Pour obtenir une solution à vos dettes par téléphone ou vidéoconférence

Comment devenir un syndic autorisé en insolvabilité ?

Par Pierre Leblanc, CPA, CMA, CIRP, SAI - 

Comment devenir un syndic ? Si c’est la question qui fait tourner en rond votre cerveau ces derniers jours, vous ne trouverez pas meilleur article.

Vous voulez :

  • savoir ce qu’il faut comme aptitudes humaines et techniques pour devenir un syndic ;
  • connaître la démarche à suivre afin de devenir un syndic.

Vous tombez au bon endroit au bon moment. Cet article est fait pour vous.

Plongeons tout de suite dans la démarche à suivre afin de devenir un syndic au Québec.

Comment devenir un syndic autorisé en insolvabilité ?

Le Bureau du surintendant des faillites du Canada a le pouvoir, conformément aux dispositions de la Loi sur la faillite et l’insolvabilité, a le pouvoir de délivrer les licences de syndic autorisé en insolvabilité. Toutefois, le bureau du surintendant des faillites doit au préalable veiller à ce que les candidats remplissent certaines exigences et certains critères formulés par les textes juridiques qui traitent de la délivrance des licences de syndic.

Ainsi, le candidat à la licence de faillite doit :

  • faire preuve d’une bonne intégrité et moralité ;
  • être digne de confiance ;
  • être crédible et solvable ;
  • avoir accompli avec brio :

Comprendre le rôle du syndic autorisé en insolvabilité

Ce n’est pas offert à n’importe qui de pouvoir obtenir une licence de syndic. Selon mon entendement, il s’agit d’une profession que l’on fait plus par vocation que pour la recherche d’argent. Il s’agit d’une profession que l’on fait par l’amour d’aider les gens et l’amour d’avoir un impact positif  sur son entourage. Aider les gens à mieux vivre en les aidant à éradiquer leurs dettes est mon slogan depuis bien des lustres.

ATTENTION !

Je ne suis pas en train de dire que vous ne pouvez pas gagner beaucoup d’argent en étant syndic. À ce propos, je vous propose de consulter un aperçu des honoraires que pourrait percevoir un syndic de faillite. En fait, comme pour toute profession, tout dépend de votre professionnalisme et de la qualité du travail que vous fournissez.

Le syndic autorisé en insolvabilité a un double rôle :

  • d’abord, c’est un conseiller financier ;
  • mais, il est aussi un officier juridique.

Le rôle principal du syndic de faillite est de faire respecter et d’appliquer les textes et règlements de la Loi sur la faillite et l’insolvabilité. Bien entendu le rôle du syndic couvre un champ d’action plus vaste. Je vous invite à feuilleter l’article tout savoir sur le syndic de faillite afin de découvrir le rôle intégral du syndic.

Ainsi, un niveau très élevé d’exigences est demandé aux syndics ainsi qu’aux aspirants au métier de syndic de faillite. Découvrez dans la prochaine section les exigences requises pour devenir un syndic.

Le Bureau du surintendant des faillites

Le Bureau du surintendant des faillites est un service fédéral dont la mission est de garantir que les processus de la faillite et de l’insolvabilité soient intègres et bien compris.

Ainsi donc, vous comprenez que le bureau du surintendant des faillites dispose de plusieurs missions dont les plus importantes sont les suivantes :

Les rôles de cet organisme fédéral sont multiples. Toutefois, pour ce qui nous concerne, vous voyez bien que le BSF est chargé de surveiller si le futur syndic peut se conformer aux exigences que la LFI a établies.

Les exigences pour devenir un syndic autorisé en insolvabilité

Si vous voulez devenir un syndic de faillite, vous devez vous conformer à certains prérequis que le BSF a établis. Ces exigences sont de l’ordre de trois catégories : techniques, bonne moralité et humaines.

Vous devrez d’abord satisfaire une des exigences techniques suivantes :

  • détenir un diplôme universitaire canadien ;
  • ou disposer d’une expérience minimum de cinq années dans un domaine pertinent de l’insolvabilité ;
  • ou d’une expérience minimum de cinq années dans un ordre professionnel reconnu.

Si votre case exigences techniques est cochée, vous pouvez passer aux exigences de bonne moralité qui sont les suivantes :

  • disposer d’une bonne réputation ou d’une bonne moralité ;
  • demeurer dans une situation de solvabilité ;
  • ne pas traîner avec vous des antécédents judiciaires pour lesquels vous n’avez pas été gracié.

Vous disposez de tous les critères techniques et moraux ? Si c’est oui, le BSF s’attaque aux exigences humaines afin de juger votre aptitude à bien servir vos clients. En effet, il en faut des qualités humaines pour cette profession, beaucoup de qualités humaines. Preuve en est que les questions que se posent les consommateurs avant de choisir un syndic sont majoritairement orientées vers l’aspect humain du syndic. Ainsi, vous devez avoir :

  • le professionnalisme ;
  • l’honnêteté ;
  • l’empathie ;
  • l’écoute ;
  • le jugement ;
  • l’éthique ;
  • autres.

Prenez garde !

Les exigences de bonne moralité pèsent très lourd dans la balance, plus que les exigences techniques même je dirais. En effet, même si vous ne possédez pas les prérequis techniques actuellement, vous pouvez vous inscrire dans une université ou vous pouvez dénicher un emploi dans le secteur de l’insolvabilité.

Par contre, si votre réputation est entachée par une affaire d’escroquerie, imaginez combien de temps ça pourrait prendre pour effacer cela. Probablement jamais du fait du boom du numérique. Une recherche Google et c’est le désastre.

Si techniquement, moralement et humainement vous répondez à tous les critères, place à la formation.

La formation à suivre pour devenir un syndic de faillite

L’aspirant à la licence de syndic de faillite doit acquérir les compétences théoriques, pratiques et techniques. Pour ce faire, vous devez :

  • Participer au PAIR/CIRP, le programme de qualification des professionnels agréés en insolvabilité et en redressement ;
  • Assister au certificat de qualification pour les conseillers et les consultants en insolvabilité.

Vous participez à ces cours au niveau de l’ACPIR, l’Association canadienne des professionnels de l’insolvabilité et de la réorganisation.

Naturellement, après les cours et les programmes viennent les évaluations et les examens.

Vous devez donc passer avec succès les épreuves suivantes :

  • L’ENIC, l’examen national en insolvabilité basé sur les compétences au niveau des CIRP/PAIR ;
  • Les épreuves orales au niveau du Bureau du Surintendant des faillites devant un panel de juges.

Une fois que vous réussissez les examens hauts les mains, tout en remplissant les exigences bien sûr, l’arrosage peut commencer. Le Bureau du surintendant des faillites vous délivre la licence de syndic autorisé en insolvabilité.

ATTENTION !

Ce n’est pas parce que vous avez obtenu votre licence que vous devez vous reposer sur vos lauriers. En effet, vous devez constamment rester aux aguets, car la Loi sur la faillite et l’insolvabilité connaît quelquefois des changements. Par conséquent, vous devez suivre de nouvelles formations pour mettre à jour votre expertise en insolvabilité.

Par où commencer si vous souhaitez devenir syndic ?

Si votre cœur bat pour la profession de syndic autorisé en insolvabilité et que vous aimez améliorer la situation financière des gens, je vous recommande d’obtenir toutes les informations et les documents officiels au niveau du BSF et de L’ACPIR.

Vous voulez plus d’informations ayant trait au domaine de l’insolvabilité, n’hésitez pas à rejoindre notre communauté restreinte de Québécois soucieux de leur santé financière. Pour ce faire, abonnez-vous à notre infolettre en cliquant sur le bouton puis en insérant votre nom et votre courriel dans la page suivante.

Vous bénéficierez d’informations inédites sur l’insolvabilité et la résolution des problèmes de dettes que je partage uniquement à mon cercle restreint d’amis.

D’ailleurs, en guise de cadeau de bienvenue vous disposerez d’un livret électronique intitulé « le guide pour en finir avec vos dettes ».

Je veux avoir toutes les informations sur la dette et l’insolvabilité

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Obtenez toutes les informations sur le surendettement et l'insolvabilité

Recevez gratuitement des tonnes d'astuces dans le domaine de l'insolvabilité et de conseils pour combattre le surendettement afin d'améliorer votre santé financière et votre bien-être familial

Je veux recevoir gratuitement des conseils pour améliorer mon bien-être financier et familial