Pour obtenir une solution à vos dettes par téléphone ou vidéoconférence

Est-ce possible d’emprunter après une faillite personnelle ou une proposition de consommateur ?

Par Pierre Leblanc, CPA, CMA, CIRP, SAI - 

bannière sur laquelle est écrit "est-ce possible d'obtenir un emprunt après une faillite personnelle ou une proposition de consommateur"

Dans cet article, vous allez voir qu’il est bien possible d’ obtenir un prêt ou du crédit après une faillite personnelle.

Et il y a mieux!

Vous allez découvrir la façon dont vous devez vous y prendre afin d’obtenir les prêts ayant les taux les plus avantageux après que vous ayez déclaré faillite.

En fait, j’ai vu des milliers de Québécois et de Canadiens qui ont pu obtenir du crédit à des taux avantageux après une faillite personnelle en faisant bon usage des quelques astuces que vous allez découvrir dans ce billet de blogue.

Sans plus tarder, je vous invite à plonger dans l’univers du crédit après une procédure d’insolvabilité.

Est-ce possible d’emprunter après une faillite ou une proposition de consommateur ?

Absolument ! Vous pouvez bel et bien obtenir un emprunt après avoir été libéré  de votre faillite. Encore faudrait-il que vous appliquiez les techniques adéquates afin de rebâtir votre cote de crédit rapidement. Des milliers de Canadiens réussissent à redorer le blason de leur cote de crédit en seulement deux ou trois ans en faisant bon usage de ces techniques.

Il existe dans la croyance populaire des Québécois un océan d’informations erronées qui entachent la faillite. Or, ceux qui distillent ces informations-là ne maîtrisent pas du tout les tenants et les aboutissants de la faillite personnelle au Québec.

En fait, la faillite est la solution d’insolvabilité, de derniers recours habituellement, qui peut vous apporter tranquillité d’esprit et paix dans votre vie. Pour cela, elle pourrait vous aider à faire table rase de toutes vos dettes.

Vous l’avez compris, elle vous gomme toutes vos dettes et vous permet de repartir à neuf. Vous pouvez dire adieu à votre passé criblé de dettes et vous pouvez dire bonjour à votre futur qui, nous l’espérons, ne fera pas la connaissance des dettes.

ATTENTION !

La faillite vous aide à repartir à neuf certes, mais a tout de même quelques conséquences. Par exemple, elle tache un peu votre cote de crédit. Et cette tâche égratigne votre crédibilité chez de nombreux prêteurs.

Heureusement que pour chaque tache il existe le détergent qu’il faut. Celle de la faillite ne déroge donc pas à la règle. Elle n’est donc pas éternelle, bien loin de là !

Le bon détergent pour effacer cette tache et regagner la confiance des prêteurs est de respecter votre budget et surtout d’avoir un mode de vie bien en dessous de vos moyens. En en faisant bon usage, la tache de la faillite disparaîtra à jamais de votre habit financier.

Qu’arrive-t-il à mes cartes de crédit après avoir déclaré faillite ?

Lorsque vous déclarez faillite, vous ne pouvez plus utiliser vos cartes de crédit. De fait, vous devez les remettre à votre syndic autorisé en insolvabilité.

Gardez votre calme !
Ce n’est qu’une situation temporaire qui s’estompe lorsque la faillite aura gommé toutes vos dettes. Une fois cela fait, vous serez en mesure d’obtenir à nouveau des cartes de crédit.

Pas si vite !

Les prêteurs vous demanderont très probablement de prouver que vous avez le contrôle sur votre budget avant de vous délivrer des cartes de crédit. Pour faire vos preuves, vous avez plusieurs outils à votre disposition dont vous pouvez faire usage pour revigorer votre cote de crédit et regagner la confiance des prêteurs.

Quels sont ces outils ?

Découvrez-les dans la prochaine section.

Quels sont les outils pour faire mes preuves de bonne gestion de crédit ?

Vous avez plusieurs options pour montrer que vous avez le dessus sur votre crédit dont les plus communs sont :

  • Une carte de crédit garantie ou sécurisée ;
  • Un prêt pour REER.

Nous allons creuser un peu plus afin que vous compreniez le fonctionnement de ces deux outils.

La carte de crédit garantie ou sécurisée

C’est une carte de crédit qui est garantie par une caution que vous devez verser avant de l’acquérir. Cette caution servira de limite de crédit sur votre carte.

Par exemple, si vous déposez une caution de 1 500 $, vous aurez une limite de crédit de 1 500 $ sur cette carte. 

Ensuite, vous pouvez l’utiliser comme une carte de crédit normale en faisant bien attention de n’utiliser qu’une partie de votre crédit et surtout de rembourser vos prêts avant échéance.

Ces deux aspects sont très  importants pour redorer le blason de votre cote de crédit. D’ailleurs, ce n’est pas pour rien s’ils font partie des 10 meilleures techniques pour bonifier votre cote de crédit après une faillite ou une proposition de consommateur.

En appliquant ces deux techniques qui prouvent votre bonne gestion du crédit, au bout d’une année ou deux vous aurez la possibilité d’augmenter votre caution, et donc votre limite de crédit.

Outre cette marge d’augmentation dont vous bénéficiez, votre pointage de crédit s’améliorera grâce au respect de vos termes de remboursement.

Après avoir fait usage de la carte de crédit garantie durant une longue période, vous pouvez songer à ajouter la deuxième technique.

Le prêt REER pour bonifier votre cote de crédit

Le prêt REER pour bonifier votre pointage de crédit est un emprunt d’un montant peu élevé avec des paiements qui s’étalent sur une période de 1 an.

Une fois votre demande de prêt approuvée, le prêteur dépose les fonds dans un compte d’investissement. Toutefois, vous ne pouvez faire usage de ces fonds que lorsque vous aurez rempli les termes de remboursement de l’emprunt.

La raison pour laquelle je vous conseille cette technique est le triple avantage qu’elle pourrait vous procurer.

  • Il redonne de l’allant à votre pointage de crédit ;
  • Il augmente votre valeur nette ;
  • Vous bénéficiez d’une déduction fiscale et d’un remboursement d’impôt considérable.

D’une pierre trois coups on pourrait dire !

Néanmoins, il est important de manier le prêt REER avec tact et surtout de comprendre de manière exacte le fonctionnement de cet outil. Je vous dirige vers ce super article qui vous éclairera davantage par rapport à cette solution.

Dois-je mettre une croix sur le prêt hypothécaire et donc l’achat d’une maison à cause de ma faillite ?

Aucunement !
Vous pouvez réserver vos croix pour les mettre sur l’endettement plutôt.

Vous pouvez bel et bien réaliser votre rêve de devenir propriétaire d’une maison après une faillite. 

Bien entendu, il vous sera très difficile d’obtenir un prêt hypothécaire immédiatement après la libération de votre faillite. Toujours est-il que l’obtention de l’hypothèque est une possibilité sur le moyen terme. Pour cela, il faudrait quand même que vous fournissiez quelques efforts de gestion financière et de crédit.

Une chose que vous devez savoir est que les prêteurs hypothécaires évaluent trois critères essentiels pour vous accorder un emprunt hypothécaire. Ce sont les trois suivants :

De ces 3 critères, seul votre pointage de crédit est affecté négativement par la faillite. La faillite n’altère pas votre revenu et vous libère de toutes vos dettes et donc rend nul votre ratio d’endettement. 

Résultat des courses, 2 critères sur 3 sont au vert. Il vous faut donc bosser uniquement sur le 3e critère. Et je vais vous donner la marche à suivre afin de mettre ce critère au vert.

Peu de temps après votre libération de faillite, vous pouvez faire bon usage de ce qu’on appelle la location-vente. En fait, il s’agit d’un accord que vous signez avec le vendeur d’une maison afin qu’il vous la loue durant une période donnée (habituellement trois ans). Au bout de cette période, vous avez la possibilité d’acheter la maison.

Ce type de contrat vous procure trois avantages. Premièrement, vous avez le temps de bonifier votre pointage de crédit. Ensuite, comme conséquence du premier avantage, vous avez le temps de trouver le prêt le plus avantageux. Pour finir, le loyer que vous aurez versé durant cette période agira en tant que mise de fonds pour l’achat de la maison.

Vous avez donc tous les ingrédients réunis pour avoir un prêt hypothécaire au plus faible taux possible.

Si la patience est votre dada, vous pouvez juste attendre six ou sept ans afin que la faillite disparaisse de votre dossier. Cela vous donne le temps d’amasser plus d’argent pour votre mise de fonds.

Maintenant que vous savez pour l’emprunt hypothécaire, découvrez ce qu’il advient des autres types de prêts.

Vais-je payer plus d’intérêts après une faillite ?

Oui, très probablement !

En fait, les taux d’intérêt que vous pouvez obtenir ont une corrélation directe avec la confiance que pourraient vous accorder les prêteurs. Plus les prêteurs ont confiance en vous, plus les taux que vous pouvez obtenir seront bas.

Or, votre pointage de crédit est un peu l’équivalent du degré de confiance que doivent vous accorder les prêteurs. Ainsi, si votre pointage de crédit est faible, les prêteurs auront moins confiance en vous. Par conséquent, ils vous feront payer plus d’intérêts.  

Serai-je obligé d’avoir un endosseur pour contracter un emprunt après une faillite ?

Non pas du tout! Ce n’est pas obligatoire.

En fait, ça dépend du créancier. Certains créanciers peuvent exiger la présence d’un endosseur pour que vous puissiez obtenir un crédit. Généralement, ce genre de situation se présente lorsque vous tentez de louer une maison après une faillite.

Le fait d’avoir un endosseur comporte beaucoup d’inconvénients certes. Toutefois, vous pouvez profiter de certains avantages que vous offre l’endossement. Pour cela, il faudrait que vous ayez une compréhension intégrale des responsabilités de l’endosseur.

Par exemple, l’endossement peut vous permettre d’obtenir un taux d’intérêt plus bas vu que votre endosseur aura un meilleur pointage de crédit. Aussi, tout en profitant du taux bas, vous disposez d’une longue période pour bonifier votre pointage de crédit.

Il faudrait impérativement que vous effectuiez vos paiements dans les temps afin de profiter des avantages de l’endossement.

Quel est l’impact de la faillite sur ma cote de crédit ?

La faillite aura un impact négatif temporaire sur votre cote de crédit et votre dossier de crédit.

En effet, la déclaration de faillite ramènera votre cote de crédit au niveau le plus bas, en l’occurrence le niveau R9. Aussi, la mention de votre faillite demeurera sur votre dossier de crédit durant six ou sept ans selon qu’il s’agisse de votre dossier de crédit à Equifax ou à TransUnion Canada.

Toutefois, malgré la mention de votre faillite sur votre dossier, vous pouvez améliorer votre pointage de crédit au fil des années. D’ailleurs, beaucoup de faillis qui ont appliqué les techniques de bonification du pointage de crédit ont vu des résultats probants après deux à trois ans.

Résultat des courses ?
Malgré la mention de la faillite dans leurs dossiers, ils ont pu obtenir des prêts à des taux très avantageux.

S’ils l’ont fait, vous pouvez en faire de même. En fait, une bonne astuce est de diversifier votre portfolio de crédit en obtenant d’autres types de prêts. Et la règle d’or est de respecter coûte que coûte les échéances de vos paiements que ce soit pour rembourser vos prêts ou pour régler vos fournisseurs de services. 

Pourrais-je ouvrir  un compte en banque après une faillite ?

Absolument !

En fait, si je devais vous donner un conseil malin, c’est d’ouvrir un nouveau compte bancaire avant de déclarer faillite.

Pourquoi allez-vous me demander ?

Vous ne voulez pas prendre le risque que l’un de vos créanciers tente de prélever directement de l’argent sur votre compte. Même si la faillite personnelle vous protège systématiquement contre toute saisie de salaire, ce serait mieux que vous preniez vos précautions.

Déclarer faillite le lundi à 11h00 ne signifie pas que vos créanciers seront au fait de votre faillite le même lundi à 11h01.

Comme le veut le processus de la faillite personnelle au Québec, votre syndic dispose de cinq jours pour informer l’ensemble de vos créanciers de votre faillite.

Supposons que votre syndic autorisé en insolvabilité envoie la notification de votre faillite à un de vos créanciers le 5e jour suivant la déclaration de votre faillite. Si vous y ajoutez quelques jours pour que le traitement de l’avis soit complété auprès du créanciers, vous pouvez vous retrouver déjà à une dizaine de jours.

Aussi, si vous avez mis en place des paiements automatiques sur votre compte bancaire (pour votre carte de crédit, votre prêt bancaire ou toute autre dette incluse dans votre faillite), il est très possible que ces paiements automatiques continuent pendant un mois ou plus avant d’être arrêtés.

Comment pouvez-vous donc garantir qu’aucun paiement non autorisé ne sera prélevé sur votre compte bancaire après votre faillite ?

Le seul moyen est, avant de déclarer faillite, d’ouvrir un nouveau compte bancaire, dans une nouvelle banque, vers lequel vous allez rediriger vos revenus. 

Les textes juridiques (version pdf) qui encadrent l’accès aux services bancaires de base stipulent qu’aucune banque ne peut vous refuser l’ouverture d’un nouveau compte sous prétexte que vous êtes sans emploi ou que vous avez déclaré faillite.

Que retenir ?

Si le fait de ne plus pouvoir obtenir un futur emprunt est l’obstacle qu’il y a entre vous et la faillite personnelle, vous pouvez l’éliminer.

La faillite vous apporte soulagement et tranquillité en effaçant de votre vie les dettes qui vous causent angoisse, anxiété et manque de sommeil.

Vous pouvez ajouter plus à ce sentiment de soulagement, car vous disposerez de la possibilité d’obtenir un emprunt même après avoir déclaré faillite. D’ailleurs, c’est même conseillé, car vous devez faire redorer votre crédibilité auprès des prêteurs. Seule votre gestion du crédit pourrait faire cela.

Outre cet apport dans le présent, la faillite vous arme afin de ne plus sombrer dans l’endettement. En effet, les séances obligatoires de conseils auxquelles vous devez participer vont vous imprégner de saines habitudes de gestion financière.

J’espère que j’ai pu vous éclairer par rapport à ce point  concernant la faillite personnelle. Mon leitmotiv est de vous donner des réponses à toutes les questions que vous pouvez avoir sur la faillite.

Si vous avez une question personnelle sur la faillite à laquelle vous ne trouvez pas de réponses, n’hésitez surtout pas à prendre un rendez-vous gratuit avec un de nos experts de la faillite.

Vous n’avez rien à perdre puisque la consultation est totalement gratuite et sans engagements de votre part.

La balle est dans votre camp !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Obtenez tout ce qu'il faut pour vous sortir de l'endettement

Obtenez rapidement un entretien gratuit au cours duquel nos conseillers travaillent avec vous afin de dresser votre situation financière dans l'optique de vous fournir toutes les informations pour que vous fassiez le meilleur choix possible

Je veux avoir toutes les informations pour me sortir de l'endettement