Comment se sortir de l’endettement ?

Par Pierre Leblanc, CPA, CMA, CIRP, SAI - 

photo comportant un tableau sur lequel est écrit : sortir de l'endettement

Voici l’article le plus complet qui puisse vous montrer comment sortir de l’endettement.

  • Êtes-vous fatigué du conseil standard de lutte contre la dette qui vous dit de couper toutes vos dépenses et de vivre comme un moine ?
  • Voulez-vous avoir un plan stratégique afin de vous extirper du sable mouvant de l’endettement ?
  • Cherchez-vous tout simplement à réduire drastiquement votre niveau d’endettement afin de pouvoir vivre avec une conscience libérée ?

Si vous avez répondu oui à au moins une de ces questions, vous êtes tombé sur le meilleur article de la planète.

En fait, s’extirper de l’endettement ne repose pas sur un savoir scientifique exact. Il n’y a pas un seul plan commun pour toutes les personnes qui se retrouvent dans une situation d’insolvabilité. Toutefois, si vous puisez quelques  conseils et actions dans ce que vous verrez dans cet article, vous pourriez  diminuer, voire même éliminer vos dettes plus rapidement que vous ne le pensez.

Faites un portrait réaliste de vos dettes pour sortir de l’endettement

Prenez le taureau par les cornes  avant qu’il ne décide de vous attaquer. L’idée ici est de mettre la procrastination de côté et de vous attaquer à votre endettement dès les premiers signes. En effet, nous avons tendance à minimiser les premiers défauts de paiements. Or, c’est déjà révélateur de l’arrivée d’un surendettement chronique.

Prenez par exemple les problèmes de santé tels que le diabète ou même un AVC. Ils n’apparaissent pas du jour au lendemain pendant que vous êtes totalement en bonne santé. Il y a toujours quelques petites maladies qui vous touchent avant d’en arriver aux plus graves. Heureusement d’ailleurs, car ça nous permet de rectifier le tir avant que l’impensable se produise.

C’est la même chose avec le surendettement.

L’idée ici est de prendre de la hauteur afin de cerner votre endettement de manière microscopique. Vous devez maîtriser tous les aspects de votre endettement. 

Pour ce faire, vous devez élaborer un tableau récapitulatif de l’ensemble de vos dettes. Dans ce tableau, vous devez incorporer pour chaque créancier le solde dû ainsi que les paiements mensuels minimums. Oui, ce n’est pas une activité amusante, je le sais très bien, mais c’est essentiel. C’est comme quand vous faites une prise de sang chez le médecin.

Une fois le tableau sur pied, vient l’heure du diagnostic de votre endettement. Il vous est plus facile de trouver la source de votre endettement. Ça pourrait être votre prêt hypothécaire, votre dette de cartes de crédit ou votre prêt étudiant.

Faites un budget 

Après avoir pris la pleine mesure de vos dettes, il vous faut dresser un portrait complet de vos entrées et sorties d’argent. Oui savoir comment sortir de l’endettement passe par la case savoir-faire un budget. Un budget est juste un outil qui vous facilite la gestion de votre argent. Le budget va vous aider à :

  • Déterminer le montant de vos entrées et sorties d’argent ;
  • Déterminer l’argent que vous pouvez épargner ;
  • Établir un équilibre entre vos dépenses et vos revenus ;
  • Guider vos habitudes de dépenses afin d’atteindre vos objectifs financiers.

Grâce au budget, vous pourrez savoir la somme exacte que vous pouvez allouer au remboursement de votre dette. Vous pouvez vous servir de notre guide détaillé sur l’établissement du budget pour en faire un complet.

Une fois cela fait, vous devez mensuellement comparer vos dépenses à votre budget afin de voir si les montants sont réalistes.

À présent, vous connaissez exactement vos problèmes et les ressources à votre disposition. Par conséquent, il est grand temps de mettre en œuvre les actions pour vous sortir de l’endettement.

Suivez la règle des 50/30/20

Voici une règle qui va vous permettre de bien utiliser votre budget pour sortir de l’endettement. Il s’agit de la règle du 50/30/20. Les experts en insolvabilité sont unanimes là-dessus.

En fait, cette règle stipule que vous devez allouer 50 % de votre budget à  vos dépenses essentielles, 30 % à vos dépenses non essentielles et 20 % au remboursement de vos dettes.

Les dépenses essentielles sont celles que vous ne pouvez pas éviter. Il s’agit du loyer, de l’épicerie, des factures de services publics, du transport, etc. Les dépenses non essentielles sont les petits loisirs pour vous rendre heureux vous et votre famille. Je parle ici des petites sorties au restaurant, au cinéma ou bien d’un voyage familial, etc.

Ce n’est pas une science exacte et ce partage du budget peut varier en fonction des circonstances de chacun. Toutefois, il s’agit d’une bonne référence à partir de laquelle vous pouvez commencer à sortir de l’endettement.

Optez pour une méthode de remboursement de votre dette

La 2e étape pour se sortir de l’endettement consiste à opter pour une méthode de remboursement. Mais avant cela, vous devez d’abord vous fixer un délai pour vous sortir de l’endettement.

Si votre délai est trop long, vous pouvez perdre en motivation à cause du sentiment de stagnation. Aussi, vous risquez de payer plus en termes d’intérêts. Par contre, si le délai est trop court, vous risquez de vous mettre une pression et de ne pas pouvoir respecter vos objectifs. Là aussi, ça peut entraîner une perte de motivation, car l’objectif peut sembler irréalisable.

Une fois  que vous vous êtes fixé un délai raisonnable, vous pouvez opter entre les 2 méthodes de remboursement suivantes :

  • La méthode avalanche ;
  • La méthode boule de neige.

La méthode avalanche

En faisant usage de cette méthode, vous vous assurez en amont d’effectuer les paiements minimums sur toutes vos dettes. Une fois cela fait, vous allouez tout le reste de votre argent, destiné au remboursement de vos créances, à votre dette ayant le plus haut taux d’intérêt.

C’est la méthode qui vous permet de payer le moins d’argent en intérêts et qui vous permet de sortir de vos dettes le plus rapidement possible.

Par exemple, vous pouvez d’abord vous attaquer à vos dettes de prêt d’argent rapide si vous en avez. En effet, c’est le type d’emprunt qui vient avec le plus haut taux très loin devant vos dettes de carte de crédit.

La méthode boule de neige

Tout comme l’avalanche, vous devez vous assurer également d’effectuer d’abord tous les paiements minimums sur vos dettes. Toutefois, la différence est qu’avec la méthode boule de neige vous allouez le reste de votre argent au remboursement de la dette ayant le plus petit solde.

Vous risquez de payer plus d’intérêts en faisant usage de la méthode boule de neige. En fait, l’intérêt de cette stratégie est surtout pour vous encourager, notamment à vos débuts.

Par exemple, le fait de vous débarrasser rapidement d’une dette peut vous procurer un sentiment de progrès et d’accomplissement. Ainsi, cela va décupler votre motivation et vous aurez un bon élan pour vous attaquer à vos dettes plus importantes. 

Restructurez vos dettes pour sortir de l’endettement

La 3e étape pour vous sortir de l’endettement est le fait de réorganiser vos dettes. Le but de cette étape est double :

  1. D’abord de réduire le montant des intérêts sur l’ensemble de vos dettes ;
  2. Ensuite, de vous faciliter la gestion de vos dettes avec un seul paiement à effectuer. 

Ainsi, la réduction des intérêts engendre plus de liquidités dans vos poches. Vous pourrez donc utiliser cet excédent pour accélérer le paiement de vos dettes. Vous pouvez restructurer vos dettes par les moyens suivant :

  • Le transfert de votre solde sur une carte à taux faible ;
  • Le prêt de consolidation ;
  • Le dépôt volontaire ;
  • Le prêt sur la valeur acquise de votre maison ;
  • La proposition de consommateur ;
  • La faillite personnelle.

Faites un transfert de vos dettes sur une carte de crédit à taux plus faible

Il est facile de tomber sur les pubs vous encourageant à faire un transfert de vos soldes sur des cartes de crédit à taux réduit. Ça pourrait être une bonne idée pour vous aider à sortir de l’endettement. Vous allez pouvoir dégager plus de liquidités. Informez-vous donc auprès de votre institution financière pour voir si vous remplissez les critères pour obtenir une carte à taux réduit.

Prenez garde !

Il est très important que vous preniez la peine de bien lire les termes contractuels. En effet, la grande majorité des cartes à taux réduit sont le fruit de campagne promotionnelle des institutions financières. Ce sont leurs moyens pour appâter de nouveaux clients.

Néanmoins, le mal en soi ne réside pas dans l’attraction de nouveaux utilisateurs.

D’abord, vous devez généralement payer un pourcentage du montant que vous transférez en guise de frais de transfert. Ensuite, ces promotions ne sont généralement valables que durant une certaine période. Ça pourrait être 6 mois ou 1 an. Une fois cette période consommée, le taux remonte drastiquement jusqu’à souvent dépasser le taux habituel des cartes de crédit.

Il est donc important de poser toutes les questions au prêteur. Cela vous permettra de voir si vous gagnez réellement en utilisant cette méthode.

Essayez de consolider vos dettes

Vous avez la possibilité de chercher à obtenir un prêt ou une ligne de crédit afin de rembourser vos soldes de cartes de crédit et de prêts à taux élevé. C’est cela la consolidation de dettes ou le prêt de consolidation.

L’avantage de la consolidation de dettes est double. D’abord, le taux du prêt de consolidation est largement moins élevé que le taux moyen des prêts que vous consolidez. Ensuite, la consolidation vous permet de vous occuper que d’un seul paiement à la place de plusieurs. Toutefois si vous n’êtes plus en mesure de payer les paiements minimum actuels, vous aurez probablement de la difficulté à faire le paiement de votre prêt de consolidation comme vous aurez le montant de vos dettes à payer avec le taux d’intérêt applicable.

Assurez-vous de demander le maximum d’informations à votre institution financière. Surtout, demandez-leur le type de dettes que vous pouvez consolider.

Je vous invite à consulter notre page qui répond à toutes les questions sur la consolidation de dettes.

Faites un dépôt volontaire

C’est une solution juridique d’allégement de la dette pour les individus en position d’insolvabilité. Elle n’est disponible qu’au Québec et est encadrée par la procédure du Code civil.

C’est un autre moyen que vous pouvez utiliser pour consolider vos dettes. L’avantage de cette solution est qu’elle est totalement encadrée par la Loi. De fait, vous bénéficiez d’une protection juridique. Par exemple, toutes les dettes que vous incluez dans votre dépôt volontaire voient leurs taux ramenés au taux fixe de 5 %.

Si vous voulez faire usage de cette solution, vous devez soumettre une requête à la Cour en y incluant une liste des dettes. Une fois que la Cour accepte, vous devez verser à cette dernière de manière mensuelle une partie de votre salaire. Puis, le tribunal utilise ce versement que vous faites pour rembourser équitablement vos créanciers.

Si cette solution vous parait intéressante, je vous invite à jeter un coup d’œil à notre guide détaillé sur le dépôt volontaire.

Songez à obtenir un prêt sur la valeur nette de votre hypothèque

Vous pouvez essayer d’obtenir un prêt sur la valeur nette de votre maison. Une fois le prêt acquis, vous pouvez l’utiliser pour rembourser une multitude d’emprunts. En fait, c’est une autre manière de consolider vos dettes sauf que là, le prêt à l’origine n’est pas spécialement destiné à payer vos dettes. C’est vous qui choisissez de l’utiliser pour rembourser vos dettes.

Vu que vous mettez votre maison en garantie, le taux d’intérêt de cet emprunt sera largement moins élevé que le taux de vos dettes non garanties. Ainsi, les deux conditions du prêt de consolidation sont remplies.

Vous devez tout de même être sûr de pouvoir respecter les échéances de remboursement de ce prêt. Autrement, vous risquez que votre maison soit saisie tout en dégradant votre cote de crédit ainsi que votre dossier de crédit.

La proposition de consommateur

La proposition de consommateur est un plan d’allégement de la dette prévue par le gouvernement pour les Canadiens en situation d’insolvabilité. Elle est encadrée par la Loi sur la faillite et l’insolvabilité. C’est une offre légale de remboursement de vos dettes que vous  faites à vos créanciers non garantis à hauteur de votre capacité financière.

Les propositions concoctées par nos expert(e)s en insolvabilité ont un taux d’acceptation tournant autour de 98 %. Aussi, elles ont permis à des milliers de Canadiens de s’extirper de l’endettement avec une réduction des paiements pouvant aller jusqu’à 65 % ou même plus quelquefois.

Si vos créanciers acceptent votre offre, vous effectuez des versements mensuels à votre administrateur de proposition qui se charge de distribuer équitablement vos versements à vos créanciers.

La cerise sur le gâteau de cette solution est que vous êtes totalement protégé juridiquement parlant contre vos créanciers.

Si vous songez à cette solution, je vous invite à lire notre page qui répond à toutes les questions sur lesquelles on a pu tomber concernant la proposition de consommateur.

La faillite personnelle

Si vous ne savez toujours pas comment sortir de l’endettement par le biais des solutions que vous avez jusque-là, vous pouvez passer à la solution de derniers recours. Il s’agit de la faillite personnelle. 

Tout comme la proposition, elle est prévue aux textes de la Loi sur la faillite et l’insolvabilité. Par conséquent, elle vous offre automatiquement une protection légale contre vos créanciers.

La faillite vous permet de vous libérer de presque toutes vos dettes, hormis certaines dettes non libérables. Pour ce faire, vous devez faire un paiement mensuel au syndic et possiblement avoir à vous départir de certains de vos biens saisissables  afin de dégager une somme considérable d’argent pour qu’elle soit distribuée  équitablement à vos créanciers.

Selon le montant de vos revenus, la somme que vous devez verser peut varier. Cela dépend de votre unité familiale et du revenu de cette unité ainsi que du nombre de faillites déposées par le passé.

De nombreuses personnes ont une certaine appréhension de la faillite. Pourtant, il s’agit d’un plan d’allégement qui vous permet de repartir de zéro pour reconstruire vos finances sur des bases plus solides.

Je vous invite à jeter un coup d’œil à notre page qui répond à toutes les questions que vous pouvez avoir sur la faillite personnelle.

Sortir de l’endettement: que retenir ?  

Si vous êtes aux prises avec des dettes, parlez rapidement de votre situation financière à un syndic d’insolvabilité autorisé. Les syndics sont formés et autorisés à discuter de tous les moyens de se sortir de l’endettement, et pas seulement d’une proposition de consommateur ou d’une faillite.

Ce que vous ne voulez surtout pas faire, c’est vendre des actifs, liquider votre REER ou mettre en danger d’autres actifs avec un nouvel emprunt. En étudiant une option comme la proposition de consommateur, vous pouvez vous assurer de préserver ces actifs tout en éliminant vos dettes.

Et vous n’êtes pas au bout de vos surprises, car vous pouvez organiser une rencontre gratuite avec une de nos créatrices de santé financière afin de vous voir proposer une évaluation de votre situation financière ainsi que des solutions appropriées.

Je veux planifier une rencontre gratuite pour trouver la solution idéale contre mes dettes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Réserver une rencontre gratuite

Consultez gratuitement un de nos experts en règlement de dettes afin de disposer du meilleur accompagnement face à vos créanciers dans votre combat contre les dettes

Je veux faire le meilleur choix pour combattre mes dettes