portefeuille vide

Comment payer ses dettes sans argent ?

Par Pierre Leblanc, CPA, CMA, CIRP, SAI -  |

image montrant en arriére plan une main ouvrant un portefeuille vide et avant plan le texte suivant : "comment payer ses dettes sans argent ?"

Voici l’article qui va vous montrer comment payer vos dettes sans argent.

  • Souhaitez-vous savoir comment vous débarrasser des soldes impayés de vos dettes ?
  • Aimeriez-vous savoir ce que vous devez faire si vous ne disposez pas d’assez d’argent pour payer vos dettes ?
  • Êtes-vous effrayés par les taux d’intérêt faramineux de vos dettes ?

Si vous avez répondu oui à au moins une de ces questions, vous êtes au bon endroit. Vous aurez dans cet article la stratégie que vous devez mettre en place pour vous débarrasser de vos problèmes de dettes en ayant pas ou peu d’argent.

Allons-y!

Comment devient-on surendetté ?

Tant que vous vivez au Canada et que vous êtes adulte, il y a fort à parier que vous traînez des dettes avec vous. Ça pourrait être votre prêt étudiant, votre prêt hypothécaire, vos dettes de consommation, votre dette de marge de crédit, etc. Si vous vous voyez dans cette situation, ne vous en faites pas, car ce n’est pas de votre faute. C’est le système économique qui est ainsi fait.

Être endetté n’est pas un problème en soi. En fait, c’est le surendettement le vrai danger. Or, nous nous trouvons dans une société qui nous pousse constamment à consommer. Et pour faire mieux passer la pilule, on nous pousse à faire tous nos achats avec nos cartes de crédit de telle sorte qu’on puisse acheter des choses même si nous n’avons pas l’argent pour cela.

Tout cela fait que l’endettement est quelque chose de banal et normal. Maintenant, la vraie question est comment savoir si vous êtes surendetté ou si vous êtes proche de l’être ?

Ce n’est pas une science exacte en fait. Néanmoins si rien qu’en satisfaisant vos besoins de base y compris en effectuant que les paiements minimums sur vos dettes, vous vous retrouvez avec 0 $ à épargner, là vous êtes déjà pris au piège. Un petit imprévu et c’est la catstrophe. En d’autres termes, vous n’allez faire que vous enfoncer davantage. 

Habituellement, si vous avez, outre votre dette hypothécaire et auto, plusieurs soldes de cartes de crédit, 1 ou 2 prêts personnels, un prêt sur salaire, une ou plusieurs dettes de type achetez maintenant et payez plus tard, c’est presque sûr que votre ratio d’endettement est haut.

En matière de règlement de dettes, il faut agir le plus rapidement possible afin d’avoir l’embarras du choix. Ainsi, dès que les premiers symptômes apparaissent, vous devez travailler à trouver des solutions pour payer vos dettes le plus rapidement possible.

Comment prendre conscience de l’ampleur de ses dettes ?

Ce n’est pas de la magie, il faut juste être très réaliste en matière d’endettement. C’est-à-dire ne pas essayer d’occulter certaines dettes pour que ça sonne mieux à vos oreilles.

Par exemple, dire que vous avez 1475 $ de mensualités à payer sans votre hypothèque, ça peut adoucir votre endettement. En revanche, si vous vous dites que j’ai au total 60 000 $ de dettes à payer, là ça déclenche l’alarme dans votre cerveau. Par conséquent, vous allez vous mettre à l’action pour rembourser vos dettes. Malheureusement, la très grande majorité des insolvables ne se rendent compte de l’ampleur de leurs dettes que lorsqu’ils ont de la difficulté à effectuer les paiements à temps ou  lorsqu’ils subissent les harcèlements des créanciers.

Là la question à poser est : « comment payer ses dettes sans argent ?». 

Rendez-vous dans la prochaine section pour la réponse.

Comment payer ses dettes sans argent ?

Les petits paiements essentiels que vous faites à gauche à droite peuvent étrangler à mort votre budget à tel point que vous vous retrouvez à vivre de paie en paie. 

Rassurez-vous ! Vous avez des options à votre disposition afin de diminuer raisonnablement votre niveau d’endettement. Aussi, ces options vont vous épargner le supplice de devoir payer des centaines ou même des milliers de dollars en guise d’intérêts.

Les voici :

  1. L’entente de paiement à l’amiable.
  2. La consolidation de dettes.
  3. Le refinancement hypothécaire.
  4. Le dépôt volontaire.
  5. La proposition de consommateur.
  6. La faillite personnelle.

L’entente de paiement à l’amiable

C’est la première option que vous devez considérer pour payer vos dettes sans argent. En fait, il s’agit juste de négocier avec vos créanciers de la possibilité d’une extension de la durée ou d’une réduction voire même une élimination des taux d’intérêt. Habituellement, il est plus facile d’obtenir l’extension. Ce faisant, vous aurez plus de disponibilités d’argent.

Ainsi, vous pourrez utiliser ce surplus d’argent pour accélérer le paiement de vos dettes. Par exemple, vous pourrez utiliser la méthode avalanche. Elle consiste à vous assurer d’effectuer les paiements minimums sur toutes vos dettes puis de mettre l’argent qui reste sur votre dette ayant l’intérêt le plus élevé. N’oubliez surtout pas de réserver une portion pour vous constituer un fonds d’urgence. Autrement, en cas d’imprévus, vous risquez de recourir à l’emprunt pour régler le problème. 

Vous serez étonnés de découvrir que certains de vos créanciers sont en fait disposés à vous aider à sortir du surendettement. La raison à cela est simple. Si vous êtes surendettés et que vous ne pouvez plus emprunter, vos créanciers perdent en réalité un client. Le simple fait de vous aider peut être un moyen pour eux de fidéliser un client.

Pour finir, vous ne perdez rien. Le pire qui puisse advenir est simplement un refus. Si vos tentatives d’entente à l’amiable échouent, vous passez à l’option suivante.

La consolidation de dettes

La consolidation de dettes consiste à vous octroyer un prêt à taux réduit qui vous sert à rembourser dès réception toutes vos dettes. Pour ce faire, vous devez vous adresser à votre institution financière traditionnelle telle que votre banque ou votre caisse populaire.

Attention !
L’objectif du prêt de consolidation de dettes est d’obtenir un emprunt dont le taux est considérablement inférieur au taux moyen des dettes que vous consolidez.

Ce faisant, vous profitez d’un triple avantage grâce à cette option :

  • Le surplus d’argent liquide du fait de la réduction des intérêts sur vos dettes ; 
  • La commodité dans le règlement des mensualités vu que vous remplacez une multitude de créanciers par un seul ;
  • La bonification de votre dossier de crédit à condition que vous respectiez scrupuleusement les échéances.

Plus d’argent en poche, plus de temps et une meilleure cote de crédit, tout ça ne vient pas gratuitement naturellement. En effet, vu qu’il s’agit d’un prêt comme toute autre, vous devez avoir un bon pointage de crédit. Or, cela n’est possible que si vous prenez le taureau par les cornes au moment où vous sentez qu’il s’est décidé à vous attaquer. En d’autres termes, vous devez le faire avant que votre endettement n’ait eu le temps d’affecter votre cote de crédit.

Je vous invite à tout comprendre sur la consolidation de dettes afin de voir si elle répond à vos besoins. Si votre cote de crédit ne vous permet plus d’avoir un prêt de consolidation avantageux, vous pouvez passer par l’option suivante seulement si vous êtes propriétaire immobilier. Autrement, vous pouvez juste la sauter et passer à l’option qui la suit.

Le refinancement hypothécaire

Le refinancement hypothécaire consiste à utiliser la valeur nette de votre maison pour obtenir un prêt. En gros, vous mettez votre maison en garantie pour vous octroyer un emprunt. Ainsi, vous pouvez utiliser cet argent pour payer vos dettes.

Ça remplit toujours le critère premier de la consolidation qui est d’obtenir un prêt à taux réduit. En effet, le fait de mettre un de vos biens immobiliers en gage vous permet d’obtenir des taux considérablement plus faibles. Le seul bémol est que si vous ne respectez pas vos obligations, vous courez le risque de perdre votre maison. Si jusque-là, aucune solution n’arrive à vous détacher de vos dettes, vous devez envisager des solutions plus agressives qui sont encadrées par la Loi.

Le dépôt volontaire

Si vous voulez savoir comment payer vos dettes sans argent supplémentaire et avec une protection juridique, le dépôt volontaire est la première solution que vous devez envisager.

C’est une solution qui vous donne la  possibilité de rembourser vos dettes en cédant mensuellement une portion de votre revenu à la Cour. Ensuite, la Cour se charge de distribuer équitablement vos versements à vos créanciers. C’est une option qui vous est accessible seulement si vous résidez au Québec et est prévue au Code de procédure civile.

Les avantages principaux du dépôt volontaire sont les suivants :

  • Le taux de chaque dette inscrite est ramené à 5 % ;
  • La suspension de toutes les procédures légales en cours que vos créanciers ont engagées contre vous ;
  • La protection judiciaire contre les éventuelles saisies que vos créanciers pourraient essayer d’intenter à votre encontre ;
  • La commodité de paiement, car vous n’avez qu’un seul paiement à effectuer à la Cour.

En gros, si une fois que le taux de vos dettes est ramené à 5 %, vous allez pouvoir respecter les paiements réguliers envers le greffier de la Cour, vous pouvez penser au dépôt volontaire.

Une des taches noires de cette option est qu’elle ramène votre cote au niveau R9 tout comme la faillite. 

Ce serait prétentieux de vouloir vous expliquer entièrement le dépôt volontaire dans cette section. Pour ce faire, vous devez lire le dépôt volontaire dans les moindres détails.

La proposition de consommateur

À partir de là, vous pénétrez dans les solutions pures contre l’insolvabilité.  En d’autres termes, ce sont les solutions que le gouvernement a spécialement établies. Et cela, afin d’aider les personnes surendettées à se débarrasser de leurs dettes. 

La proposition de consommateur est une offre encadrée par la Loi que vous faites à vos créanciers non garantis. Cette offre consiste à proposer à vos créanciers de ne rembourser qu’une partie de vos dettes selon votre capacité budgétaire. Nos propositions, qui ont un taux d’acceptation effleurant les 98 %, permettent généralement une réduction des dettes de 70 % ou même plus quelquefois. 

Outre la réduction de vos dettes, vous profitez du bouclier de protection juridique qu’elle vous offre. De fait, aucune action légale de recouvrement de vos créanciers ne peut vous atteindre.

Si vous ajoutez l’unique paiement mensuel que vous avez à effectuer ainsi que le fait que vos créanciers ne peuvent plus communiquer directement avec vous, vous comprenez la raison pour laquelle la proposition est la procédure d’insolvabilité la plus utilisée. D’ailleurs, les statistiques du Bureau du Surintendant des faillites le montrent. Les propositions représentaient, en 2011, 39 % des dossiers d’insolvabilité déposés par les consommateurs contre 61 % pour la faillite. En revanche, en 2020, les chiffres étaient de 66 % pour les propositions contre 34 % pour la faillite.

Pour comprendre pourquoi la proposition est la procédure d’insolvabilité la  plus utilisée, vous devez vous imprégner de toutes les dimensions de la proposition. Je vous propose de le faire en lisant les réponses à toutes les questions sur la proposition de consommateur.

La faillite personnelle

Voici la solution la plus agressive.

De nombreux Canadiens ont une certaine appréhension de la faillite personnelle. Pourtant elle demeure une solution qui vous permet de faire table rase de toutes vos dettes. Ce faisant, vous disposez de toute la latitude pour repartir à neuf et rebâtir votre crédit et vos finances sur des bases plus solides et pérennes.

Toutefois, la contrepartie est que vous devrez probablement céder certains de vos biens saisissables à votre syndic. Ce dernier doit obtenir de l’argent en liquidant vos biens afin de le répartir équitablement entre vos créanciers.

La faillite personnelle est une solution qui est encadrée par la Loi sur la faillite et l’insolvabilité. De fait, elle vous permet d’obtenir une protection légale contre toutes actions de vos créanciers. Ce faisant, vous pourrez reconstruire votre crédit tout en menant une vie tranquille.

Toutefois, la faillite ne se résume pas qu’à cela. En effet, elle possède beaucoup d’autres aspects que vous gagneriez à connaître pour comprendre l’efficacité de cette solution. Je vous propose de le faire sur la page qui répond à toutes les questions sur lesquelles j’ai pu tomber.

Que retenir : comment payer ses dettes sans argent ?

Payer ses dettes sans argent est bel et bien possible. Si dès que vous sentez les symptômes de l’endettement, vous vous mettez à l’action, vous disposerez de plus de choix parmi les différentes options. En revanche, passé un certain stade, vous devez nécessairement vous faire accompagner par un expert en insolvabilité et en finances personnelles.

Mais moi, je vous propose mieux. Si vous sentez déjà ne plus avoir le contrôle sur vos dettes, vous pouvez planifier gratuitement une rencontre avec une de nos créatrices de santé financière. Cette rencontre va nous permettre de passer votre situation financière au peigne fin afin de vous proposer toutes les solutions possibles avec les différentes conséquences de chacune.

Je veux planifier une rencontre gratuite pour trouver la solution idéale contre mes dettes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Réserver une rencontre gratuite

Consultez gratuitement une de nos créatrices de santé financière qui vous éclairera sur les conséquences des différentes solutions à votre endettement présentes sur le marché. Ce faisant, vous pourrez faire le choix le mieux informé

Je veux faire le meilleur choix pour combattre mes dettes