Pour obtenir une solution à vos dettes par téléphone ou vidéoconférence

Les 5 types de transactions financières que vous pouvez effectuer avec votre carte de crédit au Québec en 2021

Par Pierre Leblanc, CPA, CMA, CIRP, SAI -  |

Cette série de deux articles vous explique clairement les différents types d’opérations que vous pouvez effectuer avec votre carte de crédit ainsi que le fonctionnement de la carte de crédit en 2021.

Si vous cherchez à :

  • Connaître les différents types d’opérations possibles avec une carte de crédit ;
  • Connaître le fonctionnement de votre carte de crédit ;
  • Savoir comment vous pouvez tirer profit des avantages de la carte de crédit ;
  • Savoir comment minimiser les inconvénients de la carte de crédit.

Alors vous allez adorer les informations que vous découvrirez dans cette série d’articles ainsi que des tactiques pour votre santé financière que vous pouvez mettre en œuvre rapidement.

Cet article, qui est le premier d’une série de deux, vous aide à cerner les différents types de transactions qui peuvent accompagner une carte de crédit.

Ensuite, si vous voulez comprendre la façon dont les taux d’intérêt et les différents frais sont appliqués à votre carte de crédit ainsi qu’aux différentes opérations ayant trait à votre carte de crédit, le deuxième article vous éclairera à ce sujet.

Sans plus tarder, plongeons dans l’univers du fonctionnement de la carte de crédit au Québec et au Canada.

Qu’est-ce que la carte de crédit ?

Une carte de crédit est un produit ou un outil financier qui vous permet d’emprunter de l’argent de manière instantanée sans que vous ayez à mettre un de vos biens en gage. Elle fait partie des nombreux types de crédit que vous pouvez trouver au Québec.

Ainsi, grâce à elle, vous pouvez tomber sur un produit qui vous plaît ou dont vous avez besoin et le payer sans que vous ayez le montant requis dans votre compte ou dans vos poches. Pour ce faire, c’est l’institution financière qui vous a émis la carte qui vous prête de l’argent par le biais de cette même carte.

Ensuite, vous devez rembourser cet emprunt avant une date fixée par votre institution financière. Si vous ne le faites pas avant la date d’échéance, les tristement célèbres taux d’intérêt entrent en jeu. Ne vous en faites pas ! Je vais vous expliquer, dans la seconde partie de cette série d’articles, de manière complète et simple les mécanismes d’application des taux d’intérêts sur votre emprunt.

N’est-ce pas génial ? Vous n’avez pas d’argent, vous voyez un produit que vous voulez, et comme un génie qui apparaît pour exaucer vos vœux, la carte de crédit vous permet d’acheter ce produit.

Je sais qu’il y en a qui se frottent déjà les mains en se voyant acheter tout ce qui peut leur passer par la tête.  Toutefois, les institutions financières ont déjà pensé à placer des garde-fous contre ce genre de pratique en instaurant la limite de crédit. Aussi, sachez qu’une mauvaise utilisation de la carte de crédit fait partie des plus grandes causes de surendettement des Québécois. Il est donc nécessaire et vital pour vos finances que vous maîtrisez les tenants et les aboutissants de la carte de crédit. Et c’est ce que je me suis promis de faire à travers cette série d’articles.

Qu’est-ce que la limite de crédit ?

C’est le plafond de votre carte de crédit. En d’autres termes, il s’agit du montant maximum que vous pouvez emprunter à votre institution financière par le biais de votre carte de crédit.

Comment l’institution fixe-t-elle cette limite ?

Lors de votre demande initiale d’acquisition de carte de crédit, l’institution financière se tourne vers votre dossier de crédit pour vérifier votre cote de crédit et vos antécédents en termes de comportements vis-à-vis de vos dettes. Ainsi, plus votre cote et votre dossier de crédit sont bons, plus la limite de votre carte de crédit possède des chances d’être élevée.

Aussi, vous avez la possibilité d’augmenter ou de réduire la limite de votre carte. Pour la réduction, cela ne devrait pas causer de problèmes. Par contre, c’est une tout autre histoire pour l’augmentation. Pour ce faire, l’institution financière étudie votre comportement vis-à-vis du remboursement de vos dettes sur cette carte et même dans votre passé. Si elle juge que vos comportements financiers sont bons, elle augmente votre limite de crédit. En d’autres termes, si elle estime que vous avez la capacité de rembourser votre emprunt.

Quels types de transactions pourrais-je faire avec ma carte ?

Grâce à votre carte de crédit, vous pouvez effectuer différentes transactions, dont les plus connues sont les suivantes :

  • Achats sur carte de crédit ;
  • Avance de fonds ;
  • Transactions équivalentes à des avances de fonds ;
  • Chèques de carte de crédit ;
  • Transfert de solde sur une autre carte.

Ne vous en faites pas, je vous explique de manière simpliste toutes ces transactions.

L’achat par carte de crédit

Comme vous l’entendez, vous effectuez juste des achats de biens et de services par le biais d’un emprunt que vous obtenez via votre carte de crédit. Vous disposez généralement de trois moyens pour effectuer ce type de transaction :

  • Au niveau de la caisse du commerce ;
  • Par le biais du téléphone ;
  • Par le biais d’internet.

Je vous donne un conseil précieux pour éviter les désagréments et les malentendus. Il est important que vous gardiez dans un coin les reçus de tous vos achats effectués par le biais de votre carte de crédit.

Cela vous permet de comparer le relevé mensuel de votre carte de crédit que vous envoie votre institution financière. De ce fait, vous pourrez vérifier s’il n’y a pas d’erreurs. Si vous en décelez, il est impératif que vous contactiez immédiatement votre institution financière pour rapporter l’erreur.

L’avance de fonds sur carte de crédit

L’avance de fonds est une façon pour vous d’emprunter de l’argent comptant via votre carte de crédit. Ainsi, vous pouvez obtenir de l’argent comptant en :

  • Effectuant un retrait au niveau d’un guichet automatique avec votre carte de crédit ;
  • Effectuant un retrait directement au comptoir de votre institution financière.

Toutefois, il est important que vous preniez connaissance des inconvénients majeurs qui vous chicotent si vous optez pour l’avance de fonds sur carte de crédit. Il s’agit des suivants :

  • Un taux d’intérêt plus élevé que celui de l’achat régulier par carte de crédit. Généralement le taux habituel pour les achats se situe aux alentours de 19 %. Par contre, l’avance de fonds vient avec un taux situé aux alentours de 22 % ;
  • Une application immédiate du taux d’intérêt dès que vous effectuez le retrait d’argent. En d’autres termes, vous ne bénéficiez pas de la période de grâce avec cette fonctionnalité de la carte de crédit.

Transactions similaires à l’avance de fonds

Au-delà de l’avance de fonds elle-même, vous pouvez aussi tomber facilement sur d’autres transactions que votre institution financière classe comme des avances de fonds.

Par exemple, les transactions suivantes y figurent :

  • Transferts électroniques d’argent entre institutions financières ;
  • Mandats ou ordres de paiements. Sorte de moyen de paiement que votre institution financière met en œuvre à votre demande et qui vous permet de prépayer le montant ;
  • Les chèques de voyage ;
  • Les chèques prépayés à montant déterminé qui vous donnent la possibilité de les signer pour le paiement de certains biens et services ;
  • Opérations financières liées aux jeux de hasard. Il s’agit en l’occurrence des mises de pari, des achats de billets de loterie, de jetons de casino, etc. ;
  • Autres.

Vous voyez qu’il existe un tas d’opérations financières qui peuvent être traitées par votre institution comme étant des avances de fonds sur carte de crédit. À vous donc de faire attention.

Aussi, si vous avez des doutes par rapport à l’appartenance d’une opération à la catégorie des transactions régulières ou à celle des transactions d’avances de fonds, prenez le temps de relire le contrat de votre carte de crédit. Vous pouvez également entrer en contact avec votre institution financière pour qu’elle vous éclaire davantage.

Les chèques de carte de crédit

Avez-vous déjà entendu parler des chèques promotionnels ou des chèques de dépannage ?

Ce sont tout simplement des chèques de carte de crédit. Les chèques de carte de crédit fonctionnent de la même manière que vos chèques personnels. Tout ce que vous pouvez faire avec votre chèque personnel, votre chèque de carte de crédit peut vous aider à le faire. Vous pouvez donc l’utiliser pour régler vos factures et vos dettes.

ATTENTION tout de même !

Certes l’utilisation et le fonctionnement avec votre chèque personnel sont similaires. Toutefois, les divergences, et pas des moindres, entre les deux se situent après l’utilisation. En effet, dès l’utilisation de votre chèque le taux d’intérêt y est appliqué tout comme pour l’avance de fonds. Aussi, tout comme pour l’avance de fonds, le taux d’intérêt est généralement supérieur à celui des transactions régulières.

Votre institution financière, si elle suit la réglementation fédérale, doit obligatoirement disposer de votre consentement afin de vous envoyer des chèques de carte de crédit. Assurez-vous de bien scruter les termes contractuels des chèques de carte de crédit que vous obtenez dans le cadre d’une offre exceptionnelle. D’ailleurs, assurez-vous de bien scruter les termes contractuels de tous les produits financiers que vous obtenez. Surtout, portez une attention particulière aux petits textes qui se trouvent en bas de page.

C’est là-bas que se trouvent habituellement les détails embêtants qui pourraient détériorer vos finances plutôt que  les améliorer. J’en parle dans un article en vous montrant comment les annonceurs de prêts rapides dissimulent des informations capitales dans les petits textes presque illisibles.

Dans le cas de figure où vous recevez des chèques de crédit et que vous n’en voulez plus, communiquez avec votre institution émettrice pour la lui faire savoir. Aussi, assurez-vous de déchirer vos chèques de crédit avant de les jeter. C’est une précaution antifraude qu’il est important de respecter. Sait-on jamais ? Des personnes ayant un minimum d’informations sur vous et ayant des intentions pas très religieuses, pourraient récupérer vos chèques que vous avez jetés et en faire voir de toutes les couleurs à votre situation financière.

Le transfert de solde

Pas besoin d’être un expert en finances pour le comprendre, le transfert de solde est un des moyens qui vous permettent de régler le solde de votre carte de crédit en le basculant sur une autre carte de crédit.

Bien évidemment, la seule raison pour effectuer une telle opération est le fait que la nouvelle carte de crédit dispose d’un taux d’intérêt plus faible. D’ailleurs, le transfert de solde fait partie des différentes méthodes qui vous permettent de consolider vos dettes.

Faites attention tout de même !

Généralement, ce type de transfert vient avec des frais de transfert. Ces derniers sont souvent déterminés en prenant un pourcentage du montant que vous transférez.

Par exemple, avec des frais de transfert de 5 %, si vous transférez un solde de 2 000 $ sur une nouvelle carte de crédit, vous êtes facturé 40 $ pour le transfert.

Aussi, pourrais-je vous demander une seule et unique faveur lorsque vous tombez sur des offres promotionnelles de transfert de solde de carte de crédit ?

Prenez le temps de bien questionner l’institution financière qui fait l’offre promotionnelle. Posez toutes les questions que vous pouvez afin de saisir les conditions de la promotion.

En effet, la majorité des promotions qui offrent un taux d’intérêt faible ne sont valables que durant une période précise. Au-delà de cette période, le taux de la carte de crédit repart dans tous les sens en augmentant de façon vertigineuse et en dépassant même quelquefois le taux habituel des achats par carte de crédit.

D’ailleurs, si vous tombez sur une institution financière digne de ce nom et qui respecte les Lois fédérales, vous n’aurez même pas à poser des questions. Toutes les informations concernant la carte doivent figurer dans l’encadré informatif de la carte.

Que retenir ?

Vous connaissez à présent les différentes opérations financières que vous pouvez effectuer par le biais de votre carte de crédit.

La meilleure partie vous attend dans le second article de cette série. Vous y obtiendrez une bonne compréhension du fonctionnement des taux d’intérêt et des différents frais ayant trait à chacune des opérations ainsi que des conseils et astuces qui vous aideront à bien gérer votre carte de crédit.

Vous souhaitez obtenir des informations complètes sur les produits financiers québécois pour construire une santé financière de fer ? Si vous avez répondu oui, alors rejoignez mon cercle restreint d’amis avec qui je partage des secrets pour construire une santé financière solide au Québec. Seulement trois petites conditions sont requises :

  • Que vous soyez soucieux de votre santé financière ;
  • Que vous voulez faire passer vos finances dans le vert de manière durable ;
  • Et que vous cliquez sur le bouton. Puis dans la page suivante, entrez votre prénom et votre courriel et le tour est joué. D’ailleurs, vous aurez droit à un cadeau de bienvenue qui s’intitule « le guide pour en finir avec vos dettes » et qui vous montre des techniques simples que vous pouvez mettre en place rapidement pour combattre vos dettes.

Je veux obtenir des astuces pour mieux gérer mes finances et combattre les dettes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Obtenez des informations pour construire une santé financière de fer

Recevez gratuitement des tonnes d'astuces et de conseils afin d'améliorer votre santé financière et votre bien-être familial en rejoignant mon cercle restreint d'amis. Seul les personnes soucieuses de leur santé financière sont admissibles

Je veux recevoir gratuitement des conseils pour améliorer mon bien-être financier et familial