Groupe Leblanc Syndic - conséquences du surendettement

Quelles sont les conséquences du surendettement ?

Par Pierre Leblanc, CPA, CMA, CIRP, SAI - Modifié le |

Groupe Leblanc Syndic - Conséquences du surendettement - large

Vous cherchez l’article qui puisse répondre à la question suivante : quelles sont les conséquences du surendettement ?
Vous êtes tombé au bon endroit.

  • Vos soucis financiers endommagent-ils votre santé sociale, mentale et physique ?
  • Avez-vous des difficultès pour obtenir des prets ?
  • Etes-vous au point où vous utilisez une carte de crédit pour rembourser le solde d’une autre carte ?
  • Vous est-il difficile d’effectuer les paiements minimums sur vos dettes ?

Si vous répondez à ces questions par l’affirmative, sachez que vous n’êtes pas seul. En effet, la majeure partie des Canadiens sauront se retrouver dans ces situations délicates. Pas étonnant lorsqu’on sait que les ménages canadiens font partie des plus endettés dans le monde. Malheureusement, le surendettement a des conséquences et un peu moins de 40 % des Canadiens placent les problèmes d’argent devant la santé comme étant à l’origine de leur stress.

Vous verrez dans cet article les conséquences du surendettement ainsi que les solutions au surendettement.

Quelles sont les conséquences du surendettement ?

Les conséquences du surendettement sur votre santé

Une conséquence majeure du surendettement est la dégradation de votre état de santé mentale et physique. 

Votre santé mentale est arrimée à votre santé financière. Ainsi, si vos finances ne sont pas reluisantes, il en va de même pour votre santé mentale. Près de 30 % des Canadiens reconnaissent le stress financier comme étant la base de leur problème de santé. Le fait de se sentir impuissant et de tout le temps être sous pression financière vont entraîner la prononciation de troubles mentaux tels que :

  • La dépression ;
  • L’anxiété ;
  • L’insomnie ;
  • La perte d’espoir ;
  • Le manque de confiance en soi ;
  • Autres.

D’ailleurs à ce sujet, les études montrent que si vous avez des problèmes financiers, vos chances de souffrir de problèmes mentaux sont doublées.

Perte de l’estime de soi et isolement

L’une des conséquences majeures du surendettement est le sentiment d’échec. En effet, une telle situation vous donne l’impression que vous êtes irresponsable et que vous avez échoué dans la gestion de vos finances. Ce sentiment d’échec a pour conséquence directe la réclusion sur soi et l’isolement, car vous risquez de vous sentir différent ou moins intelligent par rapport aux autres. Tout ceci fait que vous renfermez sur vous-même et vous vous éloignez de toutes relations sociales.

Perte de la capacité de reconnaître ses droits et donc les faire valoir

Le manque de confiance en soi peut mener à une situation dans laquelle vous pouvez penser que vous êtes inexistant et donc que vous n’avez pas de droits. Ce qui est une position extrême de vulnérabilité que des individus mal intentionnés pourraient tenter d’exploiter pour abuser de vous ou vous manquer de respect.

Crainte permanente

Le manque d’argent vous met dans une situation de vulnérabilité prononcée. Cette dernière fait naître chez vous une crainte permanente. Cette anxiété chronique vient d’abord du fait qu’on essaye généralement d’éviter toutes communications avec les créanciers (ce que je ne vous conseille d’ailleurs pas). Ainsi, on peut avoir peur de décrocher les appels ou d’ouvrir le courrier. L’autre facteur qui contribue à la crainte permanente est le manque d’argent en lui-même. Ça engendre une vulnérabilité à tout imprévu. C’est l’appréhension de cet imprévu qui crée une anxiété en vous, car il pourrait surgir à n’ importe quel moment.

Comportements réactionnels malsains

Si une combinaison des maux que vous avez vus plus haut vous touche pendant une durée assez longue, il est possible que vous développiez des réactions défensives. Il s’agit d’une large palette de mécanismes de défense qui peuvent aller de comportements pas dangereux du tout à des comportements suicidaires. Ça pourrait être le fait de se ronger les ongles, la suralimentation, l’abus de drogue, l’abus d’alcool, l’addiction aux jeux de hasard, le suicide, etc.

Problème de santé physique

Au-delà de votre santé mentale, votre santé physique touche également le fond. Les différents troubles mentaux peuvent à la longue engendrer des maux tels que : des migraines, l’hypertension, le diabète, des maladies cardiaques, une prise de poids, et bien d’autres. Toutes ces combinaisons de différents maux occupent votre système immunitaire qui, une fois surchargé, laissera passer des bactéries, virus et microbes qui vont créer d’autres problèmes de santé. C’est un cercle vicieux.

Pour finir, le manque d’argent fait que vous allez retarder les consultations chez le médecin.

Les conséquences du surendettement sur l’aspect financier

La difficulté pour obtenir un prêt

Si vous êtes surendetté, cela veut dire que votre crédit est déjà amoché. Par conséquent, il vous sera difficile d’obtenir du crédit. Adieu donc tous les projets financiers qui nécessitent que vous obteniez du crédit. D’un côté, ça peut être une bonne chose, car ce n’est pas la meilleure des idées de vous endetter davantage alors que vous êtes en situation de surendettement.

La persistance dans le surendettement

Le surendettement est comme le sable mouvant. Une fois que vous y êtes, vous êtes aspiré davantage à moins d’obtenir l’aide d’une main extérieure. Or, la réclusion sur soi est une conséquence sur la santé mentale d’être trop endetté. Résultat des courses ? On se noie davantage. En fait, l’argent est un sujet tabou dans notre société.

La pauvreté en guise d’héritage

La pauvreté est une chaîne difficile à briser et peut se transmettre sur des générations. Bien vrai qu’on peut voir de temps en temps des individus partis de rien qui deviennent extrêmement riches, ceux-là sont en fait des exceptions.

La pauvreté des parents a plusieurs conséquences qui peuvent diminuer considérablement les chances d’un enfant d’en sortir et parmi elles nous avons :

  • Le manque d’argent pour scolariser l’enfant ;
  • La prématurité du début du travail de l’enfant qui commence même sans avoir fini les études ;
  • Le délaissement des études supérieures qui sont trop coûteuses ;
  • Le désir de l’enfant de quitter l’environnement familial ;
  • Le faible nombre d’opportunités d’emplois dont bénéficient les enfants issus de familles pauvres ;
  • Le faible nombre d’opportunités d’augmentation ou de promotion ;
  • Une  concentration au bas de l’échelle du travail. Conséquence, ils sont à la merci des baisses de salaires ou des pertes d’emploi.

C’est vrai que vos problèmes d’argent peuvent vous faire penser que l’avenir est sombre.
Rassurez-vous!
Ce n’est pas le cas. Avec le temps votre situation va nettement s’améliorer surtout si vous acceptez d’être aidé et conseillé. Vous n’êtes pas seul et de nombreuses personnes ont à cœur de vous aider à sortir de l’endettement et à vous débarrasser du stress financier. Donc planifiez juste une rencontre gratuite avec un conseiller du Groupe Leblanc.

Je veux planifier une rencontre gratuite pour trouver la solution idéale contre mes dettes

 

D’ailleurs, vous obtiendrez dans la prochaine section une ébauche de solutions pour éliminer vos dettes en vue de rendre votre vie plus vivante.

Quelles sont les solutions au surendettement ?

Mettez sur pied un budget et soyez discipliné

L’établissement d’un budget peut donner l’impression de ne faire qu’augmenter votre stress. Toutefois, il s’agit du meilleur outil et du point de départ pour vous aider à solutionner votre surendettement. Grâce à votre budget, vous allez pouvoir déterminer la façon et le moment auquel vous allez dépenser votre argent. Ce faisant, vous aurez la possibilité de planifier et de savoir exactement ce que vous allez allouer à vos dépenses quotidiennes et à votre remboursement de dettes.

Il est très facile de mettre sur pied un budget. Le point le plus important est que vous ayez une bonne capacité analytique afin de déterminer les montants qui entrent et qui sortent de votre compte. Ainsi, vous pourriez fixer l’argent que vous pouvez allouer pour chaque catégorie de dépense.

Cherchez des moyens d’augmenter vos revenus et de diminuer vos dépenses

Une fois que vous avez un portrait réaliste de vos revenus et de vos dépenses, la première étape consiste à essayer de couper dans vos dépenses. Pour vous aider, vous pouvez vous en prendre à vos catégories de dépenses les plus inutiles et les réduire au maximum. Vous l’aurez compris, vous allez surtout couper dans vos dépenses de divertissements ou dépenses discrétionnaires. Je parle ici des dépenses de plaisir telles que les sorties au restaurant, au cinéma, les tours de shopping, etc. Ce n’est pas facile, mais il faut un moindre mal pour retrouver une certaine tranquillité d’esprit. Dites-vous que ce n’est que temporaire et que ces dépenses discrétionnaires, vous en profiterez mieux avec des finances plus saines, dépourvues de toute culpabilité et d’anxiété.

Une fois que vous avez fait le tour de la réduction de vos dépenses, vous pouvez essayer d’augmenter vos revenus. C’est vrai que ce n’est pas tout le temps simple de le faire en fonction de la situation de chacun, mais pour certains vous pouvez trouver un moyen qui vous convient parmi les meilleurs canaux pour se faire de l’argent à la maison.

Allouez le plus d’argent possible au remboursement de votre dette

Vous devez diriger le surplus d’argent restant après avoir couvert vos dépenses essentielles au remboursement de vos dettes. Gardez en tête que le surendettement est à l’origine de toutes les conséquences que vous avez vues. Il est donc plus astucieux de s’attaquer à la cause primaire de vos problèmes.

Vous avez le choix en 2 stratégies de remboursement de dettes prônées par les experts de la finance personnelle : la méthode avalanche et la méthode boule de neige.

La méthode boule de neige consiste à prendre le montant que vous avez prévu pour le remboursement de vos dettes, effectuer d’abord les paiements minimums sur chacune de vos dettes, puis diriger le reste de l’argent sur votre dette ayant le plus petit solde. 

Par contre, pour la méthode avalanche c’est toujours le même principe sauf que vous allouez le reste de l’argent au remboursement de votre dette ayant le taux d’intérêt le plus élevé.

La méthode avalanche est celle qui vous fait économiser le plus d’argent sur le long terme. Il faut bien sûr que vous soyez patient pour voir les résultats. En revanche, la méthode boule de neige est celle qui va vous procurer les victoires de manière rapide, car vous allez généralement vous débarrasser d’une dette plus rapidement.

Bâtissez un fonds d’urgence

Une des causes principales du stress financier revient également à l’absence de fonds d’urgence. Vous devez donc en créer le plus tôt possible. Le fonds d’urgence n’est qu’un compte que vous approvisionnez régulièrement et dans lequel vous ne puisez qu’en cas d’imprévu et d’extrême nécessité. Par exemple, vous pouvez tomber malade avec à la clé une facture de médecin coûteuse et un congé maladie qui plombe toutes vos prévisions financières du mois. Si vous avez un fonds d’urgence conséquent, vous êtes à l’abri de la panique qui attaque votre subconscient lorsque vous avez un imprévu et que vous êtes à court d’argent.

Je vous partage un conseil d’experts des finances personnelles.
Essayez d’avoir un fonds d’urgence qui couvre au minimum 3 mois de dépenses et essayer de monter jusqu’à 6 mois pour plus de sérénité. Ça peut paraître comme une tâche compliquée à réaliser surtout lorsque vous êtes dans un éternel combat pour ne pas être à découvert à la fin du mois ou de votre cycle de paie. Je suis d’accord avec vous !

L’essentiel en toute chose c’est de débuter. Mettez de côté chaque mois de petites sommes même s’il s’agit de 5, 10 ou 15 $. Vous verrez qu’une fois que vous avez commencé, vous allez trouver des astuces pour augmenter les montants que vous placez dans votre épargne.

Demandez de l’aide auprès d’un conseiller spécialiste

Si après tout cela, vous n’arrivez même pas à effectuer les paiements minimums sur vos dettes après avoir couvert vos dépenses essentielles, alors vous devez vous orienter vers des experts. Vous pouvez par exemple augmenter votre littératie financière en prenant des cours de gestion de finances personnelles.

Si ce sont plutôt vos dettes qui plombent votre situation financière, dirigez-vous vers un expert  contre les dettes et l’insolvabilité. Le syndic autorisé en insolvabilité (SAI) est l’unique expert qui est tenu, par la Loi, d’analyser gratuitement votre situation financière, puis en fonction de cette dernière de vous fournir toutes les informations possibles sur chacune des solutions à l’endettement disponible dans votre zone géographique. Tout cela se fait de manière gratuite.

En effet le SAI est la seule entité juridique qui puisse gérer les procédures encadrées par la Loi sur la faillite et l’insolvabilité que sont la proposition de consommateur et la faillite personnelle sans compter qu’il vous propose les services que les autres pourraient vous offrir. Vous comprenez donc pourquoi c’est le seul expert qui peut vous informer sur toutes les solutions contre les dettes existantes au Québec.

Si vous voulez faire le choix le mieux informé pour retrouver une meilleure santé physique, mentale et financière, planifiez une rencontre gratuite avec un créateur ou une créatrice de santé financière du Groupe Leblanc Syndic.

Je veux planifier une rencontre gratuite pour trouver la solution idéale contre mes dettes

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Déterminez la solution salvatrice à vos problèmes financiers

Recevez gratuitement des tonnes d'astuces et de conseils afin d'améliorer votre santé financière et votre bien-être familial

Je veux avoir toutes les informations pour me sortir de l'endettement