Un sujet tabou

De nos jours, plusieurs sujets sont abordés sans complexes. Cependant, au Québec, l’endettement est un sujet encore fragile. Peu de personnes discutent de leurs dettes, de peur d’être jugées ou pour éviter les conflits familiaux. Pourtant, l’endettement des ménages est maintenant une réalité sociale. Selon une étude réalisée par Desjardins, le nombre de faillites personnelles a augmenté de 3,4 % au Québec en 2013. Et selon, Hélène Bégin économiste chez Desjardins. « Le niveau d’endettement a augmenté et la capacité d’épargne des Québécois est très faible depuis quelques années. Le taux de chômage n’a, quant à lui, pas haussé énormément, mais cela a été suffisant pour faire remonter les faillites, puisque les gens demeurent en arrêt plus longtemps.» La réalité et les conséquences du surendettement touchent plusieurs personnes. Il est courant qu’un individu aux prises avec des problèmes financiers n’en discute pas avec son entourage. Toutefois, il faut savoir qu’il existe des solutions pour rétablir la situation, se libérer des dettes et retrouver sa paix d’esprit.

Acceptez votre situation

– Avant toute chose, la meilleure façon d’agir face aux difficultés financières est d’en admettre l’existence. D’ailleurs, il faut agir avant de perdre tout le contrôle de la situation! Testez gratuitement et sans engagement votre situation financière sur notre site dettes.ca

Construizez votre budget

– Il est important d’établir votre budget mensuel afin d’éviter toute catastrophe! Utilisez notre budget en ligne mensuel sur dettes.ca. Il vous offre la possibilité de connaître la totalité de vos revenus et dépenses ainsi que la répartition que vous accordez à chaque section.

Restez informé auprès de votre dossier

Vérifiez votre dossier et votre pointage de crédit. En effet, il est bon de demander une copie de votre dossier de crédit aux agences d’évaluation du crédit au moins une fois par an afin d’en vérifier l’historique. Vous pouvez le consulter auprès d’Equifax ou de TransUnion.

– Saviez-vous qu’une dette de 30 000 $ sur votre carte de crédit, réglée avec les versements minimaux, c’est un remboursement total de 65 000 $ sur 30 ans ? Pour le moment, il est préférable d’accorder une plus grande portion de votre budget au remboursement de vos dettes qu’à votre épargne, car de bons placements vous rapporteront de 3 à 8% annuellement alors que vos dettes vous couteront environ 20% de plus. Vous pouvez tester le coût de votre carte de crédit gratuitement sur notre site Internet.

Ne laissez pas vos dettes s’accumuler, passez à l’action!

– Il est nécessaire de prendre une décision rapidement afin de réduire au maximum le délai de remboursement d’une dette. Saviez-vous qu’il est possible réduire vos dettes en faisant une proposition de consommateur ou de vous en libérer par la faillite, ne tardez plus, consulter notre lien sur dettes.ca.

Vivre avec des soucis financiers est souvent insupportable. Les conséquences peuvent affecter notre vie conjugale, familiale et même professionnelle. Sachez que chez Groupe Leblanc nous sommes conscients de votre réalité et nous travaillerons avec vous dans le but de vous redonner votre liberté.

Il y a toujours la possibilité de consulter des professionnels en insolvabilité afin de vous renseigner, conseiller ou bien de régler vos problèmes financiers.

Pour plus d’informations ou pour une consultation gratuite sans engagement, consultez le www.dettes.ca.

Références

– http://www.lapresse.ca/le-soleil/affaires/actualite-economique/201403/14/01-4747918-hausse-des-faillites-personnelles-au-quebec.php

– http://www.ic.gc.ca/eic/site/icgc.nsf/fra/accueil