Pour obtenir une solution à vos dettes par téléphone ou vidéoconférence

6 raisons qui peuvent vous empêcher de respecter votre budget

Par Pierre Leblanc, CPA, CMA, CIRP, SAI - 

Vous êtes frustrés, car vous n’arrivez pas à respecter le budget personnel que vous avez établi ? Si vous avez répondu oui à cette question, cet article pourrait vous donner quelques pistes de solutions pour respecter votre budget.

L’un des meilleurs moyens pour ne pas sombrer dans l’endettement est de disposer d’une vie financière saine, et donc d’une vie remplie de paix, est que vous puissiez faire un planning budgétaire. Faire un budget, c’est déjà bien ! Malheureusement, nombreux sont ceux qui échouent dans l’exécution et le respect du budget.

Résultat des courses !

Ces individus se retrouvent souvent dans une situation financière délicate et ont souvent recours aux crédits et aux emprunts pour solutionner leurs problèmes financiers. En tant que syndic autorisé en insolvabilité, je rencontre presque tous les jours ce type de personnes.

Vous voulez à tout prix éviter d’appartenir à la même catégorie que ces personnes ? Ou vous voulez juste vous extirper de cette catégorie de personnes ?

Je vous ai concocté une liste des sept causes principales qui peuvent vous empêcher de respecter votre budget. Et mieux encore ! Vous aurez également quelques conseils et astuces qui vous aideront à mettre en œuvre votre planification budgétaire.

Vous ne planifiez pas pour les dépenses imprévues

Panne de véhicule, panne d’appareils électroménagers, ou problèmes de plomberie sont tous des soucis imprévus, mais prévisibles. Vous ne savez pas quand ça peut arriver, mais vous savez juste que tant que vous êtes en vie ça arrivera. Et quand ça arrive, si vous ne prévoyez pas un petit fonds pour ces dépenses surprises, vous aurez tendance à vous tourner vers les emprunts.

ATTENTION !

Il est important que vous ne fassiez pas d’amalgames. Je ne parle pas du fonds d’urgence, qui est de l’argent que vous mettez de côté et qui peut vous permettre de survivre pendant trois à six mois si vous perdez votre travail du jour au lendemain par exemple.

Ici, je parle plutôt d’une petite caisse noire pour vous aider à régler les petites dépenses que vous ne savez pas quand et où elles surgissent. Il s’agit en l’occurrence des dépenses suivantes :

  • La facture du vétérinaire ;
  • Les réparations sur la voiture ;
  • Réparations de la maison ;
  • Les dépenses imprévues pour les enfants ;
  • Autres.

De nombreuses personnes qui ne disposent pas d’une telle caisse noire et qui se retrouvent face à de tels imprévus ont tendance à se tourner vers les prêts sur salaire ou les prêts d’argent rapide. Or, le caractère dangereux que revêt ce type de prêt n’est un secret pour personne.

Si vous voulez constituer un tel fonds d’urgence, une bonne astuce serait de mettre chaque semaine 20 $ à 30 $ de côté.

Vous n’avez pas prévu de catégorie loisirs

Ça peut paraître surprenant qu’un syndic autorisé en insolvabilité qui aide les gens à sortir de l’endettement vous conseille de prévoir de l’argent pour vous divertir. N’est-ce pas ?

Figurez-vous que l’absence de budget consacré au loisir figure parmi les raisons principales du non-respect de votre budget. Après tout, nous sommes tous des êtres humains et nous sommes guidés par les lois de la nature. Or, un des principes fondamentaux de la nature est le respect de l’équilibre.

A = B et B = C donc A = C.

L’un des principes fondamentaux de l’existence humaine est le respect de l’équilibre. Par conséquent, vous devez avoir une vie équilibrée qui intègre tous les éléments qui participent à l’épanouissement de l’être humain à savoir : la vie professionnelle, la vie sociale, la famille, les loisirs, les divertissements, les petits plaisirs, etc.

Oui les loisirs et divertissements font partie intégrante d’une vie humaine pleine et épanouie et vous devez donc y consacrer un budget. Tant que vous vivez dans les limites de vos moyens financiers et tant que vous réussissez à atteindre vos objectifs financiers, c’est à vous de décider la façon dont vous voulez dépenser votre argent dans les divertissements.

En fait, une autre loi humaine guide tous les hommes : l’être humain est dépensier par excellence. Ainsi, tout être humain doit disposer d’une petite somme d’argent qu’il peut dépenser dans des futilités. Des futilités qui  s’avèrent tout de même être vitales.

Vous n’avez pas d’objectifs financiers précis

En réalité, ce n’est pas la mer à boire que de faire un budget. Toutefois, vous pouvez facilement vous décourager si vous n’arrivez pas à exécuter votre planification budgétaire et surtout à la respecter. Et cela pourrait arriver si vous ne disposez pas d’objectifs financiers clairs et précis. Il est primordial que vous sachiez ce que vous essayez d’atteindre financièrement parlant. Autrement, vous pouvez facilement perdre le fil et vous démotiver.

Sans jouer le mentaliste, la question que vous devez vous poser est la suivante : comment puis-je rester motivé en mettant en œuvre ma planification budgétaire ? Ne vous en faites pas, je vous donne la tactique tout de suite.

Elle est composée du trinôme suivant :

  • Établir des objectifs financiers précis ;
  • Ne vous noyez pas dans trop de détails ;
  • Fixez des objectifs réalistes.

Objectifs financiers précis

Dans toute chose que vous entreprenez, vous devez avoir des objectifs clairs et précis. En d’autres termes, vous devez connaître la raison pour laquelle vous êtes en train d’entreprendre une action ou une autre. Et c’est d’autant plus valable lorsqu’il s’agit de votre vie financière.

Ainsi, avant l’exécution de votre planning budgétaire, ou avant même son établissement, je vous conseille de prendre le temps d’écrire ce que vous comptez accomplir dans votre vie financière. À cela, vous pouvez ajouter une échéance afin de vous challenger un peu. Ne dit-on pas qu’un plan sans délai d’exécution n’est qu’un rêve ?

Par exemple, vous pourriez décider de réduire drastiquement le solde de vos cartes de crédit. Pour ce faire, vous pouvez écrire quelque part le solde que vous comptez atteindre chaque trimestre ou chaque mois sur les douze prochains mois. Une fois cela fait, vous n’avez qu’à vérifier mensuellement si vous atteignez les paliers que vous vous êtes fixés. Si c’est le cas, bravo ! Ça ne fera que vous procurer le sentiment de joie qu’on éprouve lorsqu’on accomplit quelque chose de grandiose tout en augmentant votre motivation. Dans le cas contraire, bravo également ! En effet, vous avez déjà fait l’essentiel : avoir essayé. À partir de là, vous n’avez plus qu’à revoir votre objectif et réajuster.

 Ne détaillez pas trop votre budget

Oui. Il est vrai que le suivi de ses dépenses est un passage fondamental dans l’établissement d’un budget. Toutefois, ce n’est pas pour autant que vous devez tomber dans la paranoïa financière en suivant vos dépenses au cent près. Vous risquez de perdre les pédales et finir les cheveux en l’air tel Albert Einstein. Je vous donne un exemple.

Vous pouvez avoir dans votre budget un compte mensuel de dépense d’épicerie pour suivre vos dépenses ayant trait à votre alimentation. Toutefois, si vous tentez de suivre vos dépenses alimentaires de manière journalière, votre cerveau pourrait rapidement être submergé par cette tâche.

Fixez des objectifs réalistes

Dans toute entreprise, n’essayez pas de voir plus loin que vos yeux ne peuvent vous le permettre. Si vous vous fixez des objectifs irréalisables du fait de votre situation, c’est tout à fait normal que vous vous démotiviez et que vous abandonniez. Vous saisissez donc toute l’importance de fixer des objectifs atteignables.

Par exemple, reprenons le scénario dans lequel vous avez décidé de réduire le solde de vos cartes de crédit. Vous devez vous assurer que vos finances vous permettent de couvrir les paiements mensuels que vous vous êtes fixés tout en vous permettant de couvrir vos dépenses vitales. Gardez à l’esprit que l’équilibre est partie intégrante de la vie humaine.

Ainsi, vous devez vous fixer un objectif spécifique, mesurable, atteignable, pertinent, et ayant une échéance.

Vous avez omis certains postes de dépenses

Si vous avez lu l’article qui vous montre comment être un pro dans la réalisation d’un budget personnel, vous devez savoir que déterminer vos dépenses est l’une des premières actions que vous devez prendre. De ce fait, si déjà vous déterminez mal vos dépenses, il est tout à fait normal que vous faussiez les calculs de votre budget.

Si vous ne savez pas où va votre argent, comment allez-vous vous organiser afin de ne pas demeurer les poches vides avant votre paie suivante ?

Il est donc impératif que vous puissiez connaître toutes vos catégories de dépenses.
Pour ce faire, vous devez effectuer les deux actions suivantes :

  • Évaluer avec précision vos dépenses. Je vous donne un excellent moyen pour le faire. Effectuez un suivi de vos dépenses sur une période de trente jours. Cela vous permettra d’avoir une vue d’ensemble de vos revenus et de vos dépenses. Vous allez sans doute être étonnés de découvrir certaines de vos dépenses qui finalement ont un poids considérable pour vos finances ;
  • N’oubliez pas vos dépenses annuelles ou ponctuelles. Toutes vos dépenses ne sont pas mensuelles. Par exemple, vous avez vos immatriculations de véhicule ou la rentrée scolaire ou les activités  familiales. Pour cela, assurez-vous d’intégrer des montants mensuels qui serviront à couvrir vos dépenses annuelles. Si vous êtes fan du numérique, et je vous conseille fortement de le devenir, vous pouvez vous faciliter la tâche en utilisant une application de suivi de dépenses.

Vous faites usage des mauvais outils de paiements

Il est vital que vous puissiez faire usage des outils de paiements qui cadrent avec votre situation. Par exemple, si vous êtes un acheteur compulsif, il serait grand temps que vous confiiez vos cartes de crédit à un de vos proches qui les cachera. Les achats compulsifs font partie des comportements financiers propices au surendettement. En lieu et place, vous pouvez utiliser de l’argent comptant ou le système d’enveloppes pour vos dépenses. Aussi, tentez d’automatiser le paiement de vos factures. Cela vous permet de vous assurer de ne pas excéder les échéances de paiements. En outre, cela suscite en vous des habitudes financières saines, car vous effectuez d’abord vos paiements relatifs à vos besoins avant vos désirs.

Vous n’avez pas prévu vos dépenses diverses

Un peu de souplesse est nécessaire à tout budget. En effet, vous ne contrôlez pas les prix de ce que vous achetez. Dans un marché qui connaît des changements constants, les prix des produits et des services sont de plus en plus volatils.

ATTENTION !

Cette catégorie diffère de la catégorie loisirs et divertissements. Il s’agit toujours de dépenses essentielles, mais de dépenses que vous avez peut-être omis d’inclure. Même en passant vos anciennes factures et relevés bancaires au peigne fin, il y aura tout le temps cette dépense qui vous passe sous le nez pour ressurgir plus tard en vous donnant un coup de massue.

Aussi, comme je vous l’ai dit tantôt, vous ne pouvez pas savoir au centime près le montant que vous allez débourser même pour vos dépenses essentielles. Par exemple, c’est très rare que votre facture d’épicerie ou de pharmacie soit exactement le même chaque semaine. Il en est de même pour votre facture d’essence ou vos autres factures de services publics. Certes, sur chaque poste de dépense, le prix diffère légèrement. Toutefois, en additionnant ces différences sur plusieurs postes, vous pouvez vous retrouver avec une différence de dizaines ou de centaines de dollars.

Pour finir, une catégorie « divers » vous permet non seulement de disposer d’un coussin de sécurité financière pour vos dépenses essentielles, mais aussi d’une somme extra que vous pouvez mettre dans votre épargne dans le cas de figure dans lequel vous ne l’utilisez pas.

Et que faire quand j’échoue ?

Si vous échouez de temps en temps, la chose qu’il ne faut absolument pas faire est de vous culpabiliser. Ne soyez pas trop durs envers vous-mêmes. L’échec fait partie intégrante du chemin du succès. Même Mohammed Ali a déjà connu l’échec dans un combat de boxe. Par conséquent, au lieu de vous apitoyer sur votre sort, relevez-vous, retroussez vos manches et repartez à l’assaut.

Voyez ce que vous n’avez pas vu venir afin de mieux ajuster votre budget en conséquence. C’est tout à fait normal de connaître l’échec de temps en temps. Le plus important est que vous êtes en train de constamment modifier vos habitudes financières afin d’en adopter de plus saines et vous méritez déjà d’être félicité pour cela. Alors toutes mes félicitations !

Gardez à l’esprit que faire un budget est un processus d’apprentissage. Prenez l’engagement de tirer les leçons de vos échecs et de rectifier le tir en chemin. Si vous le faites, vous atteindrez vos objectifs financiers avant même de vous en rendre compte ! Bonne chance !

Vous souhaitez obtenir régulièrement des conseils inédits pour bien gérer ses finances au Québec ? Si vous avez répondu par oui, c’est votre jour de chance. Vous n’avez qu’à rejoindre notre groupe restreint d’amis avec lesquels je partage des astuces pour gérer ses finances et combattre les dettes.

Je veux obtenir des astuces pour mieux gérer mes finances et combattre les dettes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Obtenez régulièrement des astuces pour mieux gérer vos finances

Recevez gratuitement des tonnes d'astuces et de conseils afin d'améliorer votre santé financière et votre bien-être familial

Je veux avoir régulièrement des astuces pour mieux gérer mes finances et combattre mes dettes