dette tous les détails tels que le paiement minimum, le solde de la dette, etc.

Vous serez surpris de savoir que de nombreux individus qui nous contactent parviennent à stabiliser leur situation financière simplement en revoyant leurs priorités et en adoptant de meilleures habitudes de consommation. En fait, la potion magique pour réussir cette entreprise est d’avoir une volonté profonde, de bons outils, une bonne planification et de la discipline. 

Pour vous aider à atteindre cet objectif, vous pouvez vous référer à notre plan d’action étape par étape ainsi que cet outil en ligne dans lequel vous entrez juste vos informations et tout le calcul se fait automatiquement. Une fois cela fait, vous pouvez faire usage d’une des deux méthodes de remboursement de dettes qui sont la méthode boule de neige et la méthode avalanche. L’impératif c’est de vous assurer d’effectuer les paiements mensuels minimums sur chacune de vos dettes.

Le respect de votre planification budgétaire et la mise en place d’un fonds d’urgence afin de pallier tout imprévu sont les clés pour reprendre le contrôle sur vos finances par vous-même.

Vendez vos biens non essentiels

Si vous avez des biens non indispensables à votre existence, vous pouvez les liquider pour générer de l’argent comptant afin de rembourser plus rapidement vos dettes. Cette tactique est encore mieux si les biens en question sont des biens saisissables au cours d’une faillite personnelle. Ainsi, ça vous permettra d’éviter les conséquences négatives de la faillite personnelle même si elles ne sont que temporaires.

Supposons que vous ayez par exemple une voiture et que votre lieu de travail et votre zone de résidence soient bien desservis par des lignes de transport public. Dans une telle situation, vous pouvez vous débarrasser de votre voiture pour vous refaire une meilleure santé financière et une meilleure santé tout court, car le stress financier a des répercussions très néfastes pour votre propre personne. 

Négociez à l’amiable avec vos créanciers

Contrairement à ce que beaucoup de gens croient, vous avez bel et bien la possibilité de négocier directement avec vos créanciers. Et qui sait, avec une bonne dose de diplomatie, vous pourriez obtenir de meilleurs termes adaptés à votre budget. Vous avez la possibilité de négocier sur 3 axes principaux qui sont :

  • Une réduction du taux d’intérêt,
  • Une diminution du solde de la dette,
  • Une prolongation de la période de remboursement.

C’est une tactique qui peut vous permettre d’éviter la faillite personnelle à condition que vous vous y preniez tôt avant même que vous ayez des paiements manqués. La communication est la clé dans l’usage de cette option.

L’inconvénient avec la négociation à l’amiable est le fait que vous devez négocier individuellement avec chaque créancier. Aussi, le créancier peut revenir sur sa décision et engager des actions de recouvrement sauf si vous avez pris la peine de mettre votre entente sur écrit avec signature à l’appui. Je vous laisse un guide sur la stratégie à utiliser pour réussir vos négociations à l’amiable.

Consolidez vos dettes

La consolidation de dettes est une option à laquelle vous pouvez songer si vos dettes sont principalement des dettes de cartes de crédit et surtout si vous avez encore une bonne cote de crédit.

L’essence de la consolidation de dettes est de combiner plusieurs de vos dettes en une seule dette. Par conséquent, vous simplifiez la gestion de vos dettes en ne vous occupant que d’une seule à la place de plusieurs. Toutefois, le problème n’est pas encore résolu – ce n’est pas le fait de gérer plusieurs dettes en même temps qui est à la base de vos problèmes financiers. En effet, le prêt dont vous allez vous servir pour rembourser un ensemble de dettes doit avoir un taux d’intérêt bien inférieur au taux moyen dudit ensemble. Autrement, la consolidation ne pourra pas vous aider à éviter la faillite personnelle. Aussi, vous devez respecter les échéances de remboursement avec rigueur.

Vous comprenez donc la nécessité de disposer d’une bonne cote de crédit vu que vous prenez un prêt auprès d’une institution financière.

En somme, la consolidation de dettes vous procure les avantages suivant :

  • Un taux d’intérêt moins élevé,
  • Une facilité de gestion du remboursement de vos dettes,
  • Un dossier de crédit intact sans aucune conséquence négative.

Voici une page qui répond à toutes les questions que vous pouvez avoir sur la consolidation de dettes.

Songez au programme de gestion de dettes

Un programme de gestion de dettes est une solution que vous ne pouvez utiliser que par l’entremise d’une agence de conseil en crédit. Il vous permet de regrouper vos paiements de dettes en un seul. Le programme de gestion de dettes peut vous convenir si vous voulez consolider quelques petites dettes et que votre score de crédit est trop endommagé pour que vous puissiez obtenir un prêt auprès d’un prêteur traditionnel. Toutefois, vous devez savoir qu’un programme de gestion de dettes ne peut en aucun cas vous permettre de réduire le montant principal de vos dettes. En effet, vous devez rembourser le montant total de vos dettes. Aussi, vous aurez souvent à verser des frais de gestion à l’agence qui s’élèvent habituellement à un montant équivalent à 10 % du montant total de vos dettes. En fait, le mieux que vous pouvez espérer avec cette solution est une réduction des frais d’intérêts futurs.

En analysant de près, on voit que vous payez l’agence juste pour qu’il vous fasse un budget et négocie à l’amiable avec vos créanciers. Or c’est quelque chose que vous pouvez faire vous-même. Si vous ne savez pas le faire, vous n’avez qu’à simplement suivre nos directives pour établir un budget et pour négocier avec vos créanciers. Par contre si vous n’avez pas le temps et que votre budget vous permet cela, vous pouvez passer par une agence de conseil en crédit.

Souscrivez au dépôt volontaire

Le dépôt volontaire est une solution de restructuration de vos dettes prévue par le Code de procédure civile du Québec. Cette solution n’est disponible qu’au Québec. Techniquement, le dépôt volontaire consiste à remettre volontairement et régulièrement une partie de votre revenu à la Cour qui la distribuera à vos créanciers jusqu’à ce que vos dettes soient totalement remboursées. Le montant que vous devez verser à la Cour est déterminé par les textes de la Loi et dépend de votre situation financière.

Les avantages majeurs que vous procure le dépôt volontaire sont :

  • Une protection contre la saisie de votre salaire ou de vos biens,
  • Une facilité dans la gestion de vos dettes avec un seul paiement à effectuer,
  • Un taux d’intérêt fixe de 5 %.

Néanmoins le dépôt volontaire vient également avec son lot d’inconvénients. Par exemple, votre cote de crédit descend au niveau R9 comme pour la faillite. Aussi, le dépôt volontaire n’entraîne pas de gel sur les intérêts. Pour finir, les biens que vous avez mis en gage pour vos dettes garanties peuvent être saisis par vos créanciers.

Je vous invite à lire tout sur le dépôt volontaire pour mieux comprendre cette solution. 

Déposez une proposition de consommateur

Une solution qui devient de plus en plus populaire est la proposition de consommateur. C’est un mécanisme légal qui vous permet de proposer une entente formelle de remboursement de vos dettes à vos créanciers selon votre capacité financière. Pour ce faire, vous devez forcément passer par le biais d’un syndic autorisé en insolvabilité (SAI) qu’on appelait auparavant syndic de faillite et qui est le seul professionnel autorisé par le bureau du surintendant des faillites à administrer une proposition de consommateur. Le SAI est donc chargé de négocier en votre nom avec vos créanciers afin de parvenir à une entente pour que vous puissiez vous libérer de vos dettes en ne payant qu’une partie du montant total ou en allongeant la période de remboursement. 

Ce qui est génial avec la proposition de consommateur est le fait qu’elle peut vous permettre de  conclure un arrangement extrêmement bas. En effet, la proposition peut vous décharger de vos dettes avec une réduction du montant total qui peut aller jusqu’à 70 %.

Nos propositions ont un taux d’acceptation à la première offre de 98 %. Cela est dû à des années d’expérience et une connaissance profonde des leviers des prêteurs. En fait, le secret pour qu’une proposition soit acceptée est de montrer à vos créanciers qu’ils gagnent plus d’argent que si vous avez à déclarer faillite. Si vous utilisez la proposition de consommateur pour vous décharger de vos dettes, la réalité est que vous n’êtes pas loin de déclarer faillite. De ce fait, vos créanciers cherchent à obtenir le meilleur recouvrement possible. Et cela, seule la proposition de consommateur peut le faire. Ce qui fait que c’est une solution gagnante pour vous et pour vos créanciers.

Le point noir de la proposition est la conséquence négative qu’elle porte à votre cote de crédit en la ramenant au niveau R9 durant la procédure puis à R7 une fois la procédure achevée. Cette mention reste sur votre dossier durant 3 ans après la libération de vos dettes. Cependant, vous pouvez rehausser rapidement votre cote de crédit si vous appliquez les meilleures tactiques pour rebâtir votre crédit.

Si vous voulez en savoir plus sur cette solution, je vous conseille de lire les réponses à toutes les questions sur la proposition de consommateur.

Conclusion 

Si vous songez à déclarer faillite, cela veut probablement dire que vous êtes dans un moment très délicat et vous êtes sûrement rempli d’émotions néfastes. En plus de ce que le stress financier vous cause comme maux, vous avez aussi peur de l’après-faillite. Toutefois, ne vous laissez pas submerger par ces émotions et ne prenez surtout pas de décisions impulsives. Vous pouvez bel et bien éviter la faillite personnelle. Pour cela, vous devez consulter un syndic autorisé en insolvabilité.

La raison à cela est que d’abord l’évaluation de votre situation financière ainsi que l’étude de faisabilité de chaque solution en fonction de vos circonstances sont gratuites. Ensuite, nous sommes les seuls experts qui pourront vous renseigner sur toutes les solutions à l’endettement disponibles au Québec vu que nous sommes les seuls qui puissent administrer une proposition de consommateur et une faillite personnelle. 

Planifiez donc un rendez-vous gratuit afin qu’on puisse essayer de vous éviter la faillite personnelle.

Je veux planifier une rencontre gratuite pour trouver la solution idéale contre mes dettes

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Planifiez une rencontre gratuite et confidentielle par vidéo conférence

Consultez gratuitement un de nos experts en règlement de dettes afin de disposer du meilleur accompagnement face à vos créanciers dans votre combat contre les dettes

Je veux trouver la meilleure solution pour combattre mes dettes