Pour obtenir une solution à vos dettes par téléphone ou vidéoconférence

Tout savoir sur le fonctionnement de votre carte de crédit en 2021

Par Pierre Leblanc, CPA, CMA, CIRP, SAI -  |

carte de crédit mastercard bleue sans nom de banque

Cet article est le mini guide le plus simple que vous puissiez trouver sur le fonctionnement de la carte de crédit au Québec en 2021.

Vous souhaitez :

  • Maîtriser les tenants et les aboutissants du fonctionnement de votre carte de crédit ;
  • Comprendre comment les taux d’intérêt sont appliqués sur votre carte de crédit ;
  • Éviter de tomber dans la spirale de l’endettement du fait d’un mauvais usage de votre carte de crédit.

27 440 700 : c’est le nombre de personnes qui ont eu recours à un crédit au Canada en 2019 selon hellosafe.

Près de 40 % des Canadiens ont de la difficulté à rembourser intégralement le solde mensuel de leurs cartes de crédit. Ceci est à une mauvaise compréhension du fonctionnement de la carte de crédit. Vous allez donc aimer cet article qui vous aidera à prendre le dessus sur votre carte de crédit.

Toutefois, pour que vous ayez une meilleure compréhension, je vous invite d’abord à connaître rapidement toutes les différentes transactions que vous puissiez effectuer avec une carte de crédit.

Ceci étant dit, commençons notre voyage dans l’univers de la carte de crédit québécoise.

Qu’est-ce que la carte de crédit ?

C’est cette carte magique que vous pouvez obtenir auprès d’une institution financière. Sa magie relève du fait que vous pouvez effectuer des achats ou retirer de l’argent même si vous n’avez pas d’argent dans votre compte en banque. Et cela, vous pouvez le faire de manière instantanée et sans que vous ayez à mettre un de vos biens en gage. Elle est telle la lampe magique d’Aladdin que vous frottez et qui laisse échapper un génie qui exaucera vos vœux. C’est la lampe magique de l’argent.

Pas étonnant que près de 75 millions de cartes Visa et Mastercard circulent sur le marché canadien. Il existe plusieurs types de cartes de crédit et chaque type peut vous offrir des avantages tels qu’ une remise en argent, des accumulations de points, une couverture d’assurance, etc. D’où toute l’importance de bien magasiner sa carte de crédit.

Fastoche, n’est-ce pas ?

Ne vous emballez pas ! S’il y a une chose que la vie m’a enseignée, c’est de me méfier de la facilité et du beau visage des gens. Car l’hameçon préféré qu’utilise le diable pour appâter ses victimes est le beau sourire et la facilité.

Et c’est encore plus vrai quand il s’agit d’argent. Étant dans le secteur du désendettement et de la finance personnelle depuis plus de vingt ans, permettez-moi de vous partager un conseil en or. Acquérir facilement de l’argent relève de l’utopie. La facilité vient après la difficulté même dans le dictionnaire d’ailleurs.

La carte de crédit est un outil qui vous permet d’emprunter de l’argent rapidement à l’institution émettrice de la carte. Ainsi, vous pouvez effectuer cet emprunt soit en effectuant des achats directement avec la carte soit en retirant de l’argent comptant par le biais de la carte.

Naturellement, vous devez rembourser vos créances sous une certaine période selon certaines conditions dont vous aurez une meilleure compréhension dans les sections qui suivent.

C’est là que tout l’effet magique de la carte de crédit s’estompe. Cet emprunt ne vient pas seul, car il est accompagné de taux d’intérêt qui peuvent alourdir le montant que vous allez rembourser à l’institution financière.

En outre, l’argent que vous pouvez emprunter est limité selon vos circonstances personnelles. Voyons cela dans la section suivante.

Ma carte exauce-t-elle mes vœux financiers de façon illimitée ?

Disons-le tout de suite et clairement, NON ! Un autre rideau magique de la carte de crédit tombe.

L’institution financière qui vous octroie la carte fixe un plafond à celle-ci. En d’autres termes, un montant que vous ne pouvez pas excéder.

Comment est fixé ce montant, allez-vous me demander ?

Tout simplement en fonction de votre situation financière et plus précisément en fonction de votre dossier de crédit et de votre cote de crédit. Si vous souhaitez que votre dossier de crédit n’ait plus de secrets pour vous, je vous recommande fortement le guide sur le dossier de crédit en 2021 qui vous détaille de manière simpliste tout sur le dossier de crédit.

Votre dossier de crédit est pour vos finances ce que votre carnet de santé est pour votre santé. En d’autres termes, votre dossier de crédit contient votre historique financier notamment votre comportement par rapport à vos dettes.

Chaque fois que vous effectuez une demande d’acquisition de carte de crédit auprès d’une institution, celle-ci prend le temps d’investiguer vos comportements financiers en consultant votre dossier de crédit. Consultation qui d’ailleurs, à force d’être récurrente, a un impact négatif sur votre dossier. Cet article vous éclairera par rapport à ce sujet. Ce faisant, elle évalue votre capacité de remboursement.

Ainsi, elle fixe donc, en fonction de cette évaluation, le montant maximum qu’elle est prête à mettre à votre disposition via la carte de crédit. C’est comme cela que votre limite de crédit est déterminée.

Les intérêts de votre carte de crédit qu’est-ce que c’est ?

Tout d’abord, il est important que vous sachiez qu’il existe cinq types d’opérations que vous pouvez effectuer avec votre carte de crédit. Ainsi donc, vous pouvez :

  • Faire des achats directement via votre carte de crédit ;
  • Retirer de l’argent par le biais de votre carte de crédit ;
  • Effectuer des opérations financières qui sont similaires à des retraits d’argent comptant ;
  • Utiliser des chèques de crédit ou des chèques de dépannage ;
  • Effectuer un transfert de solde de votre carte vers une autre carte.

Si vous n’avez pas lu la première partie de cet article, je vous le recommande fortement, car vous y trouverez des explications détaillées sur ces différentes opérations.

L’application des intérêts sur votre carte de crédit diffère en fonction du type de transactions que vous effectuez avec votre carte.

Qu’est-ce que les intérêts ?

C’est le montant ou les frais additionnels que vous devez payer si vous ne remboursez pas le solde de votre carte de crédit avant la date d’échéance. Le solde de votre carte de crédit est le montant que vous avez emprunté.

Comment les taux d’intérêt de votre carte de crédit fonctionnent-ils ?

Il existe deux types d’application du taux d’intérêt :

  • Avec la période de grâce ;
  • Sans la période de grâce.

Qu’est-ce que donc la période de grâce ?

C’est la période durant laquelle aucun intérêt n’est appliqué sur votre solde. Toutefois, vous devez savoir que la période de grâce prend effet uniquement lorsque vous effectuez des achats par le biais de votre carte. En revanche, pour tous les autres types de transactions, l’application du taux d’intérêt est immédiate.

À partir de là j’ai besoin que votre niveau de concentration soit à un tel niveau que même un tremblement de terre ne vous dérangerait pas.

Ainsi donc, si vous effectuez des achats via votre carte de crédit et que vous remboursez le solde en entier de votre carte de crédit avant la fin de la période de grâce, vous n’aurez aucun intérêt à payer. Je dis bien la totalité du solde et non pas 5 %, 50 %, ou 95 %. En effet, que vous ayez payé 5 % du solde avant l’échéance ou 95 %, le taux d’intérêt convenu sur le contrat s’applique sur le montant total que vous avez emprunté.

Continuez à lire et vous aurez une meilleure compréhension à travers des mises en situations réelles.

En outre, une autre chose que vous devez savoir est que les institutions financières, celles qui respectent la Loi fédérale en tout cas, doivent accorder une période de grâce minimum de 21 jours après le dernier jour de votre période de facturation. Et ce n’est pas l’Agence de la consommation en matière financière du Canada qui dira le contraire dans son article sur les mécanismes de la carte de crédit.

Si tout cela vous semble assez compliqué, permettez-moi de vous proposer quelques mises en situation réelle pour que vous ayez une meilleure compréhension.

Mise en situation achat par carte de crédit

Supposons que vous achetiez un ordinateur portable à 1 500 $ le 15 mai 2021 et que vous payez avec votre carte de crédit. Le 31 mai 2021, vous recevez votre relevé de carte de crédit qui couvre le mois de mai. De ce fait, votre relevé contient l’achat de votre ordinateur portable à 1 500 $. Puis, à partir de ce 31 mai, la période de grâce entre en vigueur. Ainsi, si vous décidez de rembourser l’intégralité du montant dû avant le 21 juin, vous remboursez uniquement les 1 500 $.

Voici une autre mise en situation avec trois scénarios de remboursements. Supposons que vous emménagez dans une nouvelle province du fait de votre travail. Vous devez donc meubler votre nouvelle demeure.

Le 20 juin vous effectuez un achat de meubles de 1 200 $ par le biais de votre carte de crédit. Cet achat est l’unique achat que vous avez effectué au cours du mois de juin et d’ailleurs même l’unique achat que vous avez effectué avec votre carte. Vous recevez le relevé de votre carte de crédit le 30 juin. La date de la fin de la période de grâce est donc le 21 juillet.

Considérons les trois scénarios de remboursement suivants :

Scénario 1 : Vous remboursez les 1 200 $ avant le 21 juillet. Vous ne payez donc aucun intérêt.

Scénario 2 : Vous parvenez à rembourser 50 $ avant le 21 juillet. À partir du 22 juillet, les intérêts commencent à s’accumuler sur les 1 200 $ et non 1 150 $.

Scénario 3 : Vous parvenez à rembourser 1 195 $ avant le 21 juillet. À partir du 22 juillet, les intérêts commencent à s’accumuler sur les 1 200 $ et non les 5 $ qu’il vous reste à payer.

Mise en situation d’avance de fonds sur carte de crédit

Vous effectuez un retrait d’argent de 500 $ le 21 juillet au niveau d’un distributeur automatique par le biais de votre carte de crédit.

De nombreux Québécois ne savent pas qu’immédiatement après votre retrait, les intérêts s’appliquent sur le solde de votre dette. Ainsi, même si vous décidez de rembourser les 500 $ le 22 juillet, vous aurez déjà des intérêts à payer sur les 500 $. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle 20 % des individus qui utilisent une carte de crédit ont indiqué effectuer des avances de fonds sur leur carte de crédit.

De plus, outre les intérêts, vous pouvez également payer d’autres frais tels que les frais de retrait. En général, ces frais peuvent varier de 3.5 $ à 10 $.

Gardez une chose à l’esprit !

Si vous utilisez un chèque de carte de crédit ou si vous effectuez des transactions qui sont considérées comme étant des avances de fonds, c’est la même méthode d’application des intérêts qui prévaut.

Si vous êtes soucieux de votre santé financière, vous allez sûrement me demander quelles sont les opérations de carte de crédit qui sont considérées comme des avances de fonds, n’est-ce pas ?

Je vous recommande de jeter un coup d’œil à l’article qui traite des différentes transactions de carte de crédit.

Comment calculer le montant des intérêts qui est appliqué ?

C’est tout simple. Le taux qui vient généralement avec votre carte de crédit représente les frais annuels de l’emprunt. Toutefois, cela ne veut pas dire que le taux est appliqué annuellement, loin de là ! Le taux est bel et bien appliqué au jour le jour. Par conséquent, si vous voulez trouver le taux journalier, il suffit de prendre le taux annuel que vous divisez par 365 et vous avez votre taux journalier.

Revenons-en à la mise en situation de l’achat des meubles à 1 200 $ que vous avez vu plus haut. Que ce soit pour le scénario 2 ou pour le scénario 3, vous avez des intérêts à payer au-delà de votre solde, nous sommes d’accord ? Pour moins compliquer les calculs supposons que vous n’ayez effectué aucun remboursement.

Supposons aussi que le taux d’intérêt de votre carte de crédit soit de 20 %. De fait, le taux journalier de votre carte est 20 % / 365 = 0.0547 %. Ainsi, chaque jour, 0.547 % d’intérêts sont appliqués sur le solde de votre carte de crédit.

Par conséquent, le 22 juillet si vous ajoutez 0.0547 % d’intérêts à 1 200 $, ça vous donne 1 200,65 $. Ensuite le 23 juillet vous ajoutez 0.0547 % à 1200,65 $. Ce qui vous donne 1 201,30 $. Vous voyez déjà qu’en seulement deux jours, l’application des intérêts a ajouté 1,30 $ sur le montant que vous devez rembourser. C’est ce qu’on appelle l’effet cumulatif des intérêts.

Les 1,30 $ additionnels en deux jours peuvent paraître dérisoires dans ce cas de figure, mais imaginez que ce soit une dette de 12 000 $. Ça fait 13 $ d’ajout en deux jours seulement. N’essayez donc même pas d’imaginer ce que cela donnera en un mois.

Ça fait un tas de chiffres n’est-ce pas ? Désolé pour ceux qui avaient une haine profonde envers les maths et les chiffres à l’école. Mais bon, il faudra s’y faire, car la finance et l’argent sont faits de chiffres. De plus, dites-vous que ce sont des calculs basiques pour gagner plus d’argent et améliorer tous les aspects de votre vie et non pour passer dans une classe supérieure où vos problèmes augmentent généralement.

À présent que vous savez comment votre institution financière applique les taux d’intérêt sur votre carte de crédit, il serait bon que vous compreniez le caractère néfaste que les paiements minimums ont sur votre santé financière. Rendez-vous à la prochaine section.

Exemple du caractère néfaste des paiements minimums

Le paiement minimum est le montant mensuel minimum que vous devez rembourser sur votre solde de carte de crédit pour être en règle avec votre créancier.

Partons de l’hypothèse selon laquelle vous obtenez un prêt de 1 000 $ avec un taux annuel de 20 %.

Si vous décidez d’utiliser que le mode de paiement minimum, cela vous prendra  71 mois (soit près de 6 ans) et 411 $ d’intérêts pour rembourser cette dette. En revanche, si vous décidez de rembourser 75 $ par mois, cela vous prendra 1 an et 3 mois et 119,04 $ d’intérêts.

Vous pouvez utiliser notre calculateur de prêt pour calculer le temps et l’argent que ça vous prendra pour rembourser votre dette en y entrant vos informations. Aussi, je vous recommande de lire l’article sur les paiements minimums afin de découvrir les secrets que les institutions émettrices de carte de crédit vous cachent.

Que retenir du fonctionnement de la carte de crédit ?

À présent vous connaissez de nombreux aspects concernant le fonctionnement de votre carte de crédit. C’est l’une des premières étapes afin d’éliminer rapidement le solde de votre carte de crédit.

Attention !

Il existe des tas d’autres frais additionnels au-delà des taux d’intérêt qui peuvent accompagner la carte de crédit. Je vous invite à lire le mini article sur ces frais qui peuvent s’ajouter sur les intérêts pour mieux les cerner.

Je vous ai assez bombardé avec la carte de crédit, mais je fais cela que pour votre bien. Ayant connu par le passé des déboires financiers, je connais cette sensation d’isolement et de lourdeur qu’il peut y avoir sur vos épaules lorsque vous êtes dans pareille situation, de surcroît lorsque vous êtes en charge d’une unité familiale.

Ce qui fait que je m’attelle jour et nuit à aider le maximum de personnes à éviter ou à terrasser les problèmes d’endettement. Pour ce faire, je partage le maximum d’informations sur le secteur de la finance personnelle au Québec.

Si vous voulez recevoir de l’information supplémentaire que je partage avec mon cercle restreint d’amis, n’hésitez pas à vous abonner à l’infolettre.

À très vite !

Je veux terrasser mes problèmes d’endettement

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Obtenez tout ce qu'il faut pour vous sortir de l'endettement

Recevez gratuitement des tonnes d'astuces et de conseils afin d'améliorer votre santé financière et votre bien-être familial

Je veux obtenir de l'information pour terrasser mes dettes