Pour obtenir une solution à vos dettes par téléphone ou vidéoconférence

Tous les non dits que vous ne saviez pas sur la deuxième chance au crédit

Par Pierre Leblanc, CPA, CMA, CIRP, SAI -  |

bannière sur laquelle est écrit tout les non dits que vous ne savez pas sur la deuxième chance au crédit

Cet article est l’article le plus complet sur la deuxième (2e) chance au crédit au Québec (la troisième chance au crédit aussi) que vous puissiez trouver sur la toile.

Vous voulez :

  • Être rempli de sérénité lorsque vous déciderez de choisir une deuxième chance au crédit, car vous disposez de toutes les informations et les non-dits que les prêteurs vous cachent ;
  • Maîtrisez tous les secrets cachés de la deuxième chance au crédit de la même manière que Laurent Dubreuil maîtrise les secrets du patinage de vitesse ;
  • Connaître tout sur la 2e chance au crédit afin de ne pas tomber dans le piège du surendettement.

Vous ne pouvez pas mieux atterrir. Cet article vous donnera tout ce que vous devez avoir comme informations afin de ne pas retomber dans un surendettement plus profond du fait d’un mauvais usage de votre crédit de deuxième chance. 

Cette pléthore d’informations fera en sorte que vous puissiez planer au-dessus des pièges qui accompagnent ce type de prêt ou que vous puissiez tout simplement planer au-dessus de ce type de prêt.

Attachez vos ceintures, nous allons décoller !

Qu’est-ce qu’une deuxième chance au crédit ?

Aimeriez-vous pouvoir obtenir un crédit malgré votre mauvais historique de crédit ? Cherchez-vous la façon pour remettre  votre cote de crédit dans les bonnes grâces des prêteurs traditionnels ?

Si vous avez répondu oui à au moins une de ces questions, la deuxième chance au crédit est ce qu’il vous faut. 

La seconde chance au crédit est un type de financement spécialement conçu pour ceux qui disposent d’un mauvais dossier de crédit. Si vous ne remboursez pas vos créances avant les échéances ou si vous venez de déclarer faillite ou de terminer une procédure de proposition de consommateur, alors votre cote de crédit est probablement mal en point. 

Conséquences de votre mauvaise cote de crédit : obtenir un emprunt auprès des institutions financières traditionnelles devient plus difficile que de grimper le mont Everest.

On pourrait aussi dire que la deuxième chance au crédit offre aux individus qui ont commis des erreurs avec leur argent dans le passé une autre chance afin de corriger ces erreurs financières.

Habituellement, vous pouvez tomber sur ce type de prêts chez les concessionnaires auto. Toutefois, vous pouvez aussi vous octroyer un prêt hypothécaire ou un emprunt personnel en utilisant cette méthode.

Dans quelle situation pourrai-je utiliser une deuxième chance au crédit ?

Vous pouvez utiliser une deuxième chance au crédit pour une multitude de raisons. Prêt personnel, réparation de votre mobilier, frais médicaux, dépenses imprévues, achat d’une voiture, emprunt hypothécaire, prêt de consolidation de dettes, etc., des exemples comme ça, il y en existe plusieurs.   

Idéalement, de par ma vingtaine d’années d’expériences dans le domaine financier, vous feriez mieux d’utiliser la deuxième chance de crédit uniquement pour un besoin essentiel. 

Comment puis-je obtenir un prêt avec un mauvais crédit au Québec ?

Les critères afin que vous puissiez obtenir une deuxième chance au crédit sont très souples. Comme vous en cherchez, votre cote de crédit ne fait déjà pas partie de ces critères.

Généralement, vous devez juste prouver que vous disposez de revenus qui pourraient vous permettre de rembourser cet emprunt sans aucuns soucis. Aussi, vu que votre crédit n’est pas un facteur prépondérant dans l’octroi de l’emprunt, certains prêteurs pourraient exiger que vous ayez dans votre trousse un individu qui est prêt à vous endosser. Faudrait-il que vous puissiez le convaincre, car être endosseur vient avec son lot de risques.

En gros, pour obtenir un prêt avec un mauvais crédit au Québec, vous devez généralement prouver votre identité ainsi que votre capacité de remboursement. Pour ce faire, vous devrez habituellement fournir les documents suivants :

  • Une pièce d’identité gouvernementale comportant votre photo ;
  • Vos talons de paie ;
  • Vos relevés bancaires.

Ces documents suffisent pour vérifier votre identité, vos revenus et votre ratio d’endettement.

Quels sont les désavantages qui se cachent derrière ce type d’emprunt ?

C’est tout à fait naturel qu’il y ait des désavantages qui accompagnent la deuxième chance au crédit. N’oubliez pas qu’il s’agit quand même d’un prêteur privé qui fait fi de vos antécédents en termes de remboursement de crédit pour vous accorder un emprunt. 

Voici quelques désavantages qui viennent avec la deuxième chance au crédit.

Taux d’intérêt gigantesques

Le prêteur considère qu’il prend un plus gros risque en vous prêtant de l’argent. Par conséquent, il gonfle les taux d’intérêt de votre prêt pour compenser le risque pris. Ainsi, vous pouvez facilement vous retrouver avec des taux d’intérêt de l’ordre de 29 % ou même de 39 %. C’est ahurissant lorsqu’on sait que même les cartes de crédit ont généralement un taux moyen de 19 %.

Gonflement du prix de vos achats

Toujours pour compenser le risque pris, le prix des biens que vous achetez à crédit pourrait être gonflé.

Courte période de remboursement

Contrairement à un crédit auprès d’une institution financière traditionnelle, les prêteurs privés fixent une limite pour le terme de remboursement de la deuxième chance au crédit. Habituellement, ce terme est de cinq ans. Cette limite du terme fait en sorte que vous pouvez facilement vous retrouver avec des mensualités énormes à payer. De quoi exercer une plus forte pression financière sur votre budget.

Frais additionnels dissimulés

L’un des plus gros désavantages avec les prêteurs privés est le manque de cadre juridique précis afin d’encadrer leurs activités. Habituellement, les institutions financières se doivent juridiquement de vous fournir tous les éventuels frais que vous pouvez avoir à payer avant de signer votre contrat. Il existe des textes juridiques précis ainsi que des organes de contrôle des activités de ces institutions.

En revanche, les prêteurs privés sont un peu plus libres. En fait, il y a un vide juridique par rapport à la protection du consommateur qui a recours à un prêteur privé pour obtenir un prêt. 

De ce fait, le contrôle de l’activité des prêteurs privés est très laxiste. Ce qui fait que vous tombez souvent sur des prêteurs privés véreux qui vous octroient des prêts dont certains frais supplémentaires ou donc les termes de remboursement exacts vous sont dissimulés.

Résultat des courses ! Votre budget est totalement déséquilibré et vous pouvez même vous retrouver sur une pente descendante d’un point de vue financier.

C’est d’ailleurs un des pièges du prêt sur salaire dans lequel vous pouvez facilement tomber si vous utilisez les services des prêteurs privés, notamment les prêts sur salaire.

Obligation de prendre des assurances ou de fournir des garanties

Toujours à cause du fait que le prêteur ou le vendeur estime qu’il prend un risque élevé en vous concédant ce prêt de deuxième chance, il pourrait vous contraindre à prendre des assurances qui viennent soi-disant obligatoirement avec ce prêt. En outre, ils pourraient vous demander de fournir plus de garanties de remboursement tel qu’un gage sur un bien ou autres.

Par exemple, supposons que vous avez obtenu un crédit de deuxième chance auto. Le concessionnaire pourrait en guise de garantie placer un système de localisation GPS sur votre voiture et même un antidémarreur afin de bloquer le démarrage de votre voiture (si on peut même encore l’appeler comme ça) si vous êtes en retard dans vos paiements.

Dans de telles conditions, allez-vous vraiment profiter de cette voiture ? Votre conscience pourrait-elle être tranquille avec un créancier qui monitore tous vos déplacements et qui pourrait à tout moment bloquer votre véhicule ? Est-ce que disposer d’un véhicule est une question de survie ?

C’est à ce type de questions qu’il faudrait répondre avant de faire usage d’une deuxième chance au crédit plutôt que de savoir si vous pouvez juste respecter les termes de remboursement.

Que risquez-vous en faisant usage du prêt de dernier recours ?

Qui dit désavantages dit forcément risques. 

L’objectif que vous avez en tête en souscrivant à un crédit de deuxième chance est d’améliorer votre cote de crédit. Cela est vrai, si bien sûr vous êtes soucieux de votre santé financière. Toutefois, si vous ne faites pas attention, vous pouvez vous retrouver dans le chemin inverse. C’est-à-dire sur le chemin de la démolition de votre dossier de crédit.

Suivez mon regard.

Supposons que vous soyez très limité financièrement de telle sorte que vous vivez de paie en paie. Pensez-vous qu’une deuxième ou une troisième chance de crédit vous donnera plus de souplesse dans votre budget ?

Probablement pas !

D’abord, vous augmentez votre stress en augmentant une autre dette dans la gestion de vos créances.

Ensuite, vous risquez de porter un coup de déséquilibre à votre planification budgétaire. En effet, les taux d’intérêt énormes ainsi que les termes vicieux qui accompagnent la deuxième chance au crédit augmenteront nettement vos sorties d’argent. 

N’est-ce pas le contraire qu’il faudrait plutôt chercher à faire lorsque vous êtes serré financièrement et que votre cote de crédit est au plus bas ?

Pour finir, vous pouvez vous retrouver dans des situations dignes d’un film d’espionnage à la James Bond 007 dans lesquelles votre créancier trace vos déplacements ou dispose de la possibilité d’arrêter votre voiture pendant que vous vous la coulez douce en roulant en pleine forêt.

Quand est-ce que la deuxième chance au crédit pourrait m’être bénéfique ?

Oui, l’emprunt de deuxième chance pourrait sous certaines circonstances vous être plus bénéfique que néfaste. Par exemple, supposons que votre cote de crédit ne vous permette pas d’obtenir un emprunt auprès d’une institution financière traditionnelle. Vous pouvez obtenir un prêt de 2e chance et en faire usage pour rebâtir votre cote de crédit.

Vous l’aurez compris, le critère fondamental dans une telle situation est le strict respect des échéances de remboursement. Sans quoi, vous ôtez à la deuxième chance de crédit son seul bienfait.

Gardez à l’esprit une information essentielle. Effectuer vos paiements à temps fait partie des meilleurs moyens pour parfaire votre cote de crédit. De fait, si votre cote de crédit est mauvaise, vous devez chercher un prêt dont la capacité de remboursement n’effraie pas votre budget.

Que dois-je faire si je décide de souscrire à une deuxième chance de crédit ?

Vous trouvez qu’il y a plus de bien pour vous que de mal dans le prêt personnel pour mauvais crédit. Vous trouvez que votre budget est assez lourd pour que vous puissiez respecter les termes de remboursement et vous décidez donc de vous lancer. Voici la façon dont vous devez vous y prendre afin de ne pas maximiser l’impact du mal.

  • Vous devez effectuer une recherche intensive afin de dénicher des prêteurs privés réputés et sérieux ;
  • Quelle que soit la façon dont leurs offres semblent alléchantes, mettez une distance de 1 500 km entre vous et les prêteurs de prêts sur salaire. La raison ? C’est un système de prédation caché qui exploite les individus vulnérables à la recherche de crédit. Encore faudrait-il que vous sachiez comment les identifier à telle distance ;
  • Posez tout un tas de questions au potentiel prêteur afin de clarifier les termes contractuels ;
  • Idéalement, tournez-vous vers les prêteurs privés qui ont une forte présence en ligne ;
  • Choisissez le prêteur privé en qui vous avez le plus confiance ;
  • Pour finir, si ça sent le roussi, n’hésitez pas à emprunter les jambes d’Usain Bolt et fuir au plus loin du prêteur privé.

Que dois-je faire avant de penser à la deuxième chance de crédit ?

Rassurez-vous !

Le monde est fait de telle sorte que pour un problème donné, il existe de multiples solutions. Il existe donc bel et bien d’autres alternatives que vous pouvez considérer avant de vous tourner vers le prêt personnel avec mauvais crédit.

La première des choses que vous puissiez faire est de revenir aux bases de la santé financière, c’est-à-dire faire un budget

Ce faisant, cela vous permettra de savoir exactement ce qui rentre dans vos poches et ce qui sort de vos poches. Ainsi, vous pouvez savoir ce qui draine vos finances et diminuer certains postes de dépenses en conséquence. C’est quand même mieux que d’augmenter vos sorties d’argent en ajoutant un autre paiement mensuel, n’est-ce pas ?

Si l’établissement du budget ne résout pas votre problème, vous devez bien évaluer la nécessité de l’achat ou du crédit que vous vous apprêtez à effectuer. Pour ce faire, vous devez tenter de classer cette  opération entre vos besoins et vos désirs.

Si vous trouvez que c’est juste pour satisfaire un désir, vous pouvez effectuer cette opération plus tard. Ce faisant, vous disposerez de toute la latitude pour redorer votre cote de crédit et enfin pouvoir profiter des prêts à taux avantageux. Encore faudrait-il que vous ayez en votre possession les dix meilleurs moyens qui ont permis à des milliers de Québécois de bonifier leurs crédits.  

Si votre surendettement chronique (et donc votre stress et votre anxiété) persiste malgré votre discipline financière honorable, il est temps que vous envisagiez des solutions plus agressives et efficaces. Il pourrait s’agir de la consolidation de dettes, la proposition de consommateur ou la faillite.

L’idéal serait que vous réserviez une consultation gratuite avec un de nos créateurs de santé financière afin que nous puissions évaluer gratuitement votre situation financière. À partir de cette évaluation, nous vous proposons toutes les solutions possibles légalement en vous donnant les avantages et les désavantages de chacune. Puis en ayant à votre disposition toutes ces informations, il vous appartient de faire le choix final.

 

2 réponses à “Tous les non dits que vous ne saviez pas sur la deuxième chance au crédit”

  1. J ai fais faillite depuis plus de 2 ans , pendant ma faillite et apres ,j ai continuer a payer 2 pret de vehicule dont la banque nationale avait une main mise…j ai payer au complet la banque…terminer ce printemps. est ce que c est positif a mon dossier de credit ou pas ? merci.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Obtenez tout ce qu'il faut pour vous sortir de l'endettement

N'attendez plus et obtenez nos meilleurs conseils pour retrouver votre sourire grâce à la consultation en Clinique Liberté.

Je veux obtenir la solution idéale à mes soucis financiers