image sur laquelle est écrit en avant plan : "je suis trop endetté, que faire ?"

Je suis trop endetté, que faire ?

Par Pierre Leblanc, CPA, CMA, CIRP, SAI - Modifié le

image sur laquelle est écrit en avant plan ; "je suis trop endetté, que faire ?"

Si ça vous arrive de vous prendre la tête entre les 2 mains en disant : « je suis trop endetté, que faire ? », alors vous ne pouvez pas mieux tomber. Cet article vous dit de manière ordonnée ce que vous devez faire quand on est trop endetté.

Être endetté au Canada est un fait qui passe comme une lettre à la poste. D’ailleurs, le contraire semble être une exception. On a tous au moins une petite dette qui nous suit. Ça pourrait être une dette d’étudiant, une dette d’hypothèque, une dette de consommation, etc.
Les dettes en soi ne sont pas mauvaises à condition qu’on sache bien les utiliser. Malheureusement, c’est là qu’il y a le gros problème. Le Canadien moyen ne fait pas bon usage de ses dettes. Résultat des courses : le Canadien moyen se retrouve avec une dette de 186 $ pour 100 $ de revenu. En termes de chiffres, les ménages canadiens avaient une dette totale de 2 654,0 milliards $ en 2020.

Il est donc important de savoir la marche à suivre pour s’extirper du surendettement. C’est ce que cet article va vous fournir comme informations.

Je suis trop endetté, que faire ?

Faites une liste de vos dettes

Le meilleur moyen pour vaincre un ennemi est de connaître cet ennemi par cœur. Il en va de même pour vos dettes. Si vous voulez combattre votre endettement, vous devez connaître tout ce qui contribue à cette situation délicate sans aucune exception.

Il convient donc que vous fassiez une liste de toutes vos dettes sans en laisser une. Une bonne astuce est de le faire sous forme de tableau. Vous mettez une dette ou un créancier pour chaque ligne. Puis pour chaque dette, vous mettez en colonnes le solde dû, le taux, l’échéance, le paiement minimum requis, ainsi que tout autres frais éventuels qui puisse venir avec cette dette. C’est un peu comme la partie où on vous pique pour prendre votre sang pour faire des analyses. Ce n’est pas fun mais c’est essentiel.

Une fois que votre sang est pris, il reste à l’analyser, n’est-ce pas ?
Ben c’est la même chose pour vos dettes, vous devez analyser votre tableau. De cette analyse ressortiront les dettes qui font que vous soyez trop endetté. C’est comme ça qu’il faut faire pour mettre à nu les causes de votre surendettement.

Faites un budget pour avoir un portrait réel de votre situation

Vous avez pu isoler les causes vous ayant conduit dans le sable mouvant de l’endettement. À partir de là, vous devez savoir quelles sont les ressources qui sont à votre disposition pour pouvoir sortir de ce piège. Le seul moyen pour cela est de faire un budget ou de le réviser si vous en avez déjà.

Le budget est un outil qui vous permet de gérer votre argent de manière claire et sans ambiguïtés. D’abord, grâce au budget, vous pouvez avoir les montants exacts de vos revenus et de vos dépenses. Aussi, vous savez exactement dans quoi vous mettez votre argent, c’est-à-dire les montants exacts pour chaque poste ou catégorie de dépense. Ensuite, la planification budgétaire vous aide à mettre en place un équilibre sain entre vos dépenses et vos revenus. Ce qui par la suite va vous aider à déterminer l’argent que vous pouvez allouer au remboursement de vos dettes et à l’épargne également. Si vous avez une dépense non essentielle qui draine une grosse part de votre argent, le budget fera ressortir cela. Ainsi, vous pourrez couper dans cette dépense.

En gros, un budget va vous permettre d’atteindre vos objectifs financiers en maîtrisant vos habitudes de dépenses. C’est vrai, faire un budget n’est pas une partie de plaisir. Toutefois, avec l’aide de quelques bons outils et une bonne stratégie, ça pourrait vous faciliter grandement la tâche et vous pourrez le faire rapidement. 

Je vous donne un petit code secret pour votre budget. Vous pouvez utiliser la méthode des 50/30/20 pour référence. C’est-à-dire 50 % de votre budget pour vos dépenses essentielles, 30 % pour vos dépenses discrétionnaires et 20 % pour le remboursement de vos dettes. Ce n’est qu’un point de départ à partir duquel vous pouvez ajuster votre budget en fonction de votre situation.

Fixez-vous un délai pour rembourser vos dettes

Pour tout objectif que vous vous fixez dans n’importe quel domaine de votre vie, il faudrait que vous déterminiez un délai. Autrement, ce sera difficile d’atteindre cet objectif et c’est ainsi que s’invite la procrastination. S’ il n’ y a pas de délai, il vous sera facile de poser des actes qui vont à l’encontre de l’atteinte de l’objectif.

Toutefois, vous devez être réaliste dans le délai que vous vous fixez. En effet, si l’échéance est trop longue, vous risquez de vous lasser et de perdre en motivation. Par contre, si le délai est trop court, vous allez vous mettre un stress inutile qui s’ajoute à votre stress financier et cela peut avoir de graves conséquences sur votre santé.

Utilisez une des méthodes de remboursement de dettes

Vous connaissez le montant exact que vous allez pouvoir mettre dans le remboursement de vos dettes et vous vous êtes fixé un délai. À partir de là, vous pouvez commencer à mettre le plan de remboursement en exécution. Cependant il faut être stratégique ici également. En effet, vous devez savoir sur quelle dette mettre le plus d’argent. Vous avez deux approches de remboursement à votre disposition : l’avalanche et la boule de neige.

La similarité entre ces deux méthodes est le fait que vous devez vous assurer d’effectuer les paiements minimums requis sur chacune de vos dettes. Une fois cela fait, la divergence apparaît dans l’allocation du restant de l’argent que vous avez prévu pour le remboursement de vos dettes. Avec la méthode avalanche, vous dirigez le restant de l’argent sur la dette ayant le taux d’intérêt le plus élevé. Une fois la dette payée, vous passez à la suivante qui a le taux le plus élevé. En revanche, avec la méthode boule de neige, vous dirigez le restant de l’argent sur la dette ayant le plus petit solde.

L’une ou l’autre de ces méthodes sont recommandées par tous les spécialistes. Maintenant savoir laquelle vous devez adopter dépend de votre personnalité. L’approche avalanche vous permet de payer moins et donc de gagner plus d’argent. Néanmoins le résultat ne se ressent que sur le long terme. La méthode boule de neige vous permet d’éliminer plus rapidement une dette et de voir des résultats rapides. 

Ainsi si vous êtes patient, l’avalanche est la bonne méthode pour vous. Sinon, orientez-vous vers l’autre. Vous pouvez également débuter avec la boule de neige pour engranger des petites victoires rapides en guise de motivation et basculer sur l’avalanche.

Négociez avec vos créanciers

À partir de cette étape, nous rentrons dans les programmes de restructuration de vos dettes. Généralement, si vous vous posez tout le temps la question « je suis trop endetté, que faire ? », alors vous devez commencer par ici. Mais bon le terme « trop endetté » peut différer en fonction de chacun et certaines personnes qui estiment qu’elles ont trop de dettes n’auront besoin que d’un réajustement budgétaire et d’une bonne stratégie de remboursement pour se défaire de leurs dettes.

Si le budget ne vous a pas aidé, alors il faut réorganiser la structure de vos dettes. Cela se fait soit :

  • En réduisant le montant de vos dettes que vous devez payer,
  • En réduisant le montant de vos mensualités en allongeant la période de remboursement,
  • Ou une combinaison des 2.

Beaucoup de personnes ne le savent pas, mais vous pouvez essayer de négocier directement avec vos créanciers. Le but étant de restructurer vos dettes. Pour cela, il faut d’abord finir votre budget et faire usage d’un certain savoir-faire pour négocier avec vos créanciers. Je vous invite à en apprendre davantage sur la négociation à l’amiable avec vos créanciers.

Si la négociation échoue, vous passez à la solution suivante.

Consolidez vos dettes

Cette solution de restructuration vous permet d’acquérir un emprunt auprès d’une institution financière que vous allez utiliser pour rembourser totalement plusieurs dettes. Elle n’a un sens que si le taux de l’emprunt est bien plus petit que le taux des dettes que vous avez décidé de rembourser.

Ainsi 2 avantages majeurs se dégagent avec la consolidation de dettes :

  1. Vous réduisez le montant total que vous devez rembourser par la réduction du taux d’intérêt.
  2. Vous remplacez la gestion de plusieurs paiements mensuels par un seul.

Toutefois, n’oubliez pas qu’il s’agit d’un prêt que vous tentez d’obtenir auprès d’une institution financière. De ce fait, comme pour tout autre prêt, il vous faudra une bonne cote de crédit et démontrer avoir la capacité de payer si vous voulez obtenir les taux les plus bas surtout. Il faut donc envisager cette solution très tôt lorsque votre surendettement n’a pas encore trop endommagé votre crédit. Si tel est le cas, passez au dépôt volontaire.

Vous pouvez consulter cette page sur la consolidation de dettes pour en maîtriser les tenants et les aboutissants.

Faites un dépôt volontaire

Le dépôt volontaire est une autre solution de restructuration de la dette sur laquelle vous pouvez vous appuyer. Vous faites le dépôt volontaire par le biais du palais de justice du district de votre municipalité. Elle n’est disponible que dans la province du Québec et ramène le taux de toutes vos dettes inscrites au dossier à 5 %. Vous effectuez votre paiement à la Cour.

Outre la gestion d’une dette en lieu et place de plusieurs, l’avantage majeur du dépôt volontaire est la protection juridique qu’il vous fournit. Ainsi, tant que vous respectez vos paiements, vous êtes protégé contre toute saisie et tout harcèlement provenant de vos créanciers.

Pour utiliser le dépôt volontaire, vous pouvez faire la demande au palais de justice relié à votre municipalité. Bien entendu vous devez inclure tous vos créanciers. Une fois que la Cour accepte, vous faites vos paiements à la Cour qui se charge de la distribution équitable envers vos créanciers. Le montant que vous devez verser dépend de paramètres tels que votre salaire ainsi que le nombre de personnes à votre charge.

Pour savoir quel est le montant de votre salaire que vous devez verser mensuellement, je vous propose de lire ce guide détaillé sur le dépôt volontaire. Si le dépôt volontaire ne peut rien faire parce que vous êtes trop endetté, là il faut passer à la proposition.

Utilisez la proposition de consommateur

La proposition de consommateur est la reine des solutions à l’insolvabilité surclassant la faillite personnelle depuis de nombreuses années. C’est l’alternative numéro une à la faillite personnelle.

La proposition de consommateur est une solution d’allégement des dettes qui vous donne la possibilité de bénéficier d’une réduction du montant de vos dettes qui peut avoisiner les 70 % voire même plus pour certains cas. 

Techniquement, c’est une offre de négociation de réduction de vos dettes que vous faites à vos créanciers. La différence avec l’entente à l’amiable est que la proposition est encadrée par la Loi sur la faillite et l’insolvabilité. De ce fait, il y a certaines règles que vous devez respecter pour établir une offre qui a de fortes chances d’être acceptée par vos créanciers. Un des secrets que nous utilisons et qui expliquent nos 98 % de taux d’approbation de nos propositions est le fait que vos créanciers doivent tout le temps gagner plus que si vous deviez déclarer faillite. Aussi, la proposition vous garantit une protection juridique contre toutes actions de recouvrement que pourraient engager vos créanciers.

Vous ne pouvez faire une proposition que par le biais d’un syndic autorisé en insolvabilité. C’est la seule entité juridique qui dispose d’une licence pour administrer une proposition de consommateur.

La proposition de consommateur revêt des tas de questions qu’on me pose souvent. C’est la raison pour laquelle je vous invite à lire cette page qui répond à toutes les questions sur la proposition de consommateur.

Songez à la faillite personnelle pour repartir à neuf

Si toutes les solutions que vous avez pu voir jusque-là ne parviennent pas à solutionner votre insolvabilité, alors vous devez passer par l’option ultime qui est la faillite personnelle. C’est aussi une solution qui est encadrée par la Loi sur la faillite et l’insolvabilité.

La faillite est une solution qui vous permet de vous débarrasser de vos dettes libérables et de repartir à neuf. Pour atteindre cet objectif, vous aurez possiblement devoir vous séparer de quelques-uns de vos biens dans le but de dégager une grosse somme d’argent et d’effectuer des paiements mensuels à votre syndic autorisé en insolvabilité. Ces sommes d’argent seront distribuées équitablement à vos créanciers par votre syndic autorisé en insolvabilité. 

Vous devez savoir que la durée de votre faillite et le montant de vos paiements mensuels varient en fonction de nombreuses circonstances. En fait, la faillite personnelle comporte de nombreuses questions auxquelles il est important d’apporter des réponses pour mieux comprendre et avoir moins peur de cette solution.
C’est la raison pour laquelle je vous invite à lire cette page qui répond à toutes les questions qu’on pose souvent sur la faillite personnelle.

Conclusion : je suis trop endetté, que faire ?

Si vous êtes trop endetté, la meilleure chose que vous puissiez faire, c’est d’agir immédiatement. Essayez d’appliquer ce plan d’action pour sortir du surendettement en fonction de la situation dans laquelle vous vous trouvez. Si cela vous semble compliqué, vous pouvez contacter un de nos créateurs ou une de nos créatrices de santé financière. Ainsi, vous bénéficierez d’une évaluation gratuite de votre situation financière ainsi que d’informations sur toutes les solutions à l’endettement disponible au Québec. C’est la Loi qui l’impose à tout syndic.

Je veux planifier une rencontre gratuite pour trouver la solution idéale contre mes dettes

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Déterminez la solution salvatrice à vos problèmes de dettes

Planifiez un entretien gratuit avec nos conseillers afin que nous étudions ensemble votre vie financière et que nous puissions l'orienter vers le pays de la verdure financière !

Je veux terrasser mes dettes